500 MILES D’INDIANAPOLIS : L’AUSTRALIEN WILL POWER DU TEAM PENSKE ENTRE DANS LA LÉGENDE.. PAGENAUD SIX

 

 

Malgré une trentaine de victoires et un titre,
Will Power, l’un des pilotes de l’Armada Penske,
avait du mal à être pris au sérieux par les fans d’Indycar.
La faute notamment à une absence de victoire à Indianapolis.
En s’imposant enfin ce dimanche 27 mai 2018, à « Indy »,
Power acquiert ses galons de grand pilote d’Indycar.
Et accessoirement, il prend la tête du Championnat…

 

 

INDYCAR-2018-INDY-500-Ed-CARPENTER-Simon-PAGENAUD et WILL POWER-Les trois pilotes partis depuis la 1ère ligne

 

Pour rappel, Ed Carpenter est en pole devant les deux pilotes du Team de Roger Penske, l’Australien Will Power et le Français Simon Pagenaud.

Lorsque le pace car s’efface, le patron-pilote garde l’avantage. Pagenaud réussit ensuite à dépasser Power, tandis que Sébastien Bourdais de Dale Coyne, s’installe au cinquième rang. Vers le 30ème des 200 tours, les leaders prennent déja un tour aux attardés et c’est le temps des premiers arrêts. Power ressort devant Pagenaud…

Mais derrière Tony Kanaan du Team d’AJ Foyt qui avait anticipé son arrêt. Josef Newgarden, Le Champion en titre et membre de chez Penske, dernier à ravitailler, s’offre quelques tours en tête. Au 47ème tour, le vainqueur de l’édition 2017 de l’Indy 500, le Japonais Takuma Sato qui roule cette année pour le Rahal RLL  et James Davison autre pilote d’AJ Foyt, s’accrochent ! Le vainqueur sortant est éliminé, tandis que les « jaunes » sont sortis.

 


INDYCAR-2018-INDY-500-ED-CARPENTER

 

Deuxième salve d’arrêt, mais pas de changement en tête ou Carpenter mène devant Kanaan et Power. Zach Claman de Melo, l’équipier de Bourdais chez Dale Coyne, reste en piste, mais il se fait déposer avant même son propre arrêt! Et, c’est au tour d’Ed Jones de partir à la faute au 58ème tour. Deuxième neutralisation…

 


INDYCAR-2018-INDIANAPOLIS-DANICA-PATRICK

 

Au restart, Kanaan surprend Carpenter. Néanmoins, l’Américain réussit à se dédoubler. Puis, au 68ème tour, la seule féminine en piste cette année et qui participe à sa toute dernière course, Danica Patrick, la femme du Dale Coyne, perd soudainement le contrôle de sa monoplace et elle tape le mur…

Nul doute que l’Américaine ne souhaitait pas quitter le sport auto comme cela… Les drapeaux jaunes sont à nouveau agités !

La belle Américaine qui plus tard confiait :

« J’ai l’impression que c’était plutôt inattendu comme fin de carrière. D’un autre côté, la voiture était un peu positive aujourd’hui. Elle  tournait un peu plus que je ne le voulais. Je devais la retenir beaucoup. »

Et s’adressant aux journalistes, ‘LA’ Patrick a conclu :

« Vous allez me manquer, la plupart du temps. »

Avant de préciser :

« Peut-être que je vous me manquerai aussi. »

 


INDYCAR-2018-INDY-500-TONY-KANAAN.

 

Au drapeau vert, Kanaan vire de nouveau en tête et cette fois, il ne se fait pas repasser! Bourdais, lui, cède face à un Alexander Rossi qui conduit pour le Team Andretti qui est parti du fond de la grille !

C’est l’heure de la troisième salve d’arrêt. Power décide de s’arrêter plus tard et il prend brièvement les commandes. Bourdais profite des arrêts des leaders pour virer en tête. Depuis le début de la saison, le Manceau a toujours effectué au moins un tour en tête de chaque course! Lorsqu’il s’arrête à son tour, Power redevient leader. Kanaan, lui, est victime d’une crevaison lente. Il retourne aux stands et repart loin. Mais au 139ème tour, Bourdais tape le mur… Abandon du Français, dommage alors que le top 5, lui tendait les bras.

 

INDYCAR-2018-INDIANAPOLIS-ALEXANDER-ROSSI

 

Au restart, Rossi a juste le temps de doubler deux voitures, passant sixième, avant qu’Helio Castroneves, le ‘ pigiste ‘ du Penske, ne perde également le contrôle de sa monoplace et termine dans le mur. Triste conclusion pour la carrière du flamboyant Brésilien, reconverti en Endurance en IMSA avec l’Acura du Penske en compagnie de Juan Pablo Montoya..

Au drapeau vert, Alex Rossi  – le vainqueur de 2016 – s’offre de nouveau deux voitures, passant quatre, derrière Power, Carpenter et Newgarden. Cette fois, c’est au tour de Sage Karam du Dreyer & Reinbold, de commetre une erreur et d’entraîner une énième neutralisation !

Cette fois, Rossi pointe au troisième rang, avant de klaxonner derrière Carpenter. Avec ces neutralisations, les pilotes ont économisé pas mal de carburant. Mais vers le 170ème des 200 tours, les réservoirs sont vides et les leaders s’arrêtent.

Kanaan tente de remonter le peloton en vue de l’arrivée, quitte à avoir des trajectoires peu orthodoxes… Au 188ème tour, il se fait déventer et il part à la faute. Ultime neutralisation.

 


INDYCAR-2018-INDY-500-STEFAN-WILSON.

 

La tension est à son comble. Le trio de tête est improbable car on pointe à ce moment,  Oriol Servia du Rahal RLL, devant Stefan Wilson d’Andretti et Jack Harvey de chez Sam Schmidt-Peterson.

Tous les trois n’ont pas ravitaillé et ils comptent naturellement sur d’éventuels  très longs « jaunes » ! Mais le peloton est relâché après seulement… cinq tours !

 


INDYCAR-2018-INDIANAPOLIS–JACK-HARVEY-

 

Au drapeau vert, Wilson prend les commandes ! Harvey double également Servia, qui tente d’économiser le carburant. Puis Wilson et Harvey s’engouffrent dans les stands. Servia les imite un tour plus tard. Power repasse en tête, devant Carpenter et un Dixon qui, lui, ne s’arrête pas.

 


INDYCAR 2018 INDY 500 WILL POWER le vainqueur

 

Finalement, premier triomphe à « Indy » pour Will Power, qui a dominé l’épreuve.

Lequel lance à la radio :

« Je ne peux pas y croire, j’ai envie de m’effondrer, je veux pleurer, je ne pouvais pas m’arrêter de crier dans la voiture. »

Avant plus tard d’indiquer et de préciser :

« C’était le redémarrage de ma vie, et quand les deux [voitures d’avant] fosse, je criais ‘Je vais gagner ça!’ Je me demandais si je gagnerais jamais ça, j’ai eu tellement de victoires et de pôles, mais tout le monde parle toujours de la 500, et je l’ai gagné.Quel événement, je l’aime. »

 

INDYCAR-2018-INDY-500-Le-poleman-ED-CARPENTER-avec-sa-famille-et-son-Team

 

Triple poleman, Carpenter se console avec son premier podium à Indianapolis. Dixon, complétant le podium, terminan troisième, quasiment en roue libre.

Pagenaud, lui, finit à une honorable sixième place, son premier gros résultat de l’année 2018.

 

INDYCAR-2018-INDIANAPOLIS-SIMON-PAGENAUD-Team-PENSKE

 

Les points comptent double à Indianapolis et Power d’en profite pour prendre la tête du championnat, avec 243 points. Rossi passe deux, avec 241 points. Newgarden dévisse au troisième rang, avec 233 points.

Bourdais paye cher son abandon. Il se retrouve huit, avec 168 points. Pagenaud, qui a fait le plein ce dimanche, suit désormais le Manceau, avec 155 points.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : INDYCAR 


INDYCAR-2018-GP-INDIANAPOLIS-WILL-POWER-franchit-la-ligne-darrivee-en-vainqueur-le-27-Mai.

LE CLASSEMENT CE DIMANCHE 27 MAI 2018 DE L’INDY 500

 

1 – Will Power (Dallara-Chevy) Roger Penske. 200 tours

2 – Ed Carpenter (Dallara-Chevy) Ed Carpenter, à 3″1589

3 – Scott Dixon (Dallara-Honda) Chip Ganassi, à 4″5928

4 – Alexander Rossi (Dallara-Honda) Andretti, à 5″2237

5 – Ryan Hunter-Reay (Dallara-Honda) Andretti, à 6″7187

6 – Simon Pagenaud (Dallara-Chevy) Roger Penske, à 7″2357

7 – Carlos Munoz (Dallara-Honda) Andretti, à 7″8377

8 – Josef Newgarden (Dallara-Chevy) Roger Penske, à 8″6917

9 – Robert Wickens (Dallara-Honda) Schmidt Peterson, à 9″3112

10 – Graham Rahal (Dallara-Honda) Rahal RLL, à 11″3368

11 – JR Hildebrand (Dallara-Chevy) Dreyer Rheinbold, à 12″7354

12 – Marco Andretti (Dallara-Honda) Andretti, à 14″0745

13 – Matheus Leist (Dallara-Chevy) AJ Foyt, à 14″7798

14 – Gabby Chaves (Dallara-Chevy) Harding, à 15″1173

15 – Stefan Wilson (Dallara-Honda) Andretti, à 33″6747

16 – Jack Harvey (Dallara-Honda) Andretti, à 34″7970

17 – Oriol Servia (Dallara-Honda) Rahal RLL, à 38″2325

18 – Charlie Kimball (Dallara-Chevy) Carlin, à 41″5146

19 – Zachary Claman De Melo (Dallara-Honda) Dale Coyne, à 1 tour

20 – Spencer Pigot (Dallara-Chevy) Ed Carpenter, à 1 tour

21 – Conor Daly (Dallara-Honda) Dale Coyne, à 1 tour

22 – Max Chilton (Dallara-Chevy) Carlin,  2 tours

23 – Zach Veach (Dallara-Honda) Andretti, à 2 tours

24 – Jay Howard (Dallara-Honda) Schmidt Peterson, à 7 tours

 


INDYCAR 2018 INDIANAPOLIS La monoplace accidentée de Sébastien BOURDAIS.

 

ABANDONS

187° tour:  Tony Kanaan

154° tour: Sage Karam

145° tour: Helio Castroneves

137° tour: Sebastien Bourdais

110° tour: Kyle Kaiser

67° tour: Danica Patrick

57° tour: Ed Jones

46° tour:  Takuma Sato

45° tour : James Davison

 

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE