POLE ET 1ère LIGNE 100% TOYOTA AUX SIX HEURES DE SPA EN WEC

 

 

 

Sans réelle surprise, l’équipe Toyota Gazoo Racing, signe la pole position, s’offrant aussi la première ligne des Six Heures de Spa, manche inaugurale de la Supersaison en Championnat du Monde d’Endurance WEC, ce samedi sur le tracé Ardennais de Francorchamps.

La pole revient à l’équipage formé de la paire avec le Britannique Mike Conway et le Japonais Kamui Kobayashi, au volant de la TS050, N°7 qu’ils partagent avec l’Argentin José-María Lopez et ce grâce à un chrono moyen de 1’54.583.

 

 

WEC 2018 SPA –
LMP1-N°8-Toyota-TS050-Hybrid-Team-TOYOTA-GAZO-RACING-Photo-A-Camblor

 

Ils devancent la voiture-sœur, la seconde TS050 la N°8, confiée, elle, au pilote de F1, l’Espagnol Fernando Alonso qu’épaulait l’autre Japonais Kazuki Nakajima, seconds eux, en 1’54.962, à 0.293. Le troisième homme étant le Suisse Sébastien Buemi.

Sur la deuxième ligne, on pointe les deux Rebellion R13 , la N°1 de Neel Jani, André Lotterer et Bruno Senna, obtenant la troisième place en 1’56.425, devant la N°3 de Mattias Beche, Gustavo Menezes et Thomas Laurent, le jeune Français, quatrième en  1’56.992.

 

WEC 2018  SPA 
LMP1-N°1-Rebellion-R13-Gibson-Team-REBELLION-RACING-Photo

 

Le Top 5 étant complété par la BR1 de l’écurie Russe SMP Racing, que pilotaient pour cette session des qualifications, les deux Russes,  Mickhail Aleshin et Vitaly Petrov, cinquièmes en 1’58.247.

Suit derrière l’ENSO CLM P1/01 du Team ByKolles d’Oliver Webb, Dominik Kraihamer et du Français Tom Dillmann, en 1’58″697.

 


WEC-2018-Présentation officielle de la nouvelle GINETTA à BIRMINGHAM, le 11 janvier-

 

À  noter le forfait des deux Ginetta G60 LT-P1 du CEFC TRSM Racing !

Officiellement les fonds promis par le partenaire Chinois CEFC ne seraient pas arrivés…

Si les deux voitures sont bien présentes sur le circuit dans leur stand, le propriétaire de la marque Britannique Lawrence Tomlinson, a fait savoir ce vendredi, qu’elles ne rouleraient pas, faute du financement attendu..

 


LMP1-N°5-Ginetta-G60-LT-P1-Mecachrome-Team-CEFC-TRSM-RACING-Photo-


LMP1-N°5-Ginetta-G60-LT-P1-Mecachrome-Team-CEFC-TRSM-RACING-Photo-

 

En réalité, il se murmurait en coulisses, d’une part que le fondateur de CEFC, l ‘homme d’affaires Chinois; Ye Jianming aurait été arrêté par les autorités à Pékin pour malversation avec l’entreprise Russe Rosneft !

Et, d’autre part que son directeur, Patrick Ho Chi-ping, aurait été lui aussi interpellé… aux USA, à New York, pour corruption !

 

WEC 2018  SPA – LMP2-N°36-Alpine-A470-Gibson-Team-SIGNATECH-ALPINE-MATMUT-Photo : Antoine CABLOR

ALPINE EN POLE EN LMP2

 

Dans la catégorie des LMP2, meilleurs chronos et pole pour l’équipe Signatech-Alpine, avec l’A470  aux mains des Français Nicolas Lapierre et Pierre Thiriet, en 2’02.405, à 7.822 du temps de référence de la Toyota TD050, positionnée en pôle.

L’ORECA 07 de l’écurie Russe du G-Drive Racing, de Rusinov, qui roule avec les Français Vergne et Pizzitola  s’élancera à ses côtés depuis la 1ère ligne, en 2’02.429

Ensuite, on pointe les deux ORECA 07, du Jackie Chan DC Racing et l’ORECA 07 du DragonSpeed.

 

WEC 2018 SPA LMGTE-pro-N°-67-Ford-GT-Team-FORD-CHIP-GANASSI-TEAM-UK-Photo Antoine CAMBLOR


FORD EN POLE EN LMGT/PRO

 

En LMGTE/Pro, pole et première ligne pour les deux Ford GT du Chip Ganassi, la pole revenant à la N°67, pilotée par les Britanniques Andy Priaulx et Harry Tincknell avec un chrono moyen de 2’12.947. Lesquels précédent la N°66 du Français Olivier Pla et de l’Allemand Stefan Mücke, seconds en 2’13″030.  

Sur la deuxième, on trouve les deux Porsche 911RSR , la N°91, de la paire Bruni-Lietz, devançant le duo avec le Français Kevin Estre et le Danois Christensen.

Suivent dans l’ordre, la BMW M8 GTE du Britannique Tom Blomqvist et du Portugais Antonio Félix da Costa, et les deux Ferrari 488 GTE de la Scuderia AF Corse, la N°51 devant la N°71.

 

WEC 2018 SPA – LMGTE Am-N°77-Porsche 911RSR- Team-DEMSEY-PROTON RACING-Photo-Antoine CAMBLOR

POLE PORSCHE EN LMGT/AM

 

En LMGT/Am, la pole revient à la Porsche 911 RSR du Dempsey Proton Competition de l’équipage  Ried,  Campbell, Andlauer en 2’16.357.

Et, c’est l’’Aston Martin Vantage GTE de Paul Dalla Lana, Mathias Lauda et Pedro Lamy qui décroche le second chrono.

Suivent, les deux autres Porsche, celle du Team Project 1, précédant la 911 RSR du Gulf Racing UK.

Derrière, on retrouve les trois Ferrari F488 GTE.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Antoine CAMBLOR

WEC 2018 SPA – LMP1-N°7-Toyota-TS050-Hybrid-Team-TOYOTA-GAZOO-RACING-Photo-

GRILLE DE DÉPART DES SIX HEURES DE SPA

 

1 – Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota) Toyota, 1’54″583

2 – Buemi/Nakajima/Alonso (Toyota) Toyota, 1’54″962

3 – Jani/Lotterer/Senna (Oreca-Gibson) Rebellion, 1’56″425

4 – Beche/Laurent/Menezes (Oreca-Gibson) Rebellion, 1’56″992

5 – Aleshin/Petrov (BR-AER) SMP, 1’58″247

6 – Webb/Kraihamer/Dillmann (CLM-Nissan) Bykolles, 1’58″697

7 – Lapierre/Negrão/Thiriet (Alpine-Gibson) Signatech, 2’02″405 (1er LMP2)

8 – Rusinov/Vergne/Pizzitola (Oreca-Gibson) G-Drive, 2’02″429

9 – Tung/Aubry/Richelmi (Oreca-Gibson) DC Racing, 2’02″824

10 – Jaafar/Tan/Jeffri (Oreca-Gibson) DC Racing, 2’03″023

11 – Gonzalez/Maldonado/Berthon (Oreca-Gibson) DragonSpeed, 2’03″420

12 – Perrodo/Vaxiviere/Duval (Oreca-Gibson) TDS, 2’04″703

13 – Van Eerd/Van Der Garde/Lammers (Dallara-Gibson) Nederland, 2’05″502

14 – Creed/Ricci/Canal (Ligier-Gibson) Larbre, 2’05″739

15 – Priaulx/Tincknell/Kanaan (Ford) Chip Ganassi, 2’12″947 (1er LMGT/PRO)

16 – Mücke/Pla/Johnson (Ford) Chip Ganassi, 2’13″030

17 – Lietz/Bruni (Porsche) Porsche AG,  2’13″034

18 – Christensen/Estre (Porsche) Porsche, 2’13″352

19 – Blomqvist/Felix Da Costa (BMW) MTEK, 2’14″017

20 – Pier Guidi/Calado (Ferrari) AF Corse, 2’14″385

21 – Rigon/Bird (Ferrari) AF Corse, 2’15″104

22 – Lynn/Martin/Adam (Aston Martin) AMR, 2’15″127

23 – Tomczyk/Catsburg (BMW) MTEK, 2’15″142

24 – Sørensen/Thiim/Turner (Aston Martin) AMR, 2’16″004

25 – Ried/Andlauer/Campbell (Porsche) Dempsey Proton, 2’16″357 (1er en LMGT/AM)

26 – Dalla Lana/Lamy/Lauda (Aston Martin) AMR, 2’16″359

27 – Bergmeister/Lindsey/Perfetti (Porsche) Project 1, 2’16″637

28 – Al Qubaisi/Roda/Cairoli (Porsche) Dempsey Proton, 2’16″768

29 – Yoluc/Alers-Hankey/Eastwood (Aston Martin) TF Sport, 2’17″627

30 – Ishikawa/Beretta/Cheever (Ferrari) MR Racing, 2’18″512

31 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari) Spirit of Race, 2’18″917

32 – Mok/Sawa/Griffin (Ferrari) Clearwater, 2’19″445

33 – Hedman/Hanley/Fittipaldi (BR-Gibson) DragonSpeed, 1’59″158

34 – Wainwright/Barker/Davison (Porsche) Gulf Racing, 2’15″332

35 – Sarrazin/Orudzhev/Isaakyan (BR-AER) SMP : Pas de chronos 

36 – Robertson/Stoneman (Ginetta) Manor, forfait

37 – Rowland/Brundle/Turvey (Ginetta) Manor, forfait

 

 

FIA WEC

About Author

gilles