MXGP 2018 EN LETTONIE : HERLINGS DOUBLE, PAULIN ET FEBVRE ASSURENT

L’HOMMAGE A ERIC GEBOERS

On est donc en motocross mondial, MXGP pour l’ancienne cylindrée 500, MX2 pour les pilotes plus jeunes.

Avant d’attaquer les GP, une minute de silence a été observée en mémoire d’Eric Geboers récemment disparu.

Depuis des semaines, la presse italienne fulmine sur le thème « Cairoli doit se ressaisir », mais Herlings, un pilote hollandais qui a ramassé les victoires en MX2 comme une moissonneuse-batteuse, puis qui est monté en MXGP, fait à nouveau figure d’épouvantail.

Cairoli fait ce qu’il peut, en première manche il est parti en tête avec le Français Romain Febvre, Herlings était dixième.

Devinez ?

Le batave est remonté comme un métronome sur la tête et a fini plus de trois secondes devant Cairoli et Febvre.

Et il est coutumier du fait, il sait que les chutes collectives au départ sont ultra dangereuses, donc il a un tableau de marche pour revenir devant façon rouleau compresseur.

ROMAIN FEBVRE

Pour compléter le bonheur français, Paulin est quatre devant Desalle, petit à petit nos garçons remontent vers le haut mais le haut est une sorte de chasse gardée italo-néerlandaise…

Deuxième manche, « same players shoot again », Herlings termine devant Cairoli, du coup il a presque trente points d’avance sur le multiple champion du monde italien au général.

HERLINGS INTOUCHABLE

Je n’imagine pas la « Gazzetta dello sport » demain lundi !

Febvre était dans le coup mais il a chuté, Paulin termine quand même troisième devant Desalle.

Au classement du GP Paulin monte donc sur le podium derrière les deux bouledogues, et au général du championnat Desalle est trois, Febvre quatre, une vingtaine de points derrière le belge.

Un podium en fin d’année serait génial pour Febvre, symbole du retour de l’enfer.

Mais elle est longue l’année !

Résultats et classements sur https://results.mxgp.com/mxgp/standings.aspx

En MX2, le Danois Olsen gagne le GP, le meilleur français est Herbreteau, qui finit vingt et quinze, c’est un peu comme en GP de vitesse, la relève française tarde un tantinet…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MXGP

 

 

 

Sport

About Author

gilles