RICCIARDO REMPORTE LE GD. PRIX DE MONACO DEVANT VETTEL ET HAMILTON. OCON ET GASLY, AU TOP, 6 ET 7 !

 

 

 

Parti depuis la pole signé samedi, le pilote Australien Daniel Ricciardo, a remporté dans la foulée ce dimanche le Gd. Prix de Monaco, après avoir mené la totalité de l’épreuve sans commettre la moindre faute dans ce tracé sinueux et tourmenté à souhait qu’est ce circuit urbain qui serpente à travers la Principauté !

Sa septième victoire en Formule 1!

La seconde de la saison 2018, après son triomphe au Grand Prix de Chine à Shanghai. Mais la première à Monaco… assurément la plus prestigieuse…

 


F1 2018 MONACO DANIEL RICCIARDO enfin vainqueur en Principauté et HEU-REUX.

 

Ricciardo qui déclarait sitôt l’arrivée :

« Je profite enfin du destin après deux ans. Je ne sais pas si vous avez suivi le GP, mais on était occupés à la radio avec mes soucis mécaniques. On a eu quelques doutes au milieu de la course, mais j’ai réussi à poursuivre et à gagner ici à Monaco, c’est le principal et c’est fantastique. »

 

F1 2018 MONACO -La FERRARI de SEBASTIAN VETTEL.

 

Au terme des 78 tours, au volant de sa Red Bull-Renault, Ricciardo triomphe et l’emporte en devançant à l’arrivée de 7.736, la Ferrari de Sebastian Vettel et de 17.013,  la Mercedes de Lewis Hamilton.

De son côté Vettel, confiait :

« Ce GP a été compliqué même si nous avions un bon rythme. J’ai pu me rapprocher de Daniel à un moment lorsqu’il a dû connaître des soucis mécaniques mais je n’ai pas pu saisir ma chance pour tenter quelque chose. »

Quant à Hamilton, lui il lâchait :

« Je félicite Red Bull et Daniel car ils ont fait du très bon travail. J’aurais préféré finir second, mais je suis satisfait car on a disputé une course intéressante. »

 

F1-2018-MONACO-La-MERCEDES-de-LEWIS-HAMILTON

 

Top 5 complété par la seconde Ferrari du Finlandais Kimi Räikkönen et par l’autre Mercedes, celle du deuxième Finnois, Valterri Bottas.

 

F1-2018-MONACO-La-FORCE-INDIA-MERCEDES-d’ESTEBAN-OCON

 

Suivent dans l’ordre les deux Français, qui réalisent une formidable performance, Esteban Ocon, finissant brillant sixième au volant de sa Force India-Mercedes, cependant que Pierre Gasly avec sa Toro Rosso-Honda, se classe juste derrière au septième rang !

 

F1-2018-MONACO-La-TORO-ROSS-HONDA-de-PIERRE-GASLY

 

Ensuite, on pointe dans l’ordre pour compléter le Top 10, la première Renault de Nico Hülkenberg, la deuxième Red Bull-Renault de Max Verstappen, bien revenu car parti bon dernier, suite à sa sortie de piste de samedi matin, laquelle l’avait empêché de participer à la séance des qualifications, l’obligeant à s’élancer du vingtième et dernier rang !

L’Espagnol Carlos Sainz Jr. avec la seconde Renault, finissant lui dixième.

 

F1-2018-MONACO-La-RED-BULL-RENAULT-de-MAX-VERSTAPPEN-

 

C’est une stratégie à un seul arrêt qui a prédominé dans les choix des pilotes, pour ce Grand Prix de Monaco, qui est aussi l’épreuve de la saison la moins exigeante pour les pneumatiques de la saison. La gestion de la dégradation des pneus fut toutefois cruciale dans l’obtention d’un bon résultat.

Ce fut en tout cas la clef du succès, construit par le pilote Red Bull Daniel Ricciardo, qui s’élançait depuis la pole position avec des P Zero roses flambant neufs, tout comme les dix premiers de la grille. Il exerçait ensuite un contrôle solide de la course et de sa position de tête. Avec la grande difficulté à dépasser à Monaco, cela produisait une course relativement lente. Le record de la piste était l’œuvre de Max Verstappen qui ne parvenait à ce résultat qu’en toute fin d’épreuve, juste après être passé en hypersoft, 48 tours après son départ en ultra-softs.

Daniel Ricciardo remporte la course en mettant en œuvre une stratégie à un arrêt, attendue. Il s’élançait en hypersoft et passait en ultrasoft au 17e tour, devenant par la même occasion le premier « poleman » à remporter cette épreuve depuis 2014

Mario Isola le boss de la compétition chez Pirelli, dressait le bilan :

« Nous avons assisté cette fois à des choix de stratégies bien plus variés que par le passé à Monaco. Cela répondait parfaitement à l’ambition assignée à l’hypersoft, qui doit ajouter une variable dans les choix des équipes, pour une plus grande compétitivité. Résultat : le tour le plus rapide jamais réalisé en course à Monaco, réalisé grâce à un pneumatique que les pilotes ont apprécié et utilisé en qualifications comme en course. Avec une piste en évolution permanente et un nouveau revêtement à découvrir et à apprivoiser, la plupart d’entre eux sont malgré tout parvenus à extraire le plus haut niveau de performances de leurs stratégies respectives »

La course s’est entièrement déroulée sur piste sèche en dépit d’un avertissement, sous la forme d’une ondée tombée une heure avant le départ. Quant à la température, elle s’établissait à 18°C pour l’air et 32°C pour la piste.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jeff THIRY – PIRELLI et TEAMS

 


F1 2018 MONACO La RED BULL RENAULT de DANIEL RICCIARDO

LE CLASSEMENT FINAL DU GRAND PRIX DE MONACO LE 27 MAI 2018

 

 

1 – Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault), les 78 tours, en 1h42’54″807

2 – Sebastian Vettel (Ferrari) à 7″336

3 – Lewis Hamilton (Mercedes) à 17″013

4 – Kimi Raikkonen (Ferrari) à 18″127

5 – Valtteri Bottas (Mercedes) à 18″822

6 – Esteban Ocon (Force India-Mercedes) à 23″667

7 – Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) à 24″331

8 – Nico Hulkenberg (Renault) à 24″839

9 – Max Verstappen (Red Bull-Renault) à 25″317

10 – Carlos Sainz (Renault) à 1’09″013

11 – Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) à 1’09″864

12 – Sergio Perez (Force India-Mercedes) à 1’10″461

13 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 1’14″823

14 – Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) à 1 tour

15 – Romain Grosjean (Haas-Ferrari) à 1 tour

16 – Sergey Sirotkin (Williams-Mercedes) à 1 tour

17 – Lance Stroll (Williams-Mercedes) à 1 tour

 

ABANDONS

Charles Leclerc

Brendon Hartley

Fernando Alonso


F1 2018 MONACO La MERCEDES de LEWIS HAMILTON.j

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU MONDIAL DES PILOTES

1.Hamilton : 110 points – 2.Vettel : 96 – 3.Ricciardo : 72 – 4.Bottas : 68 – 5.Raikkonen : 60 – 6.Verstappen : 35 – 7.Alonso : 32 – 8.Hulkenberg : 26 – 9.Sainz : 20 – 10.Magnussen : 19 – 11.Gasly : 18 – 12.Perez : 17 –13.Ocon et Leclerc : 9 – 14.Vandoorne : 8 – 15.Stroll : 4 – 16.Ericsson : 2 – 17.Hartley : 1.

F1-2018-BOTTAS et HAMILTON  les pilotes MERCEDES

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU MONDIAL CONSTRUCTEURS

1.Mercedes : 178 points – 2.Ferrari : 156 – 3.Red Bull-Renault : 107 – 4.Renault : 46 – 5.McLaren-Renault : 40 – 6.Force India-Mercedes : 26 – 7.Toro Rosso-Honda et Haas-Ferrari : 19 – 9.Sauber-Ferrari : 11 – 10.Williams-Mercedes : 4.

 

F1 Sport

About Author

gilles