MOTOGP 2019 : PEDROSA QUITTE HONDA, ARRIVÉE DE LORENZO ?

 

 

LE TRIO QUI JOUE AUX CHAISES MUSICALES

 

Ce qui est officiel, c’est que Dani Pedrosa est viré du Team officiel Honda HRC !

Le MotoGP change vraiment, Dani a en effet roulé… 18 ans avec la firme Honda, dont treize en MotoGP, il a décroché trois titres mondiaux, un en 125 et deux en 250.

Il était l’équipier idéal pour Marc Marquez mais voilà, son compteur de points est très faible cette saison (douzième avec 29 points, moins que Lorenzo) et  au Mugello ça devient tragique, il part vingtième et ne finit pas un tour !

On sait qu’en plus le manager du Honda HRC, Jaime Puig rêve de le mettre dehors, c’est … désormais chose faite !

En fait, Puig a été autrefois le coach perso de Dani Pedrosa qui l’a viré en 2014, mais depuis il est revenu comme manager du … HRC, c’était donc cuit pour envisager une prolongation de son contrat !…

Alors bien sûr, ce pose inévitablement la question de qui va le remplacer ?

Il y a deux noms qui circulent, le premier est celui de Jorge Lorenzo, qui a clairement dit après sa victoire dimanche dernier au  Mugello que l’on connaîtrait sa nouvelle carrière d’ici une semaine, ce qui expliquerait et sa forme olympique et le fait que Dani Pedrosa, n’ait pas mis un pied devant l’autre lors du GP d’Italie.

Par ailleurs, on sait qu’il ya dans l’air un nouveau team Yamaha satellite, peut-être avec Aspar (Nieto), peut-être avec l’argent du richissime pétrolier Petronas et du circuit de Sepang…

Peut être aussi sans Aspar, qui ne veut pas vendre son team mais on sait que VDS va peut-être arrêter et il ya aura deux places vides sur la grille de départ.

Or, à propos de ce nouveau team satellite, Lin Jarvis, le boss Européen du team factory Yamaha, a dit qu’il n’y aurait pas de moto Factory en 2019!

Et donc dans ce cas, Jorge Lorenzo n’a qu’une solution… Honda !

Marquez ne doit pas être ravi, et nous avons vu tellement de dream teams se déchirer que ce soit en F1, en rallye, à moto, qu’il est clair que cet attelage Marquez-Lorenzo, va être très dur à gérer !

L’autre nom qui circule est celui du jeune Morbidelli, qui soit dit en passant, s’est fait faucher la position de meilleur rookie 2018 par Syahrin, de Tech3, au Mugello,  mais Rossi et Morbidelli sont tellement proches qu’il est plus imaginable que le jeune italo-brésilien, aille plutôt chez Yamaha.

Voilà petit à petit l’espace du MotoGP 2019 se construit,
il y a encore des guidons pas signés officiellement, mais de gros prémices, alors… la suite au prochain numéro !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP  

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis