INDYCAR : LE POINT AVANT INDIANAPOLIS

 

 

 

En Indycar, mai est synonyme d’Indianapolis. Ce week-end, les monoplaces rouleront sur le tracé routier, dans le cadre du Grand Prix d’Indianapolis.

 

 

Depuis 2014, l’Indycar emprunte le circuit routier (autrefois utilisé par la F1), dans le cadre du Grand Prix d’Indianapolis. Traditionnellement, les équipes passent tous le mois de mai à Indianapolis, entre essais privés et opérations marketing. Rien de plus simple, donc, d’en profiter pour organiser une épreuve sur l’anneau…

A l’époque, la discipline courrait désespérément après les circuits et c’était un moyen de gonfler artificiellement le nombre d’épreuve. Depuis, le calendrier d’Indycar s’est épaissi, mais l’épreuve a été maintenue.

Comme d’habitude, le Team de l’inoxydable Roger Penske est archi-favori…

Deux de ses pilotes, l’Australien Will Power et le Français Simon Pagenaud se sont partagés le palmarès des quatre précédents Grand Prix d’Indianapolis!!!

Power est actuellement dans le ventre mou du classement, donc il a besoin de gros points. Pour le Français, sacré Champion de la discipline en 2016, la situation est encore plus critique. Il a depuis multiplié les contre-performances et il doit urgemment redresser la barre!!!

 

INDYCAR-2016-SIMON-PAGENAUD, file vers son-3éme succès de suite et va remporter le GP d’Indianapolis le 14 Mai

 

du classement provisoire, leur partenaire, l’Américain et Champion en titre, Josef Newgarden pourrait poursuivre sa prise de pouvoir chez Penske. Notez qu’il y a un quatrième homme à Indianapolis chez Penske, le revenant Helio Castroneves, qui disputera également les 500 miles d’Indianapolis.

Le Brésilien semble avoir retrouvé la motivation et la vitesse de pointe qui lui faisaient défaut. Il s’est d’ailleurs imposé, le week-end dernier, en IMSA, avec l’Acura de Penske, à Mid-Ohio.

Alexander Rossi qui roule pour Andretti,  n’a jamais été sur le podium, lors du Grand Prix. Néanmoins, l’ex-pilote de F1 a remporté en 2016, les 500 Miles et il est en pleine bourre et il est forcément l’un des favoris.

chez Penske, il y a une querelle entre les anciens et les modernes, chez Andretti. Ryan-Hunter-Reay et Marco Andretti, les deux autres pilotes US, aimeraient bien remettre le petit jeune à sa place…

 

INDYCAR-2015-GP d’INDIANAPOLIS-B OURDAIS finit 4éme

 

Sébastien Bourdais désormais chez Dale Coyne, a plusieurs fois terminé quatrième. Le Manceau est donc un candidat naturel au podium. Il aurait du être épaulé par Pietro Fittipaldi. Mais le jeune espoir Brésilien, s’étant sérieusement blessé le week-end dernier lors de l’épreuve d’ouverture du mondial d’endurance WEC à Spa, il va être remplacé par Zach Claman de Melo.

Le Canadien n’a ni l’expérience, ni le budget pour disputer ensuite les 500 miles d’Indianapolis. La plupart des pilotes actifs ont déjà un baquet et Dale Coyne se retrouve face à des choix tous plus farfelus les uns, que les autres (Sebastian Saavedra, Alex Tagliani, Mikhail Aleshin), néanmoins, tous pilotes d’expérience à Indy

L’autre candidat à la victoire, c’est l’inusable Néo-Zélandais Scott Dixon, le pilote du Chip Ganassi. Le quadruple Champion Indycar, n’est pas encore monté sur le podium et ça serait un beau moyen d’ouvrir son compteur cette année.

Il ne faut pas oublier les duettistes du Team du légensaireAJ Foyt, Tony Kanaan et Matheus Leist, très rapides en essais privés, mais jusqu’ici peu véloces, durant les week-end de course…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : INDYCAR et GM

 

Copyright : GM

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE