MXGP 2018, GP. DE FRANCE À ST JEAN D’ANGELY, LES FRANÇAIS LOIN DE CHEZ EUX …

 

La France est une nation de Motocross, elle a d’ailleurs gagné plusieurs Championnats du Monde par équipes d’affilé (Motocross des Nations), la manche française du mondial de cross était donc pleine d’espoirs.

Sauf que cette année est un combat de titans, en particulier entre la révélation Herlings et le vieux champion du monde, Cairoli, qui aimerait bien accrocher un dixième titre mondial.

 

NOUVEAU DOUBLÉ D’HERLINGS

 

S’ajoutent à ce duo de très gros calibres comme Tim Gajser, le Belge Desalle, et donc pour viser au moins un podium c’est opération impossible, Febvre en a quand réussi un, Paulin trois.

Donc à défaut de titre, à défaut de victoire, un podium dans au moins une des deux manches eut été un vrai grand moment de plaisir.

 

CAIROLI S’ACCROCHE MAIS SE FAIT LARGUER

Raté.

Il faut dire que les autres se sont surpassés, sachant justement qu’ils étaient en terre de France et donc en terre de cross…

En première manche, Herlings gagne devant Desalle et Cairoli, mais en plus Gajser, le Hollandais Coldenhoff et le suisse Seewer ont été touchés par la grâce, ce qui donne Febvre septième et Paulin huitième !

Bon, la deuxième manche est gagnée par Herlings, le Hollandais volant est intouchable, il ne part pas forcément devant mais a un rythme de course très fort au fil des tours…

Cairoli l’apprend douloureusement à chaque manche du Mondial voyant ses chances de dixième titre s’envoler.

 

ROMAIN FEBVRE

 

Il ne perd pas des tonnes de points mais mis bout à bout, l’addition est salée, il a soixante deux points de retard au mondial.

On peut aussi calculer que chaque GP faisant rouler deux manches, si Herlings ne finit pas deux fois, Cairoli pourra y croire, mais fait on des pronostics sur des accidents, fussent-ils malheureusement fréquents et violents en GP ?

Dans cette deuxième manche il ya une tentative de révolte dans les troupes françaises, mais Febvre et Paulin sont quatre et cinq, le duo Herlings-Cairoli est suivi par Desalle !

Bilan, au général du mondial, Febvre est quatre à 28 points de Desalle, le podium final est encore envisageable mais sur ce GP de France, il a perdu des points, Paulin aussi, on imagine que le public a été frustré…

 

PAULIN A AUSSI PERDU DES BILLES AU GP DE FRANCE

 

En MX2, le leader habituel, le Letton Jonass n’était pas dans un bon jour, ce qui permet à son petit camarade Prado  de le talonner au général, Jonass n’a plus que 16 points d’avance, ça c’est peanuts, même si c’est mieux d’être devant que derrière (maxime hautement philosophique mais Kant et Aristote nous ont laissé un peu orphelins côté motocross)… 

Le meilleur français est Stephen Rubini douzième de ce GP de France.

La relève n’arrive pas, c’est un peu comme en vitesse, la France a de grands champions actuels, mais côté troupes fraîches, ça craint un peu.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MXGP et Mediacross

 

Résultats et Classements sur :
https://results.mxgp.com/mxgp/standings.aspx

  

Moto Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis