ROMAIN DUMAS EN TEST AVEC SA VW I.D.R AU ‘PIKES PEAK INTERNATIONAL HILL CLIMB’

 

 

Le Français Romain Dumas, déjà triple vainqueur de la ‘Course vers les Nuages’ termine son premier test avec son prototype VW  I.D.R  du Pikes Peak aux États-Unis.

La préparation du Pikes Peak International Hill Climb, au Colorado entre dans une phase capitale environ trois semaines avant l’événement prévu le 24 juin prochain

Romain Dumas qui s’est montré très impressionné après son premier essai au Pikes Peak avec sa nouvelle voiture de course entièrement électrique, préparée par Volkswagen, développant une puissance de 500 kW (680 ch) et qui est cette année, à la recherche d’un nouveau record en matière de voitures électriques.

L’Alésien Dumas a donc achevé le premier test en vue du Pikes Peak International Hill Climb, sur la piste de l’État du Colorado.
Romain Dumas a été impressionné par les performances de sa voiture de course à propulsion électrique. La route menant au sommet à 4.302 mètres d’altitude étant une voie publique, l’équipe n’a pu y accéder que pendant trois heures. Volkswagen Motorsport a donc établi une base permanente au Colorado pour se préparer aux essais et à la course du 24 juin.

 

SVEN-SMEETS-Team-VW

 

Resté à Wolfsburg, en Allemagne, Sven Smeets, le Directeur de Volkswagen Motorsport, explique :

« Les nouvelles du Colorado sont très positives car nous sommes dans les temps avec les préparatifs pour notre I.D.R Pikes Peak et on peut maintenant se concentrer sur la mise au point »

Et il poursuit et indique :

« C’est le résultat d’une très bonne performance d’équipe, d’abord ici en Allemagne et maintenant par notre équipe sur place aux USA. Si nous continuons à travailler avec concentration et motivation, nous avons de bonnes chances de fixer un nouveau record pour les voitures électriques le 24 juin. »

Avant de préciser encore :

« Lors du premier test aux États-Unis, l’équipe s’est principalement concentrée sur la suspension, les essais de pneus et l’utilisation optimale de la charge de la batterie et du recyclage de l’énergie lors du freinage.»

 

VW – FRANÇOIS XAVIER DEMAISON

 

 

De son côté, le Français François-Xavier Demaison, Directeur Technique de Volkswagen Motorsport, en charge de l’I.D. R Pikes Peak, enchaîne et lâche :

« La gestion parfaite de l’énergie est l’un des facteurs clés pour réussir à s’attaquer au record dans la catégorie des voitures électriques. Le premier essai routier au Pikes Peak a été couronné de succès. Cela montre que nos simulations sur ordinateur et les essais en Europe étaient sur le point ».

 

PIKES PEAK 2018 ROMAIN DUMAS Team VW.

 

Pour ce qui le concerne, Romain Dumas était ravi après ce test :

 « L’I.R Pikes Peak est la meilleure voiture que j’ai jamais pilotée dans la montée de cette montagne. L’accélération et la vitesse en virage sont vraiment impressionnantes, et en plus, la voiture est très pratique. Grâce au moteur électrique, je n’ai pas besoin de changer de vitesse et je peux me concentrer sur la ligne.»

Et il ajoute :

« Mais il va sans dire que des améliorations sont toujours possibles. Dans les essais restants, nous continuerons à optimiser le réglage en prévision des prochains jours et semaines de travail intensif aux États-Unis. »

Romain concluant :

« Je connais la piste du Pikes Peak comme le dos de ma main, mais c’est la première fois que je conduis une voiture de course à entraînement électrique. J’apprends avec chaque mètre que je conduis dans le cockpit de l’I.D.R Pikes Peak.»

 

PIKES PEAK 2018 ROMAIN DUMAS Team VW.

« Pas de soucis de perte de puissance »

 

Pour la 96ème édition de la plus célèbre ascension du monde le 24 juin, le pilote Volkswagen Dumas a les yeux rivés sur le temps de 8’57.118, le record des voitures électriques sur la piste de 19,99 kilomètres en 2016. Cela correspond à une vitesse moyenne d’environ 134 km/h. L’I.R Pikes Peak va relever le défi avec une puissance de 500 kW (680 ch), répartie entre un moteur électrique sur l’essieu avant et un autre sur l’essieu arrière.

« Pour la première fois, je n’ai pas besoin de m’inquiéter de perdre de la puissance à haute altitude », déclare encore Dumas, décrivant les avantages de l’entraînement électrique par rapport aux moteurs à combustion standard.

La faible concentration d’oxygène à haute altitude signifie que les moteurs à combustion perdent environ 30% de leur performance lorsqu’ils démarrent à 2.862 mètres plutôt qu’au niveau de la mer. Avec chaque kilomètre que vous avalez et qui mène vers la ligne d’arrivée, l’effet de l’air mince s’intensifie. En revanche, les moteurs électriques fonctionnent efficacement en continu.

Cependant, beaucoup de choses peuvent mal tourner dans une ascension de près de 20 kilomètres, avec une différence d’altitude de 1.440 mètres entre le départ et l’arrivée.

« Comme toujours en sport automobile, la règle est que pour être premier, il faut arriver à la ligne d’arrivée », a aussi indiqué le Champion Français.

 

PIKES PEAK 2018 ROMAIN DUMAS Team VW.

 

Sachant que la météo joue également un rôle crucial. Car pour établir un record, il faut aussi avoir de la chance avec la météo.

D’ailleurs plusieurs fois cette montée du Pikes Peak a été annulée ou raccourcie à cause du brouillard, de la glace, de la neige et de la grêle dans le passé.

En moyenne, il y a de la neige ou de la grêle au sommet pendant 18 jours sur 30 en juin. Et les conducteurs peuvent avoir à faire face à une averse soudaine et une pluie verglaçante.

Ultime précision, dans la zone d’arrivée, la température moyenne en juin est de seulement zéro degré Celsius !

 

Peter SOWL

Photos : VW

 NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT

http://www.autonewsinfo.com/2018/04/23/volkswagen-devoile-son-i-d-r-pilote-en-juin-prochain-par-romain-dumas-a-pikes-peak-256387.html

 

 

Sport

About Author

gilles