EN IMSA, LA CADILLAC DPi DE NASR-CURRAN REMPORTE LA COURSE DE DÉTROIT

 

 

 

Victoire de la paire Felipe Nasr-Éric Curran au volant de la Cadillac DPi AXR, laquelle l’emporte au terme des 68 tours de la manche de Détroit, en devançant respectivement de 1″016 et de à 14″127, les deux Acura Dpi du Team de Roger Penske, celle du duo Helio Castroneves-Ricky Taylor précédant la voiture-sœur de Dane Cameron-Juan Pablo Montoya qui l’accompagne sur le podium.

Pour Nasr, il s’agit de son premier succès en IMSA, mais déjà du huitième pour Éric Curran !

Ravi de cette victoire, Nasr, expliquait tout souriant :

« Il a fallu quelques courses avant de parvenir à gagner, et je vais le prendre avec beaucoup de plaisir ce succès. La façon dont nous l’avons fait ce week-end, avec Éric, et toute l’équipe d’Action Express, qui a fait un travail incroyable, surtout après notre entraînement lors des essais libres. J’ai commis une petite erreur qui nous a retardé, mais les gars au garage ont remis la voiture au top, Éric a ensuite réalisé une qualification incroyable et un méga départ. »

Et il précisait :

« La course elle-même consistait à obtenir des bons relais. Nous avons pris les pneus Continental à la fin. Ils ont accroché incroyable et j’étais capable de conduire la voiture aussi vite que possible jusqu’à la fin.L’heure de gagner est enfin venu et je ne pouvais pas demander et imagniner un meilleur jour, pour être honnête. Je suis donc super content. »

Pour Curran, il s’agissait de sa deuxième victoire à Détroit, après avoir également gagné en 2015.

Éric qui confiait :

« Si vous êtes dans une Cadillac, c’est un bon endroit pour gagner.»

Avant de souligner après leur victoire que c’était aussi l’anniversaire du sponsor, le propriétaire de Whelen Engineering, Sonny Whelen :

« Je veux lui dire merci, et à tous les gars du Team et aussi au soutien de Cadillac et donc à tous les gars de GM, ils sont tous là ici à Detroit. C’est l’endroit à être et l’endroit pour gagner avec notre Whelen Cadillac. Je suis vraiment enthousiaste. C’est ma deuxième victoire ces dernières années ici. Formidable. »

 

 

IMSA-2018-DÉTROIT-La-NISSAN-ONROAK-du-PATRON-TEQUILA

 

Derrière le trio de tête, le Top 5 étant complété par l’une des Nissan Dpi de l’équipe Patron Tequila ESM, la voiture que se partagent Scott Sharp et Ryan Dalziel, classée quatrième à 45″698, devant une autre Cadillac Dpi, celle du Wayne Taylor et pilotée par Renger Van Der Zande et le cadet des frères Taylor et qui termine à 49″57

Suivent, l’équipage Portugais avec Filipe Albuquerque-et Joao Barbosa avec la Cadillac Dpi, sixième à AXR  à 50″664, lesquels précèdent la voiture qui s’était élancée depuis la pole, la deuxième Nissan Dpi de l’équipe Patron Tequila ESM du tandem Johannes Van Overbeek et Pipo Derani, l’auteur de la pole.

 

 

IMSA-2018-DÉTROIT-Le-podium de la catégorie GTDAYTONA avec KATHERINE LEGGE et MARIO FARNBACHER

IMSA-2018-DÉTROIT-LACURA-victorieuse-en-GTDAYTONA-avec-LEGGE

 

Dans la catégorie GTD, beau doublé des Honda-Acura, la victoire revenant à la paire que forme Mario Farnbacher et l’Écossaise Katherine Legge, suivi du duo Marks-Aschenbach.

Troisième place pour Bryan Sellers et Madison Snow, avec la Lamborghini de l’équipe Miller, partie en pole position.

 

Peter GRISWOLD

Photos : IMSA

IMSA-2018-DÉTROIT-La joie arrosée des vainqueurs NASR-CURRAN.

 CLASSEMENT DE LA COURSE DE DÉTROIT

 

1 – Nasr-Curran (Cadillac DPi) AXR  68 tours

2 – Castroneves-Taylor (Acura DPi) Penske à 1″016

3 – Cameron-Montoya (Acura DPi) Penske à 14″127

4 – Sharp-Dalziel (Nissan DPi) Patron Tequila ESM à 45″698

5 – Van Der Zande-Taylor (Cadillac DPi) Wayne Taylor à 49″570

6 – Albuquerque-Barbosa (Cadillac DPi) AXR  à 50″664

7 – van Overbeek-Derani (Nissan DPi) Patron Tequila ESM à 59″526

8 – Saavedra-Yacaman (Ligier LMP2) PR1 à 1’16”531

9 – Jarvis-Nunez (Mazda DPi) Joest à 1 tour

10 – Trummer-Alon (ORECA LMP2) JDC Miller à 1 tour

11 – Goikhberg-Simpson (ORECA LMP2) JDC Miller à 1 tour

12 – Bennett-Braun (ORECA LMP2) CORE à 2 tours

13 – Legge-Farnbacher (Acura NSX GT3)  Shank à 3 tours

14 – Marks-Aschenbach (Acura NSX GT3) Shank à 3 tours

15 – Sellers-Snow (Lamborghini Huracan GT3) Miller à 4 tours

16 – Keating-Bleekemolen (Mercedes-AMG GT3) Riley à 4 tours

17 – MacNeil-Segal (Ferrari 488 GT3) Scuderia Corsa à 4 tours

18 – Baumann-Marcelli (Lexus RC F GT3) 3GT à 4 tours

19 – Foley-Auberlen (BMW M6 GT3) Turner à 4 tours

20 – Habul-Schneider (Mercedes-AMG GT3) Riley à 4 tours

21 – Schein-Henzler (Porsche 911 GT3 R) Wright à 4 tours

22 – Potter-Lally (Audi R8 LMS GT3) Magnus à 4 tours

23 – Long-Nielsen (Porsche 911 GT3 R) Wright à 4 tours

24 – McMurry-Vautier (Cadillac DPi) SDR à 33 tours

25 – Hawksworth-Heinemeier Hansson (Lexus RC F GT3) 3GT à 58 tours

26 – Bomarito-Tincknell (Mazda DPi) Mazda à 62 tours

 

 

IMSA Sport

About Author

gilles