INDYCAR : LE POINT AVANT LE TEXAS

 

 

 

Troisième week-end de course consécutif en Indycar.
Après Indianapolis et le parc de Belle Isle, la série se rend sur le Texas Speedway.

Il y a quelques années, on annonçait que le speedway allait être rasé au profit d’un lotissement pavillonnaire. Force est de constater que le Texas Motor Speedway est toujours là. Depuis 1997, il accueille l’Indy Racing League, devenue Indycar. C’est -avec Indianapolis, bien sûr- le seul circuit utilisé sans discontinuité.

Sur cet ovale de 1,5 miles (2,4km), les leaders prennent rapidement un tour aux attardés. La stratégie est la clef du succès. Will Power (Penske) y avait décroché son premier succès sur ovale, en 2011. Il a récidivé en 2017. Leader du classement, l’Australien est comme d’habitude un « client »… Mais le 2e du classement, Scott Dixon (Ganassi) est également un ancien vainqueur. Les jeunots Josef Newgarden (Penske) et Alexander Rossi (Andretti) nous ont habitués à être là où on ne les attendait pas… Ils pourraient donc être des vainqueurs-surprises. Ils auraient bien besoin de gros points, surtout Newgarden, pour rester dans la course au titre. Les Français Sébastien Bourdais (Dale Coyne) et Simon Pagenaud (Penske) ne sont pas à l’aise au Texas. L’enjeu pour eux sera de limiter la casse.

Enfin, Ed Carpenter (Carpenter), l’un des principaux animateurs d’Indianapolis, a prouvé que malgré son programme réduit, il reste très rapide…


Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : GM

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE