FR NEC : COUP DOUBLE POUR L’AUSTRALIEN ALEX PERONI À PAU

 

 

À Pau, le ‘ROI’ de la FR 2.0 s’appelle Alex Peroni, le pilote du MP Motorsport.
Vainqueur chanceux le samedi, il double la mise le dimanche.

 

Rappelons que les courses de Formule Renault du Grand Prix de Pau comptent pour le Championnat de FR NEC. Néanmoins, plusieurs concurrents d’Eurocup ont fait le déplacement. C’est le cas de Christian Lundgaard du MP Motorsport, qui décroche la pole.

 

Course 1

Le samedi, Lundgaard contrôle Alex Peroni son équipier au sein du MP Motorsport. Aleksander Smolyar de chez Tech 1 est trois. Le tiercé semble vite gelé. Logan Sargeant de R-Ace GP, aux prises avec les Français Charles Milesi et Victor Martins, ses proprés équipiers chez R-Ace GP, est trop occupé pour revenir sur le trio de tête.

Dans l’avant-dernier tour, premier coup de théâtre car Lundgaard commet une erreur… Le Danois parvient à repartir, mais Peroni a pu passer. Au même endroit, second coup de théâtre car Smolyar part lui aussi à la faute et lui, il n’a pas droit à une seconde chance. Voilà Sargeant qui reçoit une place sur le podium sur un plateau d’argent!

Victoire donc de Peroni, encadré par Lundgaard et Sargeant. Milesi finit au pied du podium. Neuvième, Doureid Ghattas d’Anders Motorsport, est le mieux classé des « vrais concurrents » de la FR NEC.

Course 2

Boîte de vitesse cassée, Sharon Scolari du ScoRace, déclare forfait !

Les rôles sont inversés par rapport à la veille car Peroni part devant et Lundgaard, suit en seconde position. Neil Verhagen de Tech 1, ointe au troisième rang. Le circuit est tortueux, mais Sargeant réussit à doubler l’Américain du Red Bull Junior Team. Martins l’imite un peu plus loin. Mais en vue de l’arrivée, Peroni butte sur les attardés. Lundgaard essaye d’en profiter, mais l’Australien conserve l’avantage, d’un…  souffle!

Doublé de Peroni, toujours suivi par Lundgaard et Sargeant. Martins est quatre et Ghattas, de nouveau neuf.

Peroni quitte Pau avec 60 points. Lundgaard suit avec 48 points et Sargeant est troisième, avec 40 points. Quatrième avec 33 points, Martins est le meilleur Français. Ghattas, neuvième qui totalise lui 24 points, est le mieux classé des « vrais » concurrents de la FR NEC.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : FR NEC

Alex Peroni (MP Motorsport.) Copyright : FR NEC

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE