AU RALLYE DE SARDAIGNE EN WRC : DES CONDITIONS INÉDITES… AVEC LA PLUIE AU SHAKEDOWN !

 

 

 

WRC-2018-SARDAIGNE-Thierry-NEUVILLE-et-sa-HYUNDAI-i20WRC

 

 

Avec la météo qui venait jouer les trouble-fête sur une manche qui présente d’ordinaire tous les traits d’un rallye estival, la fenêtre permettant de chasser le chrono, se révélait particulièrement réduite ce jeudi en Sardaigne !

N’ayant pu en bénéficier, les deux équipages Citroën, les paires Craig Breen – Scott Martin et Mads Ostberg – Torstein Eriksen, respectivement dixièmes et onzièmes de l’exercice, se focalisaient donc essentiellement sur la préparation de la course… ne cherchant nullement la perf !

Les ‘tour opérator’ sont unanimes pour recommander le mois de juin pour visiter la Sardaigne, en raison notamment d’une météo généralement déjà bien estivale.

C’est dire si la pluie du jour était exceptionnelle…

L’occasion pour l’équipe Citroën Total Abu Dhabi WRT de mettre à profit les 3,34 kilomètres d’un shakedown, reprenant une portion d’une spéciale du week-end, pour travailler sur les réglages de sa C3 WRC dans ces conditions particulières.

D’abord simplement humide en surface, ce tracé voyait les C3 WRC figurer dans le bon tempo sur les deux premiers passages. La pluie qui s’intensifiait, annihilant toutes velléités d’amélioration des temps, l’équipe utilisait cette opportunité pour balayer différentes options de set-up, en vue du week-end de course.

Ce sont  les équipages Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) en 1’53’’9, suivi de leurs équipiers  Paddon / Marshall (Hyundai i20 WRC) avec 1’54’’7 et du leader du Classement provisoire du Championnat du Monde des Rallyes WRC 2018, le duo Belge Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) en 1’54’’8, qui se sont montrés les plus rapides

Chez Citroën, Craig Breen et Mads Ostberg concluaient l’exercice aux dixièmes (+3’’6) et onzièmes (+4’’0) places respectives, forts de nouveaux enseignements.

Si les équipages défieront le chrono dès ce soir, sur les deux kilomètres de la spéciale d’Ittiri Arena Show, les débats débuteront véritablement ce vendredi avec 122,86 kilomètres chronométrés en huit spéciales.

Avec les intempéries du jour, les pistes locales, d’ordinaire particulièrement sujettes au balayage, pourraient révéler une toute autre facette…

WRC-2018-SARDAIGNE-La-CITROËN-de-Craig-BREEN

 

PAROLES DE PILOTES

Craig Breen :

 

« Nous étions en assistance lorsque la piste se balayait, puis elle s’est ensuite gorgée d’eau, aussi nous n’avons pas pu véritablement viser le chrono, pour autant le feeling derrière le volant était très bon et c’était là la priorité. Je suis très content de l’équilibre de ma C3 WRC et je suis désormais impatient de voir ce que nous réserve la course. »

 

Mads Ostberg :
les conditons changeantes n’étaient pas forcément faciles à appréhender ce matin, mais nous avons mené une séance de roulage positive. Il faudra désormais faire les bons choix demain en fonction de la météo et du niveau d’adhérence annoncé. J’étais en tout cas en confiance aux commandes de ma C3 WRC et c’est ce que je retiens. »

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

WRC-2018-SARDAIGNE -Jari-Matti-LATVALA. HEU-REUX !

LE CLASSEMENT DU SHAKEDOWN CE 7 JUIN 2018

 

1.Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) 1’53’’9

2.Paddon / Marshall (Hyundai i20 WRC) 1’54’’7

3.Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 1’54’’8

4.Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) 1’54’’8

5.Tänak / Jarveoja (Toyota Yaris WRC) 1’54’’8

6.Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 1’55’’3

7.Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC) 1’56’’1

8.Suninen / Markkula (Ford Fiesta WRC) 1’56’’7

9.Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) 1’57’’1

10.Breen / Martin (Citroën C3 WRC) 1’57’’5

11.Ostberg / Eriksen (Citroën C3 WRC) 1’57’’9

 

WRC

About Author

gilles