OGIER ET NEUVILLE AU COUDE À COUDE AU RALLYE DE SARDAIGNE EN WRC

 

 

WRC 2018 SARDAIGNE – La FORD M SPORT de SÉBASTIEN OGIER.

 

À l’issue de la seconde journée ce samedi et avant la dernière étape ce dimanche du Rallye de Sardaigne, Sébastien Ogier et Thierry Neuville qui dominent l’épreuve, ne sont séparés que par… 3″9 !

C’est dire si le final va nous offrir une sacrée bagarre avec les 42,04 kms ultimes pour départager les deux Champions.

Derrière ce tandem, les deux Toyota de Jari-Matti Latvala qui pointe à 48.9 et celle d’Esapkka Lappi, à 54.2, sont elles aussi, toujours en bagarre pour la troisième place.

 

WRC 2018 SARDAIGNE La TOYOTA YARIS WRC de JARI MATTI LATVALA

 

Mais samedi soir on apprenait que Latvala en proie à des soucis d’alternateur était arrêté sur la liaison… Parviendra-t-il à rejoindre dans les délais impartis le parc d’assistance ?

Autre lutte pour la cinquième place entre l’Hyundai i20WRC du Néo-Zélandais Hayden Paddon  à 2’01.8 et la Citroën C3 du Norvégien Mads Ostberg, à 2’03.9  seulement séparés par deux secondes !

Ensuite, on trouve la seconde Citroën C3 de Craig Breen à 3’13.6

Derrière, le trou est fait puisque la Skoda Fabia R5 du Tchèque Jan Kopecky, eader du WRC 2 et qui occupe la huitième place, pointe ce soir à 10’41.4

Le Top 10 étant complété par la Toyota Yaris WRC de l’Estonien Ott Tanak, à 12’27.4 et par la Ford Fiesta de Martin Prokop qui concède 13’02.1

Au 11ème rang, on retrouve le Français Nicolas Ciamin, brillant second du WRC 2, avec l’Hyundai i20 R5 à 13’50.8

À l’arrivée, Ogier confiait :

« C’est une bagarre serrée et j’ai pris beaucoup de plaisir dans la voiture cet après-midi. »

Quant à Neuville, lui, il précisait :

« J’ai essayé mais je ne suis pas sûr que ce soit suffisant. L’usure des pneus était assez mauvaise dans cette dernière spéciale et je n’avais pas de roue de secours. Ce n’est pas parfait mais c’est OK. »

 

Christian COLINET

Photos : WRC et TEAMS

WRC

About Author

gilles