MOTOGP 2019 : LORENZO CHEZ HONDA, PETRUCCI FACTORY, SYHARIN CHEZ TECH3, DOVIZIOSO INQUIET !

 

LORENZO PLANTE SON PROPRE DRAPEAU AU MUGELLO,;

 

Nous l’avions annoncé hier mardi 5 juin 2018, comme clairement probable, ce n’est donc pas un scoop, même si une grosse majorité de mes confrères l’a annoncé hier comme officiel , suivant aveuglément un site allemand qui avait lancé l’info comme sûre (en titre seulement, avec des conditionnels dans le texte).

Je ne mange pas de ce pain là, j’ai donné l’info Lorenzo chez Honda comme très probable parce qu’elle était cohérente et surtout, c’était le dernier choix de Jorge Lorenzo, puisque Yamaha annonçait quasiment en même temps qu’il n’y aurait à priori pas de moto d’usine dans le futur team satellite. (Quoique Petronas ait des arguments fulgurants non encore abordés…)

Le truc rigolo est que quand Lorenzo a gagné au Mugello, le boss de Ducati est vite allé glisser dans l’oreille du manager perso du pilote (Valera, il est aussi manager de Jorge Martin ) qu’il était encore sur les rangs, il s’est fait envoyer sur les roses d’un magnifique « Trop tard » repris d’ailleurs par Jorge Lorenzo, en interview publique.

 

LORENZO ET MARQUEZ ONT DEJA FORMÉ UN TEAM TRES SERRÉ

 

Ceci explique que Johann Zarco n’ait jamais eu d’offre de Honda, Puig prétend le contraire mais Jaime Puig, on a déjà dit ce que l’on en pensait, Lorenzo et Cie étaient déjà en négos avec le HRC!

Bon, la moto en revanche est faite pour Marquez depuis des années, avec un cadre rigide sur l’avant, c’est une moto de glisseur quand Lorenzo est un brodeur…

Magique mais brodeur!!!

Et il y aura moins d’essais officiels d’avant saison, Lorenzo mettra donc un peu de temps à se faire fabriquer sa moto.

Mais à n’en pas douter Honda a une vraie ‘dream team’, qui sera très difficile à gérer sur le plan humain, l’avantage étant que les trois personnages clés, pilotes et manager, sont tous … Espagnols.

On se souvient d’exemples fameux, Prost et Senna en F1, Ogier et Loeb en rallye? dififciles à gérer mais… GÉRABLES!!!

Et les deux pilotes, Marquez et Lorenzo, qui totalisent onze titres à eux tous seuls, ont forcément le melon un peu en mode augmentation !

Il se dit que Lorenzo aurait accepté de rouler pour quatre millions d’€ annuels, soit… trois à quatre fois moins que ce que touche Marc Marquez, mais c’est comme le reste, ça pourra évoluer.

 

PETRUCCI FACTORY MAIS UN AN SEULEMENT

 

Petrucci monte donc en Factory, mais Ducati est tellement peu sûr de son choix que le contrat ne court que sur un an!

On a appris également que Syahrin a aussi, lui, signé chez Tech3, logique, il est très protégé par le richissime pétrolier Malaisien Petronas , et surtout il est en ce moment leader des rookies, devant … Morbidelli, et ce depuis le Mugello.

 

SYAHRIN RESIGNE CHEZ TECH3

 

Enfin, parlons de ceux qui sont inquiets…

Pour 2019, la défaillance du team Belge VDS de MotoGP étant en vue, Luthi sait déjà qu’il devra aller voir ailleurs qu’en MotoGP, Morbidelli sera en théorie dans le team satellite Yamaha, qui n’est pas encore monté, et surtout pour cette année 2018, Dovizioso sait qu’il ne sera pas Champion du monde.

Pour la bonne raison qu’il a beaucoup de points de retard au général, que Lorenzo a maintenant deux raisons de le bouchonner, la vengeance d’abord, pas sur Dovizioso mais sur Ducati, la chair de poule ensuite s’il parvient encore à gagner, à condition bien sûr de ne pas menacer Marquez…

 

DOVIZIOSO EST DORENAVANT SANS ESPOIR

 

Voilà, l’année 2019 sera géniale, elle l’est déjà en 2018 et ça ne pourra aller que vers le haut.

Reste le problème VDS, soit il sera remplacé par le team satellite Yamaha, soit il y aura moins de pilotes au départ, soit on aura trouvé une solution…de remplacement!

A suivre…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 

 

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis