DÉCÈS PAR NOYADE DU QUINTUPLE CHAMPION DU MONDE DE MOTOCROSS, LE BELGE ÉRIC GEBOERS

 

 

 

Éric-GEBOERS-©-Manfred-GIET-

 

 

Triste nouvelle pour le monde du Motocross qui vient de perdre l’une de ses anciennes figures de proue.

L’ancien Pilote Belge, le Limbourgeois, Éric GEBOERS, 55 ans, est on le sait, décédé par noyade en voulant sauver son chien dimanche dernier, en soirée.

Comme il en avait souvent l’habitude, l’ancien quintuple Champion du Monde, accompagné de quelques amis, profitait des températures estivales pour faire une sortie en bateau de plaisance sur le plan d’eau MIRAMAR, près de Mol, en Province d’Anvers.

Vers 22 heures, cette belle journée se termina malheureusement dramatiquement lorsque le petit chiot de trois mois, qu’Éric GEBOERS venait d’acquérir en remplacement de son chien écrasé par une voiture peu avant, passa par-dessus bord pour se retrouver dans les eaux froides du petit lac.

Son maître se jeta immédiatement à l’eau pour le secourir.

Lorsque les autres convives s’aperçurent que l’ancien Motocrossman ne réapparaissait pas à la surface, l’un d’eux se jeta également à l’eau pour le secourir, démarche qu’il dut interrompre rapidement à cause des températures glaciales de l’eau.

Alertés, les secours entreprirent immédiatement des recherches sans résultat et interrompues en raison de l’obscurité, ne laissant plus de doute quant au sort du malheureux Geboers.

La température de l’eau du lac ne dépassant en effet pas les 4° C, il est plus que probable qu’il a été victime d’un choc thermique fatal.

Ce n’est que lundi dans l’après-midi que sa dépouille put être localisée et repêchée laissant dans son entourage un immense chagrin.

Né à Neerpelt, à 30 Km du Circuit de Terlaemen-Zolder, le 05 août 1962, Éric GEBOERS surnommé ‘LE KID’ ou encore ‘MISTER 875’,à cause de son triplé Mondial de Motocross acquis dans les catégories 125 cc, 250 cc et 500 cc, faisait partie d’une fratrie de Motocrossmen réputés ayant fait toutes leurs armes sur la piste de Lommel, voisine de leurs domiciles.

Éric, malgré sa petite taille et son physique plutôt de cycliste, se révéla toutefois comme le plus doué des trois l’attirant rapidement vers les pistes mondiales où Il s’illustra comme talent hors pair avec 5 titres mondiaux à la clé.

 

Et lorsqu’il se retira le jour de son anniversaire, le 5 août 1990 à l’âge de 28 ans,

Il tenta l’aventure sur quatre roues en circuit.

En 2001 et 2002, il participa entre autres au Championnat FIA GT et disputa aussi des épreuves d’Endurance comme les 500 Kms de Jarama ou encore les 24 Heures de Spa-Francorchamps en 2001 et 2002.

Par la suite, il devint manager du Team officiel de Motocross SUZUKI, secondé par son frère Sylvain en ayant dans leurs rangs des pilotes de la trempe de Clément Desalle ou Kevin Strijbos.

Sa disparition tragique laissera un grand vide dans la discipline du Motocross, où il a régné en maître durant de longue années tout conseillant beaucoup de Motocrossmen aspirants, grâce à son immense expérience et sa légendaire gentillesse qui ,tout comme ses yeux bleu-azur, vont énormément manquer au milieu.

RIP Éric

 

 Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

 

Nécrologie

About Author

gilles