MOTOGP 2018 À JEREZ : LA POLE POUR CRUTCHLOW, JOHANN ZARCO TROISIÈME TEMPS

 

 

PEDROSA ET CRUTCHLOW  (PHOTO D’OUVERTURE) HÉROS DE LA POLE DE JEREZ

 

Ces qualifs en MotoGP, ont été un peu celles de la revanche ce samedi sur le Circuit Andalou de Jerez de la Frontera, situé tout au sud de l’Espagne, un peu au Nord de Gibraltar.

Enfin pour certains.

Et, Crutchlow se retrouve en pole, et est dans une colère noire après Marquez qui, quand il a cité les deux meilleurs pilotes du plateau qu’il a envie d’avoir avec lui en 2019, a parlé de Pedrosa et de Dovizioso !

 

CRUTCHLOW EN ROGNE

 

Marquez qui, lui, est tombé une deuxième fois ce samedi, à ajouter encore à deux autres chutes tout récemment au GP des Amériques, le compteur tourne…

Et il n’a pas la pole là où tout le monde l’attendait…après qu’il ait pourtant battu le record de la piste, un peu plus tôt, aux derniers essais libres !

 

MARQUEZ VA DEVOIR SE BAGARRER FORT

 

Pedrosa, lui, n’est pas encore signé par l’Équipe Honda-Repsol pour 2019, il y a forcément de la colère et de l’humiliation, son deuxième temps montre qu’il est toujours dans le coup…

Zarco, lui aussi, est en colère, Fellon, son manager a expliqué les raisons de la signature chez KTM (on y reviendra), et il est clair que la firme Yamaha (Rossi, d’après Fellon, aurait été très actif sur ce coup-là) a été désobligeante et mal éclairée, à une exception près…

 

ZARCO ET SA BANDE TECH3

 

Et sa troisième place, une fois de plus, une fois encore… premier pilote Yamaha, loin devant les deux pilotes ‘ Yamaha Factory’, est une sacrée paire de claques, on espère qu’il en remette une couche lors du GP ce dimanche.

Gagner en revanche, ne sera pas facile, car Johann, il est cerné par les trois Honda ‘ officielles’ du HRC…

En colère encore, Dovizioso qui a vu Lorenzo recevoir plein de nouvelles pièces, et lui… que dalle !

 

DOVIZIOSO INCROYABLEMENT LÂCHÉ PAR DUCATI

 

Ducati joue au con là… visiblement !

Et bien sûr Dovizioso est à la peine, il a du passer par la Q1, le repêchage pour aller en pole, où il est ensuite battu par … Lorenzo, pardi !

En forme, Rins et Iannone, dont les Suzuki terminent six et sept de la pole, devant… Dovizioso.

 

DES SUZUKI EN FORME

 

Meilleur ‘rookie’, Nakagami, quatorzième temps, juste devant Morbidelli.

À l’arrache totale, Rossi et Viñales, neuf et dix, je me demande vraiment ce que fout Viñales avec ce guidon d’usine, que l’on a refusé à Johann Zarco…

 

ZARCO MEPRISÉ PAR LES MARQUES STARS

 

Bon, l’explication de Laurent Fellon sur la signature de Johann chez KTM.   

 

Comme je l’ai déjà écrit, c’est une signature par défaut, par élimination…

À part Éric de Seynes, Patron de Yamaha Europe, que Fellon remercie, personne du Team Factory, n’est venu discuter avec le clan Français…. Comprenne qui pourra !

(Laurent a ajouté que Rossi a été à la manoeuvre pour éviter l’arrivée de Zarco, c’est donc une seule source que je donne telle quelle mais sans aucune confirmation., par ailleurs, le monde des Champions du Monde est une guerre rangée permanente, cela dit, si c’est l’entière vérité, avoir fait peur à Rossi ET à Marquez est assez gratifiant…)

Chez Honda pas possible, car visiblement Marc Marquez ne voulait pas de Zarco !

(NDLR.) : Bien sûr, ce faux cul de Puig (manager de Honda) a expliqué qu’il voulait parler à Zarco à Jerez mais qu’il a, alors appris que KTM avait signé le pilote Français. Puig est l’archi-exemple de ce monde du GP, qui peut tellement se mettre dedans et tellement se foutre des pilotes et du public…) 

Chez Suzuki pas possible, le Team a trahi Zarco, quand il est monté en MotoGP.

Donc il restait l’option KTM, qui attend Johann Zarco, et les bras grands ouverts…

Fellon a rappelé que les actuels pilotes de la KTM, ont été auparavant chez Tech3 et n’ont pas fait grand-chose, alors que sur la même moto, Zarco fait, lui, des étincelles, c’est très encourageant pour l’avenir.

Mais on comprend le ressentiment des deux amis d’enfance.

 

MOTO GP 2018 JEREZ – Cal CRUTCLHOW et sa HONDA, décrochent la pole

 

La pole est assez simple, Marquez se rate, Crutchlow et Pedrosa plongent dans le trou laissé par le Champion du Monde, et en fin de session, Zarco fait le troisième chrono, Marquez, Lorenzo et Rins seront en deuxième ligne…

Na !

En revanche, on comprend aussi la colère de Dovizioso, en tête du Mondial et abandonné sur ce GP, par Ducati Corse…

Bon, beau GP à prévoir, il y a douze pilotes en... six dixièmes !

Marquez garde son record de la piste en MotoGP, décrochée le matin en FP3.

Résultats pole MotoGP à Jerez 2018  

http://resources.motogp.com/files/results/2018/SPA/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_30889764

 

INTOUCHABLE BALDASSARI

 

En Moto2, Baldassari est un bon client, qui a lui aussi tapé le record de la piste en Moto2 le matin, qui a fait le meilleur tour à chaque train de pneus, juste battu un moment de quelques millièmes par Bagnaia, l’actuel leader au mondial.

Et il décroche sa première pole, en plus du record de la piste, étonnant à quel point parfois, un pilote peut être en état d’invincibilité, le fameux «Sissu» des pilotes finlandais…

Marquez Jr. a limé le bitume comme un forcené pour le reprendre, il termine à 71 millièmes, et un gros dixième devant Bagnaia, les premiers tours risquent d’être chauds !

Derrière eux il y a Navarro, Binder et Mir, Champion du Monde Moto3 en 2017 et qui va peut-être passer cet avaleur d’espoir de Moto2 en route quasi directe vers le MotoGP, on parle de lui pour remplacer Pedrosa en 2020…

Les Français sont à l’arrache totale, vous verrez leurs brillants résultats sur le lien ci-dessous…

Au fait, Oliveira a officiellement été nommé chez Tech3, en motoGP donc, pour 2019 et Poncharal a juste dit qu’il aimerait garder Syahrin, mais on imagine que là, KTM et son sponsor qui vend très cher des boîtes de soda qui empêchent de dormir sont les décideurs…

On a aussi appris que l’an prochain, en Moto2, Tech3 abandonnera sa Mistral pour courir sur des châssis KTM, c’était une évidence mais là c’est une confirmation !

Résultats pole Moto2 à Jerez 2018  

 http://resources.motogp.com/files/results/2018/SPA/Moto2/QP/Classification.pdf?v1_901cd689

 

JORGE MARTIN

 

En Moto3, la musique a vite été réglée, Jorge Martin, déjà en tête au général du mondial 2018, et archi favori pour le titre 2018, a été en tête dès ses premiers tours.

On pensait qu’il allait faire le doublé pour son team Honda Grasini, avec son coéquipier Di Giannantonio, mais, c’est ça qui fait que ce sport est toujours magique, il y a eu une surprise.

L’Allemand Philip Oettl, qui pilote une KTM, s’est intercalé entre les deux !

Et oui, les inconnus font aussi parler d’eux !

Bonne nouvelle en plus pour Martin, son rival No1, Aron Canet, a carrément raté sa qualif et part quatorzième, cela dit en Moto3, la grille de départ n’a d’importance que durant le premier tour, c’est juste un avantage moral qu’a Martin…

Son gros adversaire dimanche sera son coéquipier !

Décidément, dans les sports mécaniques, la loi d’airain reste que souvent, les teams recrutent sous le même blason les adversaires les plus furieux…

Ce qui donne du show, c’est tout ce que l’on demande.

Au fait, Oliveira a officiellement été nommé chez Tech3 pour 2019 et Poncharal a juste dit qu’il aimerait garder Syahrin, mais on imagine que là , KTM et son sponsor qui vend très chez des boîtes de soda qui empêchent de dormir sont les décideurs…

On a aussi appris que l’an prochain, en Moto2, Tech3 abandonnerait sa Mistral pour courir sur des châssis KTM, c’est une évidence mais là c’est une confirmation.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos:  MotoGP

Résultats pole Moto3 à Jerez 2018  

http://resources.motogp.com/files/results/2018/SPA/Moto3/QP/Classification.pdf?v1_8e49a8fd

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis