MONTAGNE : AU COL ST PIERRE, SÉBASTIEN PETIT MET LE FEU AU CHAMPIONNAT D’EUROPE DE LA MONTAGNE !

 

 

Le Champion de France de la Montagne 2017, Sébastien Petit, met le feu au Championnat d’Europe de la discipline…

 

C’est effectivement une victoire ‘historique’ qu’a remportée Sébastien Petit dimanche dernier, à St Jean du Gard, premier rendez- vous du Calendrier 2018 du Championnat d’Europe de la Montagne, face aux as italiens que sont depuis plusieurs années, Simone Faggioli, déjà dix fois titré, et Christian Merli, qui lui taille des croupières depuis deux saisons avec son Osella officielle.

Rappelons que le regretté Champion qu’était un autre tricolore, Lionel Régal disparu en course lors de l’épreuve de Ste Ursanne-les Rangiers, dans le Jura Suisse, le 15 aout 2010, a été le dernier Français sacré Champion d’Europe en 2008, avec sa Reynard F3000  et ce, avant que les règlements nationaux et européens ne divergent, rendant les voitures du Championnat de France dépassées en performances, en Championnat d’Europe, les protos CN 4 Litres de nos Champions, n’y étant même pas admis!

 


Col-St-Pierre-2018-Geoffrey-SCHATZ, le vainqueur de BAGNOLS-SABRAN et 4éme au Col St PIERRE

 

Pour se frotter à la concurrence étrangère, Sébastien Petit avait donc fait préparer en 2016, une seconde Norma «Règlement FIA » à moteur Mugen, ex-F3000.

La FFSA s’étant enfin décidée cette année à l’homologuer, c’est cette voiture qu’il choisit pour le revenir en Championnat en 2018, échouant à la première épreuve à Bagnols-Sabran, derrière Geoffrey Schatz.

Une semaine plus tard au Col St Pierre, sur un parcours plus long et plus varié qu’il affectionne, Sébastien fit d’entrée le break sur son rival au Championnat de France, grâce à une première montée proche du dernier record que détenait Faggioli !

Records Italiens, mais .. victoire Française !

Col-St-Pierre-2018-Christian-MERLI.

 

Le Champion d’Europe en titre qui venait de l’abaisser de nouveau de quelques dixièmes, pointait d’ailleurs en tête, devant… Petit et son compatriote Merli, ce dernier relégué à … deux secondes et ce à la suite d’un mauvais choix technique !

Un écart décisif sachant que le classement se faisait sur le cumul des deux chronos des deux montées.

La seconde ascension inversa pourtant les positions  !

Effectivement, avec le bon choix de pneus, Merli descendit de…  26 millièmes, le record de Faggioli.

Sébastien Petit réussissant un second chrono et ce… quatre millièmes plus vite que le premier établi à l’occasion de sa première tentative!

 

Col-St-Pierre-2018-La-NORMA de Simone-FAGGIOLI, hélas sérieusement ralenti…

 

 

Et Faggioli alors ?

Le Champion d’Europe perdait lui, la bagatelle de 1, 2, 3, 4 et 5 secondes pleines, en traînant comme un boulet, un ballot de paille balisant la piste.

Sans remporter de montée, mais grâce à une régularité exemplaire, Sébastien Petit s’imposait au cumul des deux chronos pour l’emporter au final de …173 millièmes,
précédant Christian Merli sur Osella et 2’’ 740 devant Simone Faggioli avec sa Norma M20 FC Zytek.

Geoffrey Schatz, classé hors Championnat d’Europe, pointait avec sa Norma BMW 4 Litres, à 4’’369 de Petit.

 

Col-St-Pierre-2018-La NORMA-de Simone FAGGIOLI.

Faggioli déjà sous pression

 

La seconde course du Championnat d’Europe, programmée les 21 et 22 avril à Rechberg, en Autriche,  s’annonce déjà cruciale pour Simone Faggioli.

Comme il va s’aligner fin juin avec Norma, à la course de côte de Pikes Peak dans le Colorado, Simone devra en effet manquer deux épreuves du Championnat d’Europe.

Du coup, Faggioli perdra ainsi deux droits à l’erreur précieux pour la défense de son titre, qui s’annonce plus tendue que jamais face à un adversaire comme Merli…. sans oublier désormais un certain Sébastien Petit, bien décidé à briller au niveau Européen !

 

Jean-Paul CALMUS

Photos : TOP MONTAGNE

 


Geoffeey SCHATZ au départ

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles