INDY LIGHTS : HERTA REMPORTE LES FREEDOM 100 À INDIANAPOLIS

 

 

Chouchou du paddock, Colton Herta (Andretti-Steinbrenner) remporte les Freedom 100.
Le fils de Bryan Herta prend les commandes du championnats et sa cote grimpe un peu plus,
en vue d’un baquet en Indycar, en 2019…

Traditionnellement, le week-end des 500 Miles d’Indianapolis, l’Indy Lights organise les Freedom 100, sur le fameux ovale. Cette année, Davey Hamilton (Pelfrey), déjà vu dans la discipline en 2016, se joint au peloton. On a donc 8 monoplaces sur la grille.

Aux essais, Dalton Kellett (Andretti) se montre le plus rapide. C’est la première pole du vétéran de la discipline.

Au départ, Victor Franzoni (Juncos) se colle d’emblée à Kellett. Le Brésilien est victime d’une crevaison lente. Pato O’Ward (Andretti), Santiago Urrutia (Belardi) et Colton Herta (Andretti-Steinbrenner) tentent leur chance. L’ordre change à chaque tour, au gré des aspirations. Urrutia semble néanmoins avoir une longueur d’avance. Herta réussit à la doubler, en vue de l’arrivée. O’Ward se montre alors dans les rétroviseurs du Canado-Américain. In extremis, Herta garde l’avantage, tandis que Kellett double Urrutia.

Déjà auteur d’un doublé sur le « routier » d’Indianapolis, Herta s’offre cette fois un succès sur l’ovale. O’Ward est 2e et Kellett, 3e pour la troisième année d’affilée !

Herta prend les commandes du championnat, à 189 points. O’Ward passe 2e, à 183 points. Urrutia dégringole au 3e rang, à 168 points.


Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : INDY LIGHTS

Colton Herta (Andretti-Steinbrenner.) Copyright : INDY LIGHTS

Indylight Monoplaces

About Author

Fred Prysquel