COURSE DE CÔTE DE ST. GOUENO : INTOUCHABLE EN BRETAGNE, PETIT RELANCE LE CHAMPIONNAT

 


COURSE DE CÔTE DE ST GOUENO : INTOUCHABLE EN BRETAGNE, PETIT RELANCE LE CHAMPIONNAT

 

 

Vainqueur au sprint à La Pommeraye (Maine et Loire), Sébastien Petit s’est à nouveau imposé une semaine plus tard à St Gouëno (Côtes d’Armor).

Le Champion de France en titre, a, cette fois largement dominé la course et inscrit un nouveau record au volant de sa Norma M20 FC Mugen, son challenger, Geoffrey Schatz, ne pouvant réduire l’écart d’une seconde et demi, creusé dès les essais en 3.200 mètres.

Les deux prétendants au titre 2018, arriveront ainsi avec trois victoires chacun, à Marchampt-en- Beaujolais, lors de la prochaine étape du Championnat, où Geoffrey Schatz s’était l’an dernier, lancé à la poursuite de Sébastien Petit, en lâchant sa Reynard F3000, pour la Norma M20 FC BMW de son frère Nicolas, l’ancien multiple Champion de France, qui a délaissé la cote et désormais pilote en Endurance.

 

MONTAGNE 2018-  St-Goueno- Geoffrey SCHATZ

À la poursuite de Geoffrey Schatz

 

Cette année, Sébastien Petit a troqué le rôle du… poursuivi, pour celui du… poursuivant, conséquence d’un début de saison, dédié à la mise au point de sa nouvelle Norma à moteur Mugen, face à un challenger au volant d’une Norma BMW, déjà quatre fois titrée.

Les deux voitures diffèrent non seulement par leurs moteurs mais aussi par l’empattement et la répartition des masses, ce qui induit des comportements différents.

Des paramètres que Sébastien Petit maîtrise à présent beaucoup mieux qu’à la première course du Championnat à Bagnol-Sabran, où le vainqueur Geoffrey Schatz, l’avait devancé début avril, aussi nettement que lui- même vient de prendre sa revanche en Bretagne !

La dynamique positive du Team Petit s’est confirmée à travers ses jeunes équipiers:

Julien Français s’est encore imposé en 2 Litres sur sa Norma Honda, devant les meilleurs de la catégorie et Kevin Petit, le frère de Sébastien, a fait de même en Formule Renault.

 

MONTAGNE 2018 -St-Goueno-2018- La PORSCHEde Nicolas VERVER

Retour gagnant pour Werver en Production

 

Philippe Schmitter avait déjà assez apprivoisé son explosive Renault RS 01 pour mettre la pression sur Nicolas Werver, avant de s’incliner en « production » face au quintuple Champion de France, de retour sur sa Porsche 997 GT2, après avoir manqué deux courses.

Lequel, vainqueur du groupe GTTS, confiait :

« La première victoire, c’était de réussir à aligner la voiture ici. J’en remercie tous les amis qui m’y ont aidé »

Avant d’ajouter et de préciser encore :

« À puissance égale, j’améliore nettement mes anciens chronos grâce aux nouveaux pneus. Une séance de tests en circuit avec Michelin validera la semaine prochaine le produit spécial montagne destiné aux GT».

 

MONTAGNE 2018 – La McLAREN de Pierre COURROYE

Pierre Courroye vainqueur en République Tchèque

 

Pierre Courroye, le tenant du titre en production, courait pendant ce temps avec sa McLaren en Championnat d’Europe à Sternberk en République Tchèque, il a inscrit une nouvelle victoire en GT derrière trois « bergmonsters », des formules libres déguisées en Audi TT, Golf ou Ford Fiesta WRC.

 

MONTAGNE 2018 -Christian Merli vainqueur à Sternebeck

 

Sur 7.800 mètres à parcourir deux fois, dont une après un orage, avec classement au temps cumulé, l’Italien Christian Merli sur Osella FA 30 n’a laissé aucune chance à la Norma Zytek de son compatriote Simone Faggioli, le décuple Champion d’Europe, dont le titre n’a jamais été aussi contesté…

Cyrille Frantz avait lui aussi préféré la Tchéquie à la Bretagne pour prendre en mains, sa nouvelle Osella Cosworth. Après un 8ème temps scratch sur le sec, il a hélas abandonné en seconde montée !

 

Jean-Paul CALMUS

Photos : Partner Images et Top Montagne

 

MONTAGNE 2018 – St GOUENO – Julien FRANCAIS

 


MONTAGNE 2018 – St GOUENO -Kevn PETIT.

 

MONTAGNE 2018 – Philippe SCHMITER et sa RENAULT RS 01.

About Author

gilles