MOTOGP 2018 À AUSTIN : MARQUEZ ET ROSSI FONT COM À PART

 

SEPANG 2015, TOUT COMMENCE

 

On se souviendra peut-être que la haine entre les deux pilotes a commencé en 2015, à Sepang, par une déclaration très hostile à Marquez en pleine conférence de presse, et venant de Rossi!

Comme en ce moment, la crise, qui est continuelle, est remontée de plusieurs crans, l’organisation du GP d’Austin a décidé de ne pas faire venir en conf de presse, le jeudi, les deux duellistes Rossi et Marquez.

 

ARGENTINE 2018, ON REMET LE COUVERT…

 

C’est un peu dramatique de se priver de quinze titres mondiaux à eux deux, mais c’est assez sage de ne pas refaire l’erreur de Sepang, tout nouveau défi pouvant devenir carrément dangereux.

Mais on sait aussi que le monde a évolué, le sport, même de haut niveau a suivi la mode, c’est la com qui fait office de pré-victoire ou de pré-défaite.

Une com bien réussie, en politique, dans le business et dans le sport de haut niveau, c’est une sorte de point marqué avant le début des hostilités!

Alors, Marquez et Rossi feront leur conférence de presse perso, chacun de son côté, Marquez une demi heure avant la vraie conf, Rossi une heure après.

Pas impossible qu’une fois encore, comme à l’arrivée en Argentine, les journalistes ne préfèrent pas les conférences sauvages aux vraies, il est évident que les coups bas peuvent voler, on ya mettra les formes oratoires, les questions posées étant évidemment des demandes de venin…

 

Le sage AGOSTINI A CONDAMNÉ MARQUEZ ET SERMONNÉ ROSSI

 

C’est dommage, on espérait que la «mierda» Argentine se diluerait à partir des premiers roulages Américains, avec le décalage horaire, on commence en milieu d’après midi et on termine à minuit en France, ce qui est étonnant, c’est que MotoGP TV, la chaîne officielle du MotoGP, retransmettra ces deux conférences privées, qui, je le confesse, seront bien plus marrantes que la vraie conf, parce qu’à part Zarco, on y manquera de matadors, mais la chaîne se tire une balle dans le pied parce qu’effectivement si ça dérape, on sera en direct et je les vois mal couper le faisceau comme cela se fait couramment en Chine ou en Russie…

Bon, chacun s’est fait remonter les bretelles, Agostini, pourtant Italien et proche de Yamaha, a dit officiellement à Rossi que s’il avait peur, il pouvait changer de métier, quant à Uccio, le pote d’enfance de Rossi, qui n’est sur aucun organigramme, Yamaha a signalé que sa présence sur le stand peut devenir un sérieux problème, c’est lui qui a viré Marquez du stand Yamaha, comme la valetaille le faisait au moyen âge pour humilier les messagers.

Marquez s’est fait unanimement condamner pour dépassement agressif, même si encore une fois dans ce GP, les coups de carénage ont été nombreux.

 

PEDROSA SERA À  AUSTIN

 

Au fait Pedrosa, qui s’était cassé un poignet, revient rouler à Austin.

Bon, il est vrai que Marquez a gagné ici au Texas, cinq fois sur cinq, et que Yamaha doit tenter une contre offensive avant le GP, parce qu’il est possible que durant la course, les motos bleues soient moins visibles…

Au fait, si les pilotes mettent de l’huile sur le feu, la météo, elle va mettre de l’eau!

 

AUSTIN, AU PAYS DU FAR WEST

 

Il est prévu un samedi très pluvieux et même tempétueux.

Donc les chronos de pré-qualifs devront être faits la veille, et ceux qui mettront du temps à trouver le bon réglage, se verront obligés de passer par la case Q1, le repêchage, avant d’aller rouler pour la pole.

Ce qui va rendre les garçons de mauvaise humeur, les poussant parfois à tenter le tout pour le tout, alors que les réglages ne sont pas finis pour terminer dans les dix premiers chronos, qui donnent directement accès à la session pour la pole.

Bon, la conf de presse, il ne s’y dit jamais rien de bien intéressant, les confs persos seront donc peut-être appelées à se généraliser, quand un pilote ou une équipe, a quelque chose de spécial à annoncer, un message  à faire passer!

Heureusement, quand la piste s’ouvre, telle le sésame d’Ali Baba, tout le monde y va ensemble.

Yes!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: MotoGP

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis