MOTOGP 2018 À AUSTIN : MARQUEZ CLAQUE LE BOL DES GRINCHEUX. ZARCO SIX ET DOVI MÈNE LE MONDIAL !

 

 

DOVIZIOSO ET MARQUEZ HÉROS DU JOUR

 

Ce GP avait tellement mal commencé, avec son circuit pourri de bosses et de poussières glissantes comme de la glace.

Il est pourtant tellement beau ce COTA, Circuit Of The America…situé au cœur du Texas à Austin!

Énorme, Texan quoi…

En plus, le comité de sécurité a demandé, les pilotes y étaient, un durcissement des sanctions en cas d’incident, une règle qui ne concerne que Marquez d’ailleurs, on a vu en MotoGP ce dimanche des coups de carénages qui lui auraient valu vingt ans de taule !

 

MARQUEZ PRÉPARE LA REVANCHE

 

Marquez fait sa sixième pole en six ans, le jury annonce une enquête sur un incident entre Marquez et Vinales, prend deux heures pour se décider, la preuve que ce n’était pas évident, puis poussé par le politiquement correct, l’a reculé de trois cases sur la grille, offrant la (fausse) pole à Viñales…

Quand le départ a été donné, Iannone est en tête devant Marquez, et dès le premier tour Marquez est leader, comme ça, on ne l’accusera pas de mettre du lourd, il n’y a plus personne à dépasser !

 

SYMPA LES GRID GIRLS EN MODE FAR WEST !

 

Mais la victoire ne suffit pas, l’orgueil Catalan c’est un peu comme l’honneur de l’Afghan, il faut se venger.

Marquez a pris des risques insensés sur une piste toujours pleine de pièges, et il aura jusqu’à dix secondes d’avance, avant de se calmer, et terminer avec quatre secondes devant Viñales.

 

CHAUD LE DÉPART

 

Vinales dont c’est peut-être la renaissance, Yamaha a sans doute trouvé quelques réglages sur l’électronique manquant un peu de perf en début d’année…

Iannone est sur le podium, il est très menacé chez Suzuki pour 2019 et il est clair que ce garçon fait partie de ceux que le vent du boulet excite!

 

IANNONE PREMIER PODIUM

 

Bref, la course s’est assez vite mise en place, Rossi n’a pas pu reprendre Iannone, une grosse bagarre devant, entre Zarco, Dovizioso et Pedrosa, oui Pedro dont le poignet a été cassé il ya quinze jours !

Derrière il y aura une vraie mêlée de rugby comme on aime, je ne cite pas le nom des buteurs, je ne suis pas pour les sociétés de répression…

Et puis, les dépassements virils, c’est ce que l’on préfère en sports mécaniques, que ce soit en F1, en endurance, en Motocross, ou en GP…

Alors merde aux ‘marshalls’ l’orgueil catalan est sauf…

 

SUPERBE COURSE DE DOVIZIOSO

 

Et puis il ya Dovizioso, dont la Ducati n’aime ni l’Argentine ni Austin, et qui sort pourtant de ces deux passes difficiles…  en tête du mondial, certes d’un point devant Marquez mais quel point!

Bon, ce point là est gagné en lutte avec Zarco, mais Dovi a tellement fignolé sa course !

Et puis on sait qu’il aime les duels, il a encore gagné celui-là !

 

ZARCO SIX, PAS MAL POUR UNE MOTO SATELLITE

 

Bon, côté malheureux il y a Crutchlow et Syahrin qui se mettent au tas, Rins aussi, étonnant chez Suzuki quand un des deux pilotes marche fort l’autre se met en vrac…

Chez ceux qui ont raté leur GP encore une fois Lorenzo, seulement onzième, derrière les Ducati de Dovizioso, de Rabat, de Miller…

Bon, ce n’était pas le jour de Zarco mais finir six avec une moto satellite sur un circuit grand comme une planète, ça reste très fort…

 

LE SELFIE DE MARQUEZ SUR LE PODIUM

 

Un petit mot encore, pour Wayne Rainey et Kenny Roberts étaient dans le stand Yamaha, grosse classe.

Et encore pour les grid-girls assez sublimes dans un des états les plus conservateurs des USA, décidément, ce GP a fait un bien fou.

 

Résultat MotoGP Austin 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AME/MotoGP/RAC/Classification.pdf?v1_0a4a7246

 

 Classement du Mondial MotoGP après Austin 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AME/MotoGP/RAC/worldstanding.pdf?v1_7c7e7432

 

MARTIN ARCHI DOMINATEUR EN MOTO3

 

Mais ce MotoGP n’est que la fin d’une journée phénoménale.

Parce qu’en Moto3, on a assisté à une démonstration du roi de l’année annoncé, sa seigneurie Jorge Martin.

Le Moto3 est d’ailleurs coutumier du fait, il nous fabrique un dieu du guidon chaque année, qui va hélas ensuite se perdre dans ce Moto2 techniquement sans intérêt et avaleur de talents…

On se souvient de Kent, de Mir l’an dernier, qui raflaient les victoires comme les vikings dévastaient les pays visités…

En début de GP, baston devant, un coup à se prendre un mauvais coup, Martin a donc laissé son coéquipier Giannantonio déblayer le terrain avec ceux qui pensaient pouvoir se battre devant.

Puis Martin a attaqué, s’est retrouvé seul, le monde entier était à dache derrière lui, victoire d’autant plus importante que Canet, son adversaire principal pour le titre, a un peu raté sa course.

 

Résultat Moto3 Austin 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AME/Moto3/RAC/Classification.pdf?v1_8a00ea31

 

 Classement du Mondial Moto3 après Austin 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AME/Moto3/RAC/worldstanding.pdf?v1_064f84f3

 

BAGNAIA ET MARQUEZ

 

En Moto2, Les pronostics de début d’année donnaient comme favoris Alex Marquez, frère « de », et Miguel Oliveira, le pilote du Team KTM.

Je rappelle ici que dans cette cylindrée tout le monde roule avec des moteurs Honda (Triumph l’an prochain), c’est donc une bagarre de parties cycles…

Marquez est Kalex, Oliveira KTM.

Les deux pilotes ont eu un début de saison difficile, se retrouvant, avant le départ d’Austin, à égalité de points au mondial mais à onze points du leader, Pasini.

Or, sur ce GP Américain, Marquez a fait des prodiges, dont la pole, et Oliveira a formidablement roulé.

 

OLIVEIRA GROS BAGARREUR

 

Ce qui s’est répété lors du GP, Marquez a collé une valise au monde entier, et dans le groupe de chasse, il y avait Oliveira.

Il y avait surtout un certain Bagnaia, du team Sky, la filière Rossi, que Ducati a déjà repéré, il sera en 2019 en MotoGP chez Pramac.

Et Bagnaia est sorti du lot, a remonté Marquez en trois tours, l’a passé après une magnifique baston, puis est parti seul très loin en tête.

Et Puis Oliveira est sorti de la meute aussi et le drapeau à damiers a sauvé la deuxième place de Marquez, qui allait vraiment se faire enrhumer par la KTM avec un tour de plus.

Alors bilan ?

 

LE CLAN BAGNAIA

 

Bilan, Bagnaia se retrouve largement en tête du mondial, dix points devant Marquez.

Je sais, ça arrive tout le temps les surprises dans nos sports mécaniques, c’est pour ça que l’on est accro, mais c’est clair Bagnaia est en train de faire le ménage et de venir la nouvelle star de la cylindrée!

Concernant les pilotes Français, c’est pas franchement la joie… Fabio Quartararo pointe au quinzième rang et Jules Danilo, lui, au vingt-sixième !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et Marc Marquez

Résultat Moto2 Austin 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AME/Moto2/RAC/Classification.pdf?v1_06e6ca67

 

Classement du Mondial Moto2 après Austin 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AME/Moto2/RAC/worldstanding.pdf?v5_f07e5563

 

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis