MOTOGP 2018 AU MUGELLO : LA VENGEANCE DE IANNONE… LÂCHÉ PAR L’ÉQUIPE SUZUKI !

 

 

JORGE LORENZO FAIT BEAUCOUP PARLER DE LUI…

 

En ce moment, le paddock du Moto GP, s’affole un peu comme un essaim d‘abeilles au moindre bruit et des bruits, il n’y a que ça en ce milieu de saison !

Reprenons pour bien comprendre.

LE BAZAR DU MOTOGP BOUGE ENCORE

ARRIVÉE DE MIR, IANNONE QUITTE SUZUKI

 

Donc, acte 1, Iannone a annoncé qu’il quittait Suzuki, puis dans la foulée le Team Suzuki, a, lui, indiqué que… Mir est bien actuellement en finalisation de contrat.

Ensuite, acte 2, Jorge Lorenzo a d’abord fait savoir qu’il resterait encore deux ans…  dans une bonne équipe, mais si hier jeudi, il voulait rester chez Ducati, ce vendredi il semble que la solution… Yamaha satellite, ressorte avec le Team Aspar et l’argent du sponsor, la firme pétrolière Petronas, qui prendrait forcément Syahrin comme deuxième pilote, car l’entreprise et le pilote sont… Malaisiens !

Ceci expliquant cela…

 

LORENZO:RETOUR EN BLEU ?

 

Iannone, lui, ira très certainement chez Aprilia, pour qui ce serait une bonne prise, on y a besoin d’un top pilote et Iannone a juste fait le meilleur temps le matin et le soir du vendredi sur un circuit le Mugello, promis aux Ducati ou aux Yamaha…

Il se dit aussi que… Rea, l’homme imbattable en Championnat du Monde Superbike, le WSBK, en a marre du WSBK et serait venu en Toscane discuter avec Puig, dont le rêve est de faire gicler Pedrosa…

 

MOTOGP, LE GRAND CHAMBARDEMENT

DOVIZIOSO BAT LE RECORD ABSOLU DE VITESSE EN MOTOGP

 

Donc sur ce circuit tracé au milieu des Monts du Mugello, au cœur de cette sublime Toscane, pas très loin au nord de la magnifique Florence, une piste incroyablement rapide dans son énorme ligne droite, Andréa Dovizioso, y a, lui, battu le record de la plus grande vitesse jamais enregistrée en MotoGP,roulant tout de même à … plus de 354 km/h, et incroyablement délicat dans sa partie sinueuse,  où on attendait Ducati et Yamaha aussi.

Yamaha qui ne s’en sort pas mal, avec le deuxième temps de Viñales et le quatrième temps de Johann Zarco.

Outre l’exploit de Dovi, Ducati en revanche a vécu malheureusement également une journée très dure, avec un accident assez grave, survenu à Pirro, son pilote d’essai qui court ici en wild card (vidéo de l’accident sur : http://www.motogp.com/fr/videos/2018/06/01/video-gratuite-la-terrible-chute-de-pirro-a-san-donato/260644)
avec une évacuation en hélico sur l’Hôpital de Florence, puis enduite une explosion moteur de la moto de Dovizioso, avec à chaque fois, drapeau rouge, et du coup, pour finir le meilleur pilote Ducati est Miller, au guidon d’une moto datant de l’an dernier, il pointe en effet au cinquième rang. Quant à Petrucci, lui, il n’est que neuf, précédant Lorenzo dix, Dovizioso se retrouvant seulement treize !

Journée noire pour les rouges chez eux !

 

VIÑALES,TRANSPARENT MAIS RAPIDE

 

En revanche, Viñales et surtout Johann Zarco, ont fait des prodiges, parce qu’on le sait, la Yamaha Tech3, de Zarco n’a pas autant de tours moteur que les motos d’usine comme celle de Viñales et aussi de Valentino Rossi, or la ligne droite, est, longue, très très longue…

 

SUBLIME ZARCO

 

Autre pilote content, Marc Marquez, dont il se dit que la Honda n’est pas vraiment faite pour le Mugello, la preuve, Pedrosa est quatorzième temps, qui a été longtemps en position de pole et que Iannone a déchiqueté au dernier moment, suivi de Viñales !

 

MARQUEZ INATTENDU

 

Bref les deux hommes du jour, sont un mec qui quitte Suzuki et gagne les sessions du matin et du soir, belle vengeance, et un pilote transparent qui a passé la plupart du temps dans les douze-treize et qui s’est réveillé au dernier moment…

Voilà la séance a été terriblement longue, les médecins sont restés longtemps au chevet de Pirro avant de l’embarquer dans l’ambulance avec des résultats totalement inattendus, c’est la grandeur des sports mécaniques et plus particulièrement des GP Moto.

Résultats combinés MotoGP Mugello 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ITA/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_0b4b1e6a

 

MOTO3 : MARTIN N’A PAS FAIT DE DÉTAIL…

JORGE MARTIN

 

Jorge Martin est ultra favori de ce Championnat Moto3 2018, mais il n’a pas toujours le destin avec lui, ainsi au GP de France, il avait la victoire à portée de main quand la KTM de Bezzecchi  l’a envoyé au sable…

Bilan Martin est quatre au Général, à huit points du leader.

On sait aussi que Canet est l’autre favori, il est trois au Général avec sept points de retard.

 

ARON CANET

 

Donc, il n’y a pas le feu mais les garçons sont un peu énervés et on les comprend…

Alors, sur ce circuit ? Où ls KTM doublent tout le monde dans le bout droit et ce sans avoir besoin d’aspi, les deux pilotes Honda ont du se sortir les tripes dans la partie sinueuse et le résultat est là, façon Azincourt (merci Audiard) Martin et Canet ont pris les meilleurs temps le matin et le soir !

Il ya un troisième, le Japonais… Suzuki qui est aussi sur une… Honda !

On a vu en MotoGP que la ligne droite ne fait pas tout, même réflexion pour les cylindrées 250 du Moto3.

Résultats combinés Moto3 Mugello 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ITA/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_0c777ac3

 

MOTO2 : LA RÉVÉLATION MIR FAIT DES RAVAGES

 

Dans cette cylindrée, il ya aussi des stars, le leader au général Bagnaia, Alex Marquez « le frère de », Sam Lowes, Matias Pasini, qui se sont relayés devant, que ce soit le matin ou le soir…

Et puis il y a Joan Mir, Champion du Monde Moto3 en 2017 et qui aurait du logiquement sombrer dans les profondeurs du classement comme la plupart de ses prédécesseurs.

Le Moto2 est une course de cadres, tout le monde a le même moteur, et il a avalé, tel l’Enfer de Dante, la plupart des espoirs qui y sont entrés…

« Voi ch’entrate, dimenticate ogni speranza » était écrit au dessus de la porte de l’Enfer, autrement dit  ‘Vous qui entrez oubliez toute espérance’…

Il y a en même, comme un certain Nico Terol, celui qui avait piqué le titre 125 cc que convoitait à l’époque… Johann Zarco, qui ont totalement disparu, avalés par l’ogre.

On l’a revu cette année faisant la démo de la future MotoGP électrique (ça me fait penser au mime Marceau mais lui au moins était drôle, parfois cruel, inspirant des tas de choses dans ses silences).

Mir c’est autre chose.

D’abord, en 2017, il a gagné avec un TGV, double d’avance sur la concurrence.

Là, on l’a vu sur le podium du GP de France, puis en tête des libres du Mugello, et septième au général de la cylindrée…

 

MIR SUR LE PODIUM DU GP DE FRANCE

 

Oui, a star is born, et c’est encore un… Espagnol !

À propos, notre Français Fabio Quartararo est dixième, ce serait presque phénoménal, et Danilo, lui, pointe loin, seulement vingt neuf, sur trente trois pilotes en grille…

Bref, Marquez Jr est de moins en moins favori, Bagnaia l’a encore battu ce vendredi, et le Moto2, un peu comme avec Zarco, est probablement en train de créer un futur héros.

Qui ira chez Suzuki en MotoGP l’an prochain, remplacer Iannone ?
Qui… Qui ira chez Aprilia ?

Les chaises musicales du MotoGP sont cruelles, surtout quand il n’y a pas de musique !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 Résultats combinés Moto2 Mugello 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ITA/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_126a092b

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis