ENGAGEMENTS TENUS… e-PRIX DE PARIS 2018 EN IMAGES… LA FORMULE-e EN MARCHE VERS UN FUTUR PROMETTEUR

L’Hôtel des Invalides

Le public ne se trompe jamais, ce samedi, la manche française du Championnat de Formule-e s’est déroulé à guichets fermés, et la foule est venu nombreuse assister à cette troisième édition parisienne.

En effet, quel plaisir de voir une course de monoplaces se dérouler sur l’asphalte en plein cœur de la Capitale. Des engins qui gagnent en performances et en autonomie… rappelez vous, la première édition était partie sur la base de 45 tours pour séduire, l’année dernière, deux tours de plus, et cette année, 49 tours !

Heureux podium des trois larrons en fête…

Rapide résumé de ce samedi 28 avril 2018… journée ensoleillée… en images…

20 — Antonio Felix da Costa – MS&AD ANDRETTI (2 tours réalisés seulement)

19 — Tom Blomqvist MS&AD ANDRETTI (32 tours)

18 — Touchette de Piquet Jr. dans les courbes de la Place Vauban

18 — Nelson Piquet Jr éliminé seulement après 32 tours

18 — Avec une sortie de piste au essais Nelson Piquet Jr. avant le départ de la course

17 — Ma Qing Hua le pilote chinois classé dernier à trois tours sur la NIO (17ème)

17 — Ma Qing Hua – NIO RACING – (17ème)

16 — Nicolas PROST vient de passer le drapeau à damiers à un tour du vainqueur (16ème)

16 — Nicolas Prost RENAULT eDAMS quelques instants avant le départ de la course

16 — Nicolas Prost à l’attaque

16 — à quelques secondes du départ, révision du logiciel de la course de Prost

16 — Nicolas Prost explique les raisons de sa 16ème place à un tour

15 — Mitch Evans – Panasonic -JAGUAR (15ème)

14 — Alex Lynn – DS Virgin (14ème)

14 — Alex Lynn – DS Virgin (14ème)

13 — Edoardo MORTARA, VENTURI

13 — Edoardo Mortara – VENTURI – (13ème)

13 – – Edoardo Mortara – VENTURI – (13ème)

12 — Jérôme d’Ambrosio DRAGON (12ème)

12 — Jérôme d’Ambrosio – DRAGON – (12ème)

11 — Nick Heidfeld – MAHINDRA – (11ème)

11 — Nick Heidfeld – MAHINDRA – (11ème)

10 — Nicolas Mauduit DRAGON RACING

10 — José Maria Lopez – DRAGON (10ème) a su contenir les menaces de Nick Heidfeld MAHINDRA RACING

10 — José Maria Lopez – DRAGON – (10ème)

9 — Olivier Turvey – NIO (9ème)

9 — Oliver Turvey – NIO (9ème)

9 — l’Espace NIO

8 — Felix Rosenqvist – Mahindra Racing (8ème)

8 — Felix Rosenqvist – MAHINDRA (8ème)

7 — Daniel Abt AUDI SPORT ABT SCHAEFFLER (7ème)

7 — Daniel Abt AUDI SPORT ABT SCHAEFFLER (7ème)

6 — Andre Lotterer TECHEETAH (6ème)

6 — Andre Lotterer TECHEETAH (6ème)

6 — Andre Lotterer talonné par Sam Bird

5 — Richard Mille et Sébastien Buemi

5 — Sébastien BUEMI – RENAULT eDAMS (5ème)

5 — l’espace Renault e.dams

5 — Jean-Paul Driot (eDams)

4 — Maro Engel VENTURI (4ème)

4 — Maro Engel VENTURI termine 4ème devant Sébastien Buemi

4 — Maro Engel – VENTURI – (4ème)

4 — Maro Engel VENTURI (4ème)

4 — l’Espace Venturi

4 — Gildo Pallanca-Pastor (CEO VENTURI) et Franck Baldet (Directeur Technique)

VENTURI

3 — Sam Bird DS Virgin Racing (3ème)

3 — Sam Bird DS Vigin (3ème)

3 — Sam Bird s’envole vers une troisième place sur le podium

2 — Lucas du Grassi – AUDI SPORT ABT SCHAEFFLER (2ème)

2 — Lucas di Grassi (vainqueur de l’édition 2017) se contente de la 2eme place à 5 secondes d’un JEV dorénavant difficile à battre !

2 — Lucas di Grassi – ABT RACING (2ème)

2 — Lucas di Grassi – Audi Sport ABT Schaeffer

1 — Jean-Éric Vergne vainqueur sur les terres de l’épreuve parisienne… son terrain de jeu favori !

1 — Jean-Éric Vergne à l’attaque

JEV – TECHEETAH – Cocktail gagnant

1 — Jean-Éric Vergne… un weekend sans faute !

1 — Jean-Éric Vergne… une course de rêve… celle qu’il voulait gagner !

Jean-Éric Vergnes

1 — Jean-Éric Vergne… le poing de la victoire levé… 49 tours en tête… une course de rêve !

1 — Jean-Éric Vergne – JEV – P1 … c’est l’heure du Champagne…

Remise des prix… Posture solennelle… Alejandro Agag (CEO de la Formula-E), Ulrich Spiesshofer (CEO de ABB)  & Jean Todt (Président de la FIA)

Podium Lucas di Grassi… Jean-Éric Vergne… Sam Bird… 2… 1… 3… tiercé gagnant!

Heureux podium des trois larrons en fête…

Le magnum de la victoire

Autour de JEV… l’ensemble des membres de l’équipe Techeetah… tous heureux !

La détermination… Vergne peut rêver d’un futur brillant

 

la Techeetah du vainqueur au garage

Paris… par un doux après-midi de printemps…

Paul Belmondo « Marshal FIA » de l’épreuve parisienne… ce qui explique son air sévère !

Poste de pilotage

L’espace MICHELIN… ambiance laborieuse…

BMW fournisseur officiel de l’organisation Formula E

Audi e-tron « Vision Gran Turismo »

Conférence de presse pour conclure la course

Sam Bird, DS Virgin Racing : « JEV a mené une course très intelligente – je pense qu’il y avait des moments où il essayait d’obtenir le soutien d’Andre (Lotterer), mais le fair-play il avait son coéquipier derrière. S’il pouvait l’utiliser, je suis sûr qu’il aurait aimé l’utiliser pour créer un tampon alors qu’il me combat actuellement pour le titre. En ce qui concerne le dernier tour, nous avions discuté que vous ne pouviez pas bouger sous le freinage, vous ne pouvez pas faire un virage tardif quand les gens vont évidemment dépasser – ce n’est pas correct. Je crois que ce que nous avons vu aujourd’hui de Lotterer n’est pas correct. J’en avais un peu à Punta, c’est trop agressif et il faut le lui dire. »

Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler : « J’ai encore une fois fait une bonne course aujourd’hui. C’était dommage pour les qualifications, car j’ai raté la super pole de cinq millièmes de seconde et c’était super serré. Lors de mon premier relais, j’ai adopté une approche conservatrice, j’ai fait deux tours de plus que les leaders. J’ai essayé de rattraper quand André a doublé Sam et utilisé cette opportunité pour le dépasser – mais j’ai vu qu’il prenait trop de place à chaque tour devant moi, donc je savais qu’il allait devoir soulever beaucoup ou il allait courir en tapant dans les batteries au risque de se mettre en positon « hors d’énergie ». C’est mon 23ème podium en Formule E – je suis super heureux d’être de nouveau sur le podium et de marquer des points dans chaque course après que la voiture ait été réparée. Nous devons donc monter et gagner notre course à domicile pour Audi dans quelques semaines. « 

Jean-Éric Vergne : « C’était la course que je voulais gagner à tous prix cette année et l’avoir emporté de si belle manière aujourd’hui, avec en prime la pole position… c’est absolument incroyable – je ne pourrais pas être plus heureux, surtout que c’est mon anniversaire cette semaine. Nous courons dans la plus belle ville du monde, nous avons le meilleur emplacement sur le calendrier de Formule E. Paris a fait un excellent travail en créant un événement en voyant combien il y avait de fans ici aujourd’hui. Je suis heureux que Madame Anne Hidalgo, la Maire de Paris nous soutienne pour continuer à avancer dans le Championnat. Je ne pense pas encore au titre, c’est trop loin, et je prends une course après l’autre – tout peut encore arriver en Formule e. Je ne veux pas que l’équipe pense qu’elle est dorénavant imbattable et qu’elle peut se détendre, et je vais encore les pousser très dur jusqu’à la toute dernière course. »

 

Jacques SamAlens (StrategiesAutoMotive Communications)

Images © Romain de la Rochefordière & Jacques SamAlens (SAM-COMMUNICATIONS)

les zouaves de Techeetah s’amusent… à qui sera le plus beau clown…

Le PC course et Salle de Chronométrage

l’esplanade des Invalides… le théâtre d’un weekend de vitesse « politiquement correct » !

Logistique by DHL… les voitures sont arrivées en caisses… elles repaitront en caisse !

 

 

Circuits Formule E Sport

About Author

Jacques SamAlens