VdeV MONOPLACE : GRÉGORY SEGERS FRÔLE LE DOUBLÉ À MAGNY-COURS !

 

 

Grégory Segers de l’Équipe Lamo, a été étincelant ce week-end,
à Magny-Cours !
Vainqueur de la 1ère course du Challenge VdeV en Monoplace,
il a failli récidiver dans la seconde manche.

 

Après un faux-départ dans des conditions météo épouvantables, lors de l’épreuve inaugurale du Calendrier 2018, sur le Circuit de Catalunya à Barcelone, le Challenge VdeV Monoplace, prenait son envol dans un Magny-Cours, cette fois baigné de soleil !

Nicolas Varronne du Team Inter Europol, s’illustre aux essais.

 

Course 1
Dans la course 1, Grégory Segers qui roule avec l’écurie Lamo, est d’emblée sur ses talons. Le Nordiste réussit à passer. Mais, l’impétrant bloque ses roues ! Du coup, l’Argentin repasse, mais le présomptueux Segers, réussit à reprendre son bien.

« Lebreton » de Formula Motorsport, s’accroche à la trosième place. Edward Jonasson d’Inter Europol et Pietro Pecceninni du TS Corse, klaxonnent… Erwin Creed de Formula Motorsport, parti loin de la quatorzième position, les rejoint. Le Français, survolté, réussit à remonter les trois voitures. Il y a alors un safety-car, suite à un accident.

À la reprise, Segers contrôle Varronne. L’Argentin se fait ensuite percuter par un autre concurrent. Creed profite de la confusion pour passer.

Première victoire en Challenge Monoplace pour Segers. Il devance finalement Creed et Varronne.

 

Course 2
On reprend les mêmes et on recommence! Cette fois-ci, Varronne contient Segers. Jonasson joue les observateurs. Puis Alain Bucher, autre pilote Lamo, Walter Rykart de Formula Motorsport et Pietro Peccennini du TS Corse, se télescopent. safety-car !

Varronne et Segers reprennent leur duel au drapeau vert. La fin de course approche. Segers essaye à droite, à gauche. Néanmoins, l’Argentin lui claque la porte au nez. Ce qui devait arriver, arriva…

L’inévitable contact !

Varronne, en tête à queue, voit le peloton défiler sous ses roues…. Durant l’incident, Jonasson a discrètement passé les pilotes. Segers, pointe du coup à la deuxième place et Michel Piroird, à la troisième, lui.

Ce sont donc Jonasson, Segers et Piroird qui montent sur ce second podium Nivernais.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : Hugues LAROCHE

 

Copyright : Hugues LAROCHE

 

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE