BRITISH F3 : LE SUÉDOIS LINUS LUNDQVIST, LEADER APRÈS ROCKINGHAM…

 

 

 

Le British F3 tourne à un duel de Scandinaves !
À Oulton Park, le Danois Nicolai Kjaergaard de Carlin, avait pris l’ascendant.
Mais à Rockingham, c’est le Suédois Linus Lundqvist de Double R, qui a repris la main !

 

Rockingham est la deuxième manche du British F3.
Billy Monger, le jeune pilote amputé des deux jambes du Team Carlin, censé n’avoir signé que pour Oulton Park,
est toujours là. Jusuf Owega d’Hillspeed et Josh Mason de Lanan, se joignent au peloton.

Harry Webb, annoncé chez Chris Dittmann, brille par son absence et sa voiture est désormais annoncée comme « vacante ». Quant à Alexandra Monhaupt du Team Douglas, elle a été ‘officiellement’ remplacée par Jordan Cane.

 

Les essais
Tom Gamble de Fortec, décroche sa première pole position. Il a d’autant plus de mérite que contrairement à nombre de ses camarades, il débute en sport auto !

Course 1
L’épreuve a lieu sur une piste détrempée. Pas de soucis pour Gamble, Linus Lundqvist de Double R et Cane, mais derrière, c’est le chaos. Arvin Esmaeili de Douglas, Clément Novalak et Nicolai Kjaergaard de Carlin, n’iront pas plus loin… Jamie Chadwick de Douglas et Kush Maini de Lanan, parviennent à rentrer aux stands, tandis que le safety-car sort.

A la reprise, Gamble contient Lundqvist. Comme un grand, le Britannique accélère et sème l’ex-animateur du British F4. Cane roule tranquillement. Le quatrième, Krishnaraaj Mahadik de Double R, grand bénéficiaire du « big one« , n’est pas taillé pour espérer mieux. Owega effectue un tête-à-queue, mais il parvient à repartir. Mason, lui, finit dans un bac à sable, lors du dernier tour.

Premier succès en auto pour Gamble, devant Lundqvist et Cane.

Course 2
La piste est sèche, cette fois-ci. Sasakorn Chaimongkol d’Hillspeed et Chia Wing Hoong du Chris Dittmann, composent la première ligne. Sans trop de surprise, ils n’offrent guère de résistance au gros bras. Maini, parti cinq, est en effet déjà en tête deux virages plus tard !

Le pilote Indien taille la route, tandis que Kjaergaard klaxonne derrière Chadwick, quatrième. Le Danois s’offre ensuite les trois monoplaces devant lui. Chaimongkol et Chia, paniqués, laissent passer le peloton. Chadwick tient la troisième place, face à Lundqvist et ce au prix de trajectoires parfois créatives…

Le Suédois passe au forceps et l’Anglais sera finalement pénalisée a posteriori.

Avec cette première victoire en auto, Maini marche les traces de son frère, Arjun Maini. Kjaergaard finit second et Lundqvist, trois.

Course 3
Au feu vert, le poleman Maini se fait déborder par Lundqvist et Kjaergaard. Monger tente également de passer, en vain. Derrière eux, ça se bouscule. Esmaeili, Chadwick et Pavan Ravishankar de Double R. s’accrchent… safety-car !

A la reprise, Monger retente sa chance sur Maini et il effectue une excursion hors-piste. Gamble et Mahadik passent avant que le pilote handicapé ne retourne en piste. Monger a tôt fait de repasser Mahadik. Owega essaye de faire de même et il part à la faute. Nouveau safety-car.

Au restart, Lundqvist contient Kjaergaard. Monger veut doubler Gamble, pour la quatrième place. Le vainqueur de la course 1, l’envoi carrément dans le décor et il sera fort logiquement disqualifié ensuite !

Lundqvist est le premier double-vainqueur de la saison. Kjaergaard est de nouveau second et cette fois, Maini est trois.

Avec trois podiums à Rockingham, Lundqvist prend la tête du classement, avec 156 points. Kjaergaard est deuxième, avec 145 points. Malgré sa disqualification de la course 3, Gamble est toujours trois, avec 119 points.

Billy Monger, le courageux handicapé et véritable coqueluche du paddock, descend au septième rang, totalisant 70 points. Chadwick est neuvième, avec 67 points. Quant à Tristan Charpentier, le jeune Français qui roule chez Fortec, lui, il pointe au douzième rang avec 50 points.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : BRITISH F3

 

Linus Lundqvist (Double R.) Copyright : BRITISH F3

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE