MOTOGP 2018 À JEREZ : VENDREDI ÉTONNANT ET DÉTONNANT, DEUX HONDA DEVANT ZARCO MEILLEUR PILOTE YAMAHA

 

 

CRUTCHLOW ET PEDROSA, STARS DU VENDREDI DE JEREZ

 

Tout le monde a dit durant la semaine que Jerez de la Frontera, en Andalousie, au retour en Europe, était une sorte de juge de paix pour les GP à venir.

On roule d’ailleurs sur le Circuit Angel Nieto, ouvert officiellement ce week end, avec un goudron refait et donc beaucoup de grip, ce qui devrait permettre à Ducati de ne pas perdre le peloton de tête, la rouge moto n’aime guère les circuits joueurs…

 

INAUGURATION DU CIRCUIT ANGEL NIETO

 

La bagarre a commencé dès la Conf de Presse de jeudi, où il apparaît en énorme en couleurs et en relief que les stars du MotoGP sont très soulagées de voir Zarco partir chez KTM…

Marquez, par exemple, a flingué en disant qu’il voulait comme coéquipier un pilote fort, et qu’il n’y en avait que deux dans le plateau, Pedrosa et Doviziso.

Au passage «paf» à Crutchlow, il est vrai qu’il a déjà signé avec LCR, et «paf»  à Zarco.

Rossi n’a pas été en reste, doutant fort que Zarco ait eu la moindre proposition de Honda, ajoutant que « entre une Honda et une KTM, vous choisiriez quoi ? »…

 

OUI MAIS FAUT PAS ÉNERVER LE ZARCO…

 

Tout le monde s’empresse bien sûr d’ajouter que pour KTM, le choix de Zarco est totalement juste, ben voyons…

Voilà, vendredi matin, vroum.

 

ANTONELLI CHEF DES PETITS

 

En Moto3, c’est assez simple, Honda fait une vraie moisson, les six meilleurs temps de la journée et huit motos dans les dix premières, ce n’est plus des essais, ce sont des récoltes !

Bien sûr, on y trouve dans les meilleurs temps Jorge Martin, favori de la cylindrée et déjà en tête du mondial malgré une énorme erreur en Argentine ainsi que son coéquipier Di Giannantonio.

Bien sûr, on y trouve Aron Canet, deuxième au général du mondial, mais le meilleur temps de la journée est pour Antonelli, neuvième au général, un vieux de la vieille forcément très à l’aise sur un circuit joueur comme Jerez, qui colle une demi-seconde à Jorge Martin, ce qui est énorme.

Les autres derrière, se battent sur des millièmes et donc la course sera généreuse en baston, mais Antonelli a vraiment fait très fort !

Résultats combinés Moto3 Jerez 2018 Vendredi

http://resources.motogp.com/files/results/2018/SPA/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_dcb007ca

 

FAUT PAS ÉNERVER LE CRUTCHLOW

 

En MotoGP, la bagarre a été très sévère, encore une fois, les trois premiers GP sont très typés et l’on arrive avec Jerez sur des circuits où le pilotage est prédominant.

La preuve, le matin, c’est Dovizioso, qui confirme et que la piste refaite convient aux Ducati et que Marquez a eu raison de le placer parmi les pus forts, qui décroche le meilleur temps, certes sept millièmes devant Marquez, mais devant…

 

DOVIZIOSO A ATTAQUÉ TRÈS FORT

 

Truc incroyable, Pol Espargaro, récemment renouvelé chez KTM, prend le troisième temps, il sera l’an prochain avec Zarco et, tel Dovizioso chez Ducati, n’entend pas forcément laisser toute la gloire au top pilote récemment signé par les autrichiens !

L’après midi, au lieu de la pluie attendue, on a roulé sur le sec et les temps ont été améliorés.

Sauf pour Marquez qui s’est ramassé dans son dernier tour rapide, sa façon à lui de tester le grip, son secret peut-être…

 

MARQUEZ AU TAS

 

Qui est donc cinquième temps de la journée avec cet avantage sur les autres, il sait où est la limite de grip…

Comme d’habitude c’est l’avant qui est parti, chute peu dangereuse sauf quand on est en GP et qu’un autre pilote vous passe dessus et vous tue, c’est comme ça que Simoncelli s’est tué à Sepang…

Alors Crutchlow fait le meilleur temps devant Pedrosa, il est clair que les Honda Factory sont à la fête, et donc les plus complètement au point, ce que l’on sait depuis un petit bout de temps.

Marquez n’étant pas dans les trois premiers, c’est Zarco qui fait le troisième temps, très peu derrière les Honda, Crutchlow lui prend moins d’un dixième et Pedrosa est juste 28 millièmes devant le Français.

 

ZARCO ET SON NOUVEAU CASQUE

 

Bien sûr, Marquez sera là dès la FP4 du samedi, puis sur la pole, puis sur le GP mais Zarco est totalement dans le coup…

Zarco, une fois de plus, a ridiculisé les pilotes factory, Rossi est neuvième temps, Vinales douzième à presque une seconde de Crutchlow…

Cette première session est un peu celle de la revanche.

Crutchlow vexé de ne pas avoir été cité par Marquez la veille…

Pedrosa montrant à tous que c’est lui qui doit être le coéquipier de Marquez.

Zarco très énervé par les remarques désobligeantes à son sujet, en tous cas sur son alliance avec KTM.

 

FAUT PAS ÉNERVER LE IANNONE

 

Iannone quatrième temps, on sait que Si Rins est sûr de continuer chez Suzuki, lui n’est pas encore assuré de son avenir en bleu…

Les deux Ducati de Dovizioso et Lorenzo, ravis du grip du Circuit Nieto.

Bref, seules les Yamaha factory ne sont pas dans le coup mais on est seulement vendredi…

 

LES YAMAHA FACTORY PAS DANS LE COUP

 

On remarquera que c’est un Italien qui est devant en Moto3, un Anglais en MotoGP, heureusement l’honneur de l’Espagne sera sauvé par Alex Junior Marquez en Moto2 !

Résultats combinés MotoGP Jerez 2018 vendredi

http://resources.motogp.com/files/results/2018/SPA/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_98c4a544

 

MARQUEZ JR. SAUVE L’HONNEUR ESPAGNOL

 

En Moto2, le matin, Bagnaia, leader au général, l’enfant chéri de Rossi, qui roulera chez Pramac Ducati en MotoGP en 2019, est meilleur temps et dans cette cylindrée, les écarts seront conséquents, pas infimes comme en Moto3 et MotoGP.

Il est deux dixièmes devant Lowes, trois dixièmes devant Fenati, suivent Marquez Jr, Oliveira et Mir, ils sont tous là à l’exception de Pasini et de Baldassari.

Baldassari qui sera là l’après midi mais n’arrivera jamais à taper Marquez, royal.

Normal quand on est «frère de»  et favori de la cylindrée (10 points derrière Bagnaia au Général).

Lowes est encore là, Pasini se met au tas et chose étonnante, la KTM d’Oliveira est plus d’une demi seconde de Marquez !, Heureusement que Pol Espargaro a fait un super temps en MotoGP, enfin le matin, il finit onze au général combiné de la journée.

C’est clair, sur ce circuit très important pour le moral qu’est Jerez, on ne chante pas de Yodler, ces troulalaïtou de bergers autrichiens leur permettant de communiquer d’une vallée à l’autre au Tyrol…

Mais enfin l’Espagne a un meilleur temps, sur cette course qui est officiellement le GP espagnol, l’honneur est sauf.

Et puis c’est seulement le premier jour…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Résultats Combinés Moto2 Jerez 2018 vendredi

http://resources.motogp.com/files/results/2018/SPA/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v3_02419abb

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis