EUROMONTAGNE À RECHBERG : CHRISTIAN MERLI ET SON OSELLA, INTOUCHABLES EN AUTRICHE !

 

 

Le petit pilote Italien Christian Merli et son Osella se sont montrés intouchables, le week-end dernier, lors de la seconde manche d Championnat d’Europe de la Montagne, laquelle se déroulait en Autriche.

Une semaine après sa victoire surprise, décrochée au Col St Pierre en France lors de l’épreuve inaugurale de la Saison 2018, le Champion de France en titre, Sébastien Petit, n’a, cette fois, pu que suivre à distance, sur un tracé ultra-rapide mais qu’il découvrait et ce contrairement à ses rivaux transalpins, habitués de cette course Autrichienne, laissant le duel opposé pour la victoire, au Champion d’Europe 2017 Simone Faggioli sur Norma Zytek et au double vainqueur et recordman du Rechberg, son compatriote Christian Merli, au volant de sa très performante Osella FA30 Fortech.

 

Simone FAGGIOLI en Autriche à RECHBERG

 

Les Norma « évolution 2018 » n’étaient visiblement pas à la fête, puisque Faggioli, resta loin de ses meilleurs chronos des années passées, concédant plus de… trois secondes par montée de 5.050 mètres à son compatriote, lui-même empêché par la forte chaleur d’égaler son record de 2017!

C’est d’ailleurs le Champion Suisse, Marcel Steiner qui rejoignit sur le podium les deux ‘AS’ Italiens, au terme d’une brillante course de rentrée, sur sa barquette LobArt Mugen, récemment testée en France, sur le circuit de Bresse.

 

EURO Montagne 2018 – STEINER à RECHBERG

 

Le podium était hors de portée de Sébastien Petit, qui buta malheureusement sur le ‘mur’ des deux minutes par montée !

Avec une Norma Mugen au train arrière capricieux dans la partie rapide, Petit devait finalement se contenter de la cinquième place seulement, également devancé par l’Autrichien Chris Lampert, l’équipier de Merli, qui réussit sur le fil, un meilleur temps, en  1’59’’908,  avec son Osella FA 30.

EUROMontagn 2018 à RECHBERG- La McLAREN de Pierre COURROYE

Pierre Courroye encore vainqueur en GT

 

Le drapeau tricolore a tout de même flotté en Autriche, grâce à Pierre Courroye, qui a survolé le groupe GT sur sa McLaren MP4 12C. Une semaine après le Col St Pierre, le jeune Franc-Comtois a encore ‘puni’ le Slovaque Jan Milon, lui aussi sur McLaren, et le Tchèque Martin Jerman sur Lamborghini Gallardo, et ce de plus de… huit secondes par montée !

 

EUROMontagne 2018 – À RECHBERG, la McLAREN du Tchèque Jan MILON

EUROMontagne-2018-À-RECHBERG- La VW GOLF de KARL SHAGERL

 

C’est pourtant la VW Golf au look d’Audi Quattro Sport du Champion Autrichien Karl Schagerl qui lui a ravi la vedette en voitures fermées. Avec 630 CV et 72 Mkg de couple sous le pied pour 955 Kg (contre 1200 Kg pour les GT3 FIA), son pilote a réussi des chronos explosifs dignes des F3000 et protos 3 Litres, pour entrer dans le Top 10, devant son public naturellement fort enthousiaste.

 

EUROMontagne-2018-À-RECHBERG- – La VW GOLF de KARL SHAGERL

La pression monte pour Faggioli et Petit

 

Même si Faggioli et Merli ont inscrit en Autriche le même score en gagnant l’un en catégorie sport proto (E2SC) et l’autre en formule libre (E2SS), Merli est en tête du classement provisoire du Championnat d’Europe depuis le Col St Pierre, où Faggioli a été battu dans sa propre catégorie par Sébastien Petit.

Le décuple Champion d’Europe a donc grillé d’entrée son droit à l’erreur, lui qui ne pourra disputer toutes les manches, vu son calendrier avec des doublons certains week-ends.

 

MONTAGNE-2018- À BAGNOLS-SABRAN, Sébastien-PETIT-

 

Sébastien Petit, dont la priorité sera cette saison la défense de son titre de Champion de France, aura besoin d’une Norma en meilleure forme pour atteindre cet objectif, tout comme Faggioli qui, on l’a dit, devra hélas pour lui, faire l’impasse sur deux courses du Championnat d’Europe pour aller fin juin ‘Courir vers les Nuages’ lors de l’ascension du Pikes Peak, au Colorado.

Prochain rendez-vous pour Petit avec Geoffrey Schatz dès ce week end, à Abreschviller en Lorraine et pour Faggioli , avec Merli le 13 mai au Portugal, une semaine après la course Luxembourgeoise d’Eschdorf qui, bien que hors Championnat d’Europe, réunit chaque saison un des plus riches plateaux internationaux.

 

Jean-Paul CALMUS

Photos : Jozef PISCH  et DR

MONTAGNE-Le-Team-PETIT-sacré CHAMPION de FRANCE 2017, avec Sébastien

EUROMonragne 2018 À RECHBERG La RENAULT RS 01 de Philippe Schmitter

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles