VICTOIRE SURPRISE DE LA MERCEDES DE LEWIS HAMILTON AU GD. PRIX D’AZERBAÏDJAN À BAKOU

 

F1-2018-BAKOU-BOTTAS-félicite HAMILTON pour une victoire qui lui semblait pourtant promise après la faute de VETTEL

 

Victoire ‘surprise’ ce dimanche à Bakou au Gd. Prix d’Azerbaïdjan pour le quadruple Champion du Monde en titre, le Britannique Lewis Hamilton qui remporte à l’occasion de ce quatrième Gd. Prix de la Saison, sa toute première victoire en 2018, 1ère également pour son Écurie Mercedes !

 

 


F1 2018 BAKOU La FERRARI de KIMI RAIKKONEN.

 

Hamilton l’emporte en devançant sous le damier, la Ferrari du Finlandais Kimi Räikkönen et la Force India-Mercedes du Mexicain Sergio Pérez, qui n’en revenait pas, lui non plus, de se retrouver sur le podium !

Hamilton qui en Conférence de Presse, lâchait :

« C’est vraiment une victoire très émouvante pour moi. Valtteri a fait un boulot exceptionnel, et il méritait la victoire. Sebastian aussi s’est très bien débrouillé. Alors c’est vrai, cela fait bizarre d’être là, sur la plus haute marche du podium.»

Lewis Hamilton l’emporte en respectant deux arrêts aux stands. Il s’élance en supersoft, avant de basculer sur les soft au 22ème tour, puis profite de la voiture de sécurité pour chausser les ultrasoft au 40ème. Les stratégies ont néanmoins été radicalement différentes pour les trois premiers de ce Grand Prix.

 

F1 2018 BAKOU La SAUBER FERRARI de CHARLES LECLERC, se classe à un belle 6ème place

 

Le top 10 étant complété par la seconde Ferrari de Sebastian Vettel, par la Renault de Carlos Sainz Jr., par la Sauber-Ferrari de Charles Leclerc, qui marque ce dimanche, ses premiers points en F1, suivi par la Mc Laren-Renault de Fernando Alonso, bien remonté après lui aussi avoir été harponné peu après le départ, et suivi au Classement par la Williams-Mercedes de Lance Stroll, par la seconde McLaren-Renault dr Stoffel Vandoorne et par la Toro Rosso-Honda du Néo-Zélandais Brendon Hartley.

 

F1-2018-BAKOU-VETTEL, rate son freinage et abandonne une victoire qui lui semblait acquise

 

Alors qu’il semblait devoir l’emporter, Vettel au commandement de ce GP, a hélas pour lui été victime de l’incroyable bévue provoquée par les pilotes Red Bull, laquelle provoquera quelques minutes plus tard, l’abandon de la Mercedes du Finlandais Valterri Bottas, lequel avait relayé Vettel en tête lors de l’apparition du safety car et semblait devoir s’acheminer vers la victoire.

Vettel, qui lui expliquait:

« J’ai estimé qu’il y avait un espace pour passer Bottas lorsque la voiture de sécurité est rentrée et j’ai tenté ma chance, mais cela ne s’est pas passé comme je l’avais envisagé. C’est facile pour tout le monde de dire que j’ai pris un risque, mais je n’avais pas de point de référence en roulant à 330km/h et je n’avais pas vraiment d’options. Lewis roulait à droite alors que Valtteri était devant. Après que j’ai bloqué la roue, c’était fini. »

Et le pilote Ferrari, précisait encore:

« Sinon, j’estime que nous avons vu eu une très bonne course. J’avais un bon rythme et je contrôlais le GP. Il m’a fallu prendre une décision rapide, évidemment il y avait une possibilité pour que cela ne se passe pas comme souhaité. Maintenant il faut penser aux futures courses car nous disposions d’une voiture vraiment très rapide aujourd’hui. »

Vettel concluant:

« On verra bien ce qui se passera lors des prochaines courses. »

 

F1-2018-BAKOU-La crevaison de BOTTAS, laisse la victoire à son équipier, HAMILTON.

 

Malheureusement pour lui, Valterri il a roulé sur des débris occasionnant une crevaison et il a dû abandonner, cependant que Vettel probablement déconcentré ratait un freinage, ce dont profitait alors ses suivants

Explications :

 

F1-2018-BAKOU-Les-deux-RED-BULL-RENAULT-de-VERSTAPPEN-et-RICCIARDO-au-coude à-coude

 

Et ce aprés que les deux pilotes des Red Bull Renault, l’Hollandais Max Verstappen et l’Australien Daniel Ricciardo, le récent vainqueur du GP de Chine à Shanghaï qui occupaient les quatrième et cinquième places, se soient bêtement accrochés !

 

F1-2018-BAKOU-L’accrochage entre les deux pilotes RED-BULL.

 

Au sujet de ce stupide accrochage entre ses deux pilotes, Helmut Marko, l’homme en charge de la filière chez Red Bull, a donné sa version sur l’incident mettant aux prises Ricciardo et Verstappen :

 « Ils savaient qu’ils pouvaient se battre avec respect, ils ne l’ont pas fait. Les deux sont à blâmer dans cet accrochage. »

Pour ce qui le concerne, Chris Horner, le Team-Principal de l’équipe Autrichienne, indiquait après l’arrivée :

« Les pilotes ont commis une erreur aujourd’hui. Ils vont devoir présenter leurs excuses à l’équipe. Nous leur permettons de se battre en course, de s’attaquer, mais ils doivent se laisser de la place. Il y a eu trois incidents durant la course et on leur a demandé de se calmer. Nous ne voulons pas interférer et donner des consignes, ce n’est pas dans notre ADN, tant qu’ils sont respectueux l’un envers l’autre. Cela a toujours été le cas, jusqu’à cet accrochage. Ils sont tous les deux en tort, mais hélas, c’est l’équipe qui paie l’addition. Ils doivent se montrer respectueux vis-à-vis de l’équipe, ils jouent un rôle capital dans nos résultats, et ils ont des responsabilités. Je suis sûr qu’au prochain GP, à Barcelone tout se passera bien.»

Simple petite remarque, le plus jeune, Max Verstappen devient familier de ce genre d’accident en course, même face à son propre équipier…

La voiture de sécurité joue alors à nouveau cette année comme prévu un rôle décisif sur l’issue du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Son intervention permet en effet aux concurrents évoluant aux avant-postes de monter un train de pneumatiques ultrasoft dans les derniers tours, exactement dans la fenêtre d’arrêt aux stands du pilote Mercedes Valtteri Bottas, alors leader et chaussé de gommes supersoft. Lorsque la course reprend ses droits, Bottas est néanmoins victime d’une crevaison à cause d’un débris jonchant la piste, et offre la victoire à son équipier Lewis Hamilton qui respecta pour sa part deux pit-stops.

Les concurrents ayant pris pour la plupart le départ avec le supersoft, mais les trois mélanges sont observés sur la grille et plusieurs pilotes les utilisent tous durant la course. A l’arrivée d’une épreuve marquée par deux Safety Car – qui eut pour effet de limiter l’usure et la dégradation de la gomme sur ce deuxième circuit le plus long de la saison – nous avons ainsi constaté six combinaisons différentes au sein du Top-10.

 

F1-2018-BAKOU-La FORCE-INDIA-MERCEDES du Français Esteban OCON, après l’accrochage, avec la FERRARI de Kimi RÄIKKÖNEN

 

De ce GP à suspense, on retiendra encore les abandons coté Français, de Romain Grosjean, qui stupidement heurte les murs sous régime de safety car en tentant de chauffer ses pneumatiques et celui d’Esteban Ocon dont la monoplace Force India, a été harponnée, en tout début de course, par la Ferrari de Kimi Räikkönen !

Quant à Pierre Gasly, lui, il se classe au douzième rang avec sa Toro Rosso-Honda.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PIRELLI et TEAMS

F1 2018 BAKOU – La MERCEDES de LEWIS HAMILTON file vers une victoire inattendue.

CLASSEMENT DU GD. PRIX D’AZERBAÏDJAN À BAKOU

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) les 51 tours, en 1h43’44″291

2 – Kimi Räikkönen (Ferrari) à 2″460

3 – Sergio Perez (Force India-Mercedes) à 4″024

4 – Sebastian Vettel (Ferrari) à 5″329

5 – Carlos Sainz Jr. (Renault) à 7″515

6 – Charles Leclerc (Sauber-Ferrari) à 9″158

7 – Fernando Alonso (McLaren-Renault) à 10″931

8 – Lance Stroll (Williams-Mercedes) à 12″546

9 – Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) à 14″152

10 – Brendon Hartley (Toro Rosso-Honda) à 18″030

11 – Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari) à 18″512

12 – Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) à 24″720

13 – Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) à 30″663

 

ABANDONS

48° tour – Valtteri Bottas

42° tour – Romain Grosjean

39° tour – Daniel Ricciardo

39° tour – Max Verstappen

10° tour – Nico Hülkenberg

0 tour – Esteban Ocon

0 tour- Sergey Sirotkin

F1-2018- À BAKOU, Sebastian VETTEL et la Scuderia FERRARI, lâchent de gros points…

CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

 

1.Hamilton : 70 points – 2.Vettel : 66 pts – 3.Räikkönen : 48 pts – 4.Bottas : 40 pts – 5.Ricciardo:  37 pts – 6.Alonso : 28 pts – 7.Hülkenberg : 22 pts – 8.Verstappen : 18 pts – 9.Perez : 15 pts – 10.Sainz Jr. : 13 pts – 11.Gasly : 12 pts – 12.Magnussen : 11 pts -13.Leclerc et Vandoorne : 8 pts –15.Stroll : 4 pts – 16.Ericsson : 2 pts – 17.Ocon et Hartley : 1 pt.

 

F1-2018-BAKOU-La FERRARI de VETTEL.

 CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT CONSTRUCTEURS

1.Ferrari : 114 points – 2.Mercedes : 110 pts – 3.Red Bull-Renault : 55 pts – 4.McLaren-Renault : 36 pts – 5.Renault : 35 pts – 6.Force India-Mercedes : 16 pts – 7.Toro Rosso-Honda: 13 pts -8.Haas-Ferrari : 11 pts – 9.Sauber-Ferrari : 10 pts – 10.Williams-Mercedes : 4 pts

 

F1

About Author

gilles