ÉMERVEILLEMENT AU SALON DU VÉHICULES D’AVENTURES À CORCOUÉ SUR LOGNE

 

 

Corcoué sur Logne accueille le Salon du Véhicule d’Aventure-Photo-Emmanuel-LEROUX

 

Cette année, il s’agissait déjà de la sixième édition du Salon du Véhicule d’Aventure qu’organisait les 20, 21 et 22 Avril 2018, Jacky COLIN , lequel avait une nouvelle fois choisi Corcoué-sur-Logne pour son événement. Situé à 30 kilomètres au sud de Nantes, cette jolie bourgade de Loire-Atlantique est bien connue des amateurs de Course de Côte !

 

Jacky-COLIN, l’organisateur du Salon du Véhicule d’Aventure-Photo : Emmanuel-LEROUX

 

Ce haut-lieu de cette discipline, a en effet accueilli la manche Européenne, dans les années 80,  sur ses 1800 mètres de montée. À l’époque, les meilleurs pilotes tels Marcel TARRES, Anne BAVEREY et autres Yves COURAGE, ont triomphé sur ce tracé truffé de virages piégeux.

 

Démonstration off-road -Photo Emmanuel LEROUX.

 

Mais Corcoué-sur-Logne, c’était aussi pour les férus de 4X4, une magnifique piste off-road, créée par le concessionnaire Nantais TOYOTA pour ses clients. Cette piste, qui n’a jamais cessé d’évoluer, s’étend maintenant sur une surface de quinze hectares, ce qui explique le choix de l’organisation de cette manifestation qu’est ce Salon, sur cette commune.

 

La 504 de Yann DUFFILOT qui organise le rallye BABYBOOMER’S – Photo Emmanuel LEROUX

 

Pour cette sixième édition, près de 300 véhicules de loisir sont exposés. Cela va du quad à la camionnette dont les aménagements camping-car sont amovibles, en passant par les 4X4 purs et durs avec les couchages qui s’ouvrent sur la galerie et les cellules spécialement étudiées pour les Pick-up.

 

MERCEDES-UNIMOG- Photo-Emmanuel-LEROUX.

 

Mais aussi des camions 4X4 UNIMOG et un hallucinant X-TRUCK RENAULT d’une cylindrée de 11 litres pour 380 chevaux dont l’aménagement permet de vivre en autarcie complète plus d’un mois !

Le-fabuleux-X-TRUCK de 380cv -Photo-Emmanuel-LEROUX.j

 

Pour les aventuriers qui souhaitaient eux voir le côté course, une exposition de véhicules ayant participés à l’AFRICA RACE, leur était proposé. Cette course  qui se déroule chaque hiver début janvier, entre MONACO et DAKAR, sur les traces des PARIS DAKAR d’antan, ceux de l’ère SABINE, rallye-raid créé par deux anciens multiples vainqueurs de l’épreuve, Jean-Louis SCHLESSER et René METGE, se veut être un hommage aux vrais PARIS-DAKAR sur les terres d’AFRIQUE.

 

LOptimus-V8 de Dominique LAURE qui a disputé l’AFRICA-RACE-Photo : Emmanuel-LEROUX

 

Pour fêter dignement les 40 ans du PARIS-DAKAR, l’organisation avait préparé une superbe exposition photos, dont Diane THIERRY-MIEG était la marraine. Ex-femme de Thierry SABINE, le créateur du PARIS-DAKAR, Diane était la personne la plus à même de nous dévoiler les coulisses de cette fabuleuse aventure qui vit s’élancer le 26 décembre 1978, des Jardins du TROCADÉRO à PARIS, une caravane de ‘doux-dingues’

 

DAKAR 1978 -1979- Le RANGE-ROVER V8 de Gilles GAIGNAULT et NEVEU

 

Dont précisons-le, un certain Gilles GAIGNAULT – créateur du Site AutoNewsInfo – et premier leader de cette première édition PARIS-ALGER-DAKAR en 1978-1979, qui fit rêver des millions de Français, qui allaient découvrir ce type de rallye d’un nouveau genre, à travers l’ALGÉRIE et le sublime désert du SAHARA, le NIGER, la HAUTE VOLTA, le MALI avant de rejoindre le SÉNÉGAL et DAKAR.

À l’époque, seul le regretté Max MEYNIER, sur les ondes de RTL, retransmettait chaque soir – entre 22 Heures et 22 Heures 30 –  depuis l’AFRIQUE, les nouvelles de ces aventuriers, car en ce temps-là, les télévisions ne disposaient pas des moyens techniques pour couvrir cette ‘ ballade’ d’illuminés, comme on les appelait !  mais aussi et surtout d’une compétition inconnue…

 

Diane devant le gâteau avec l’image de Thierry SABINE – Photo Emmanuel LEROUX.

 

Témoin privilégiée de ce qui est devenu au fil du temps  une course mythique, Diane a gentiment accepté de revenir sur la naissance de cette épreuve pour AutoNewsInfo.com.

Nous sommes courant 1977, le projet de faire un rallye sur les terres Africaines germe dans la tête de Thierry SABINE. Il vient de rencontrer Diane, alors mannequin chez le grand couturier Louis FÉRAUD, laquelle deviendra sa femme, quelques mois plus tard  en Novembre de cette même année. Diane offre un 4X4 TOYOTA rouge à Thierry, lequel part en reconnaissance pendant plus d’un mois avec un mécanicien pour la maintenance de la voiture. Les moyens de communications n’étant pas ce qu’ils sont maintenant , Diane va rester sans nouvelles de Thierry depuis son départ en Afrique. Puis, elle reçoit un terrible message sur le répondeur téléphonique de leur domicile Parisien, à Boulogne:

« SABINE, ton rallye t’en verra pas le bout … »

Bien évidemment, grosse frayeur pour Diane toute seule à Paris, qui dormait avec une batte de Base-ball sous son oreiller et qui craignait également que l’on empoisonne ses deux chiens!

Personne ne sût qui était l’auteur du coup de téléphone et cela n’empêcha pas Thierry de continuer à avancer sur son projet, du lancement de son rallye, annonçant le départ à PARIS  pour le 26 Décembre 1978, avec une arrivée à DAKAR le 14 Janvier 1979.

Malgré un sponsor, la marque de jus de fruit OASIS qui lui accordera 100.000 Francs (20.000 €) , l’organisation TSO (Thierry Sabine Organisation), basée dans de petits bureaux, au 22 rue DUBAN dans le quartier de PASSY, manque cruellement de moyens.

Diane se souvient qu’OASIS distribuait aux concurrents des sachets de jus de fruit en poudre afin de faire passer le goût très prononcé de l’eau tiède qui contenait la Nivaquine afin de lutter contre le paludisme…

C’est Diane qui donnait souvent le départ de la course , le matin , mais ne voyait jamais les arrivées car il fallait bien prendre le même chemin que les concurrents !

A l’époque en 1979, il n’y avait, ni GPS, ni avions, ni non plus naturellement d’hélicoptères…

À l’arrivée le soir, il y avait les calculs à faire avec les rares commissaires sportifs pour établir l’ordre des départs le lendemain matin.

Diane avait été surnommée « sœur sourire » par les concurrents, car c’est elle qui distribuait les Coupes achetées par ses soins.

Après l’adhésion des premiers participants et leur enthousiasme à l’arrivée à DAKAR, il était évident pour Diane et Thierry, qu’un deuxième PARIS-DAKAR, aurait lieu, créant ainsi un évènement qui deviendra au fil des an, un Rallye de LÉGENDE…

 

Etienne-SMULEVICHI-sous-le-chapiteau-de-lexposition-photo-Photo-Emmanuel-LEROUX.

 

Afin de rendre hommage à Thierry SABINE, l’organisation avait invité outre convié Diane, celui que l’on surnomme l’INOXYDABLE, alias Étienne SMULEVICI le recordman des participations au DAKAR avec 36 engagements au compteur!

 

– Jacky COLIN Thierry DE SAULIEU Georges LANSAC Diane THIERRY-MIEG Didier RICHARD le Commentateur du salon et Étienne SMULEVICI – Photo Emmanuel LEROUX

 

Mais aussi Thierry de SAULIEU, ancien reporter-photographe de guerre et fondateur entre autres de la revue « LES MAXIS », premier magazine Français consacré aux Camions, avant de lancer LES ROUTIERS. Il compte cinq victoires en catégorie Camion en dix-huit participations !

 

 

Également présent, Georges LANSAC très impliqué dans le milieu de la course 4X4, venu lui, avec ce fabuleux proto 6X4 de Thierry DE MONCORGÉ aux couleurs du parfum de Christian DIOR « JULES » dont il est devenu le propriétaire…

Propulsé par un V8 CHEVROLET 5L8 de 360 chevaux accouplé à une boite de vitesses PORSCHE 4 rapports et d’un poids de 1400 Kg, cet engin avait été surnommé en 1984… la F1 du désert !

Emmanuel LEROUX

Photos : Emmanuel LEROUX

 

SVA 2018 – Un LAND-CRUISER prêt pour les pistes – Photo Emmanuel LEROUX.

-La-couleur-est-affichée-au-premier-rond-point-Photo-Emmanuel-LEROUX.

Les cellules aménagées pour les pick up – Photo Emmanuel LEROUX.

Les cellules aménagées pour les pick up – Photo Emmanuel LEROUX.

Les incontournables camping car légers – Photo Emmanuel LEROUX

Toutes-les-générations-se-cotoient-sur-le-salon-Photo-Emmanuel-LEROUX

Dakar Rallye Rallye-Raid Salons

About Author

gilles