F4 SEA : CAO, CHAMPION (PRESQUE) SANS COMBATTRE À SEPANG EN MALAISIE. BELLES PERFORMANCES DU FRANÇAIS GHIRETTI

 

 

 

Drôle de dénouement en F4 SEA. Deux mois et demi après la précédente manche qui avait vu le jeune Belge Ugo de Wilde, brillé, la discipline s’offre un meeting de clôture à Sepang en Malaisie. Sans réel suspens, Cao Zhuo a décroché le titre.

 

La F4 SEA achève sa deuxième saison. Elle remplace l’Asia Cup Series, lancée en 2013 par Meritus.GP, une écurie chevronnée (vue notamment en GP2.) A priori, le promoteur a donc l’habitude d’organiser des courses de monoplaces.

Pourtant, la F4 SEA 2017-2018, fut témoin d’un amateurisme permanent…

La saison devait débuter à Singapour en prologue du Grand Prix de F1. La manche fut annulée et la saison débuta alors en Malaisie à Sepang, également en prologue du Grand Prix de F1.

Le meeting restera dans les annales avec ses voitures tombant une à une en panne sèche, sous les yeux du paddock de la F1!!!

Après, ce devait être Clark Speedway, Sentul, Buriram et un retour à Sepang (pour compenser la manche Singapourienne annulée.) Sentul étant en travaux, la F4 SEA annonça un remplacement par un second meeting à Buriram, en décembre. Les Thaïlandais n’étaient pas prêts et ils se contentèrent de l’épreuve initialement prévue, en janvier.

Mi-février, à Sepang donc, les concurrents pensaient sans doute en avoir fini… Mais deux mois et demi après, la F4 SEA organisa un autre meeting toujours sur la piste de Sepang (fief de Meritus.GP), soit le troisième de la saison!

Pas facile de trouver des pilotes aussi tard, alors que certains Championnats Européens et Asiatiques ont déjà repris. Difficile aussi de construire un programme avec tous ces changements de date. Le leader du classement, Cao Zhuo, a pu profiter d’un trou entre deux manches d’AFR. Les seuls autres pilotes ayant disputés toutes les manches, étant Kane Sheperd et Luke Thompson.

 


F4-2018-SEPANG-Venu pour la première fois en-F4-ASIA, et à SEPANG, le jeune FRANÇAIS, Alessandro GHIRETTI, a trusté les podiums

 

Ensuite, il a fallu meubler avec des pilotes Malaisiens.  Tel Presley Martono, Champion sortant de F4 SEA, qui effectuait son retour. Le jeune espoir Français Alessandro Ghiretti, âgé de 15 ans (vu en F4 Italia et quatrième de la finale du récent volant Winfield) est également du lointain voyage pour lui, venu d’Europe.

Il y a six courses au programme. En remportant la première d’entre elles, devant Cao, Sheperd permet de maintenir un semblant de suspens! Néanmoins, le pilote Chinois est en pole pour la suivante et en s’imposant, devant Martono, il devient mathématiquement hors de portée…

En plus, l’ex-pilote de British F4 ne cherche pas le panache. Sheperd remporte LA troisième course, où il n’y a plus d’enjeu. Troisième des courses 1 et 2, puis second de la course 3, Le jeune Français Ghiretti remporte ensuite la course 4.

Le premier succès du tricolore, en sport automobile!

Martono s’impose dans la course 5 et il empêche Ghiretti de signer un doublé. Enfin, Muizz Mussyafa, l’un des pigistes Malaisiens, s’importe lors de la course 6. Néanmoins, c’est bien Alessandro Ghiretti qui triomphe au général sur l’ensemble des six manches!

 


F4-2018-SEPANG-Venu pour la première fois en-F4-ASIA, et à SEPANG, le jeune FRANÇAIS, Alessandro GHIRETTI, a trusté les podiums, du 13 au 15 avril

 

Un sacré bel exploit pour lui, qui outre le décalage horaire aprés 15 heures d’avions, découvrait la chaleur étouffante qui règne en Malaisie, et à la fois, ce Championnat, le circuit, son Team et sa monoplace!!! Bravo à lui pour ces belles performances qui en appellent d’autres, vu son jeune âge (15ans)

Avec 518 points, Cao, le plus capé du peloton, décroche finalement un titre logique. L’avenir immédiat, c’est l’AFR. Second avec 402 points, Sheperd s’est offert une apparition en Formula Gulf (deux podiums) et un test en EuroFormula Open.

Mais, il n’a pas encore de programme 2018!

Nazim Azman termine troisième avec 202 points, alors qu’il n’a disputé que trois des cinq manches! Il pilote également l’une des Porsche Cayman en Blancpain GT Asia.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F4 SEA

 

Cao Zhuo. Copyright : F4 SEA

F4 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE