VICTOIRE DE L’ORECA 07 DE L’ÉCURIE ESPAGNOLE RACING ENGINEERING, AUX 4 HEURES DU PAUL RICARD, EN ELMS

 

ELMS-2018-PAUL-RICARD-N°24-RACING-ENGINEERING-ORECA-07-Gibson-Photo-Jeff-THIRY

 

Victoire ce dimanche, à l’occasion de la manche d’ouverture du Championnat d’Europe d’Endurance ELMS de la Saison 2018,  les 4 Heures du Castellet, qui se déroulait ce week-end sur le circuit Varois du Paul Ricard au Castellet, de l’Écurie Espagnole Racing Engineering, propriété du Prince Alfonso de Orléans Borbon et que se partageaient les trois Français Olivier Pla, Norman Nato et Paul Petit.

 

ELMS-2018-RACING-Engineering-Photo-Nico-PALUDETTO

 

Débutante en Endurance cette année après de nombreuses années en monoplaces et notamment ces dernières saisons en GP2, l’ORECA 07-Gibson, la N°24 de l’Équipe Espagnole Racing Engineering que se partageaient les trois Français Olivier Pla, Norman Nato et Paul Petit, triomphe et s’impose à l’issue des 129 tours, en devançant plusieurs autres ORECA 07, dont la N°29 du Duqueine, pilotée par le chevronné Nelson Panciatici – ancien double Champion d’Europe ELMS en 2013 et 2014 et de retour cette année en ELMS- en compagnie de son compère Pierre Ragues – sacré lui aussi Champion ELMS en 2013- et de leur équipier, le très performant, de retour d débutant en endurance, Nicolas Jamin.

 


ELMS-2018-PAUL-RICARD – N°29-DUQUEINE-ENGINEERING-Oreca-07-Gibson-Photo : Antoine CAMBLOR


ELMS-2018-PAUL-RICARD – N°33-TDS Racing-Oreca 07- Gibson-Photo : Antoine CAMBLOR

 

Une autre l’ORECA 07, la N° 33 du TDS Racing de Loïc Duval, Mathieu Vaxiviére et François Perodo , complète ce premier podium ELMS de la saison 2018. L’ORECA07 N°26 de l’équipe Russe G-Drive de Pizzitola-Rusinov-Imperatori, se classant quatrième.

 

ELMS-2018-PAUL-RICARD – N°26-G-Drive-Racing-Oreca-07-Gibson-Photo : Antoine CAMBLOR

 

Suit, l’Alpine A470 Signatech, venue se préparer et faire une ‘ pige’ avant d’attaquer sa saison de la Supersaison, en mondial d’endurance WEC début mai à Spa, qui termine cinquième, avec son tandem qui participera au Championnat du monde WEC cette année, le Français Pierre Thiriet et le Brésilien André Negrao.

 


ELMS-2018-PAUL-RICARD -N°36- SIGNATECH ALPINE -FRA D Alpine A470 – Gibson -Photo Antoine CAMBLOR

 

Rappelons que cette équipe Alpine Signarech, a déjà été deux fois sacrée Championne d’Europe ELMS, la première fois en 2013, ici-même d’ailleurs sur cette piste en septembre 2013, avec l’équipage formé des Français Nelson Panciatici et Pierre Ragues, la seconde un an plus tard au Portugal à Estoril, avec le trio composé des Français Nelson Panciatici-  à nouveau couronné – et Paul-Loup Chatin, qu’épaulait le Britannique Oliver Webb, pour son grand retour ce dimanche, dans cette discipline de l’ELMS, l’équipe Berrichonne Signatech Alpine, n’a pas performé et ne l’emporte pas, cette fois.

 

ELMS-2018-PAUL-RICARD – N°40-G-DRIVE-Racing-Oreca-07-Gibson- Photo : Antoine CAMBLOR

 

Ensuite, on pointe encore deux autres ORECA 07, la deuxième voiture du G-Drive, la N°40, de Guibert-Gutierrez- Allen, suivi de la N°28 d’IDEC Sport – partie depuis la pole – du trio avec les deux Français Paul-Loup Chatin et Paul Lafargue et le Mexicain Memo Rojas, le Co-champion 20217 avec Léo Roussel !

 


ELMS-2018-PAUL-RICARD – N°28-IDEC SPORT-Oreca 07-Gibson-Photo : Antoine CAMBLOR


ELMS-2018-PAUL-RICARD-N°23-Panis-Barthez-Compeětition-LIGIER-JSP2017-Gibson-Photo: Antoine CAMBLOR


ELMS-2018-PAUL-RICARD 6N°32-UNITED-EUROSPORTS-LIGIER-JSP217-Gilson-Photo/ Antoine CAMBLOR

ELMS-2018-PAUL-RICARD -N°39-GRAFF-Oreca-07-Gibson-Photo: Antoine CAMBLOR

 

Derrière, on trouve au huitième rang, la première des Ligier JSP217-Gibson, la N°23 du Panis-Barthez des Français Tim Buret et Julien Canal, renforcés par l’ancien pilote de F1, l’Anglais Will Stevens, laquelle précède une autre Ligier JSP217, la N°32 du Team United Autosport de Owen, de Sadeleer et Boyd.

Le Top 10, étant lui complété par l’ORECA 07 du Graff, la N°39 des deux tricolores Gommendy et Cougnaud, avec le renfort du Suisse Jonathan Hirschi.

 

SUCCÈS LIGIER EN LMP3

 


ELMS-2018-PAUL-RICARD -N°15-RLR MSPORT-Ligier JS P3-Nissan-Photo: Antoine CAMBLOR

ELMS-2018-PAUL-RICARD -N°19-M Racing-YMR-Norma M30-Nissan-Photo Antoine CAMBLOR

 

Dans la catétorie LMP3, succès pour le RLR MSport et sa LIGIER JSP3 N°15, de John Farano, Job Van Uitert et Rob Garofall, qui termine à dix tours de l’ORECA07 victorieuse. Seconde place à 32.021, pour la NORMA M30,la N°19 de l’écurie Française M Racing -YMR de Droux-Légeret- Ferrer,  la LIGIER JSP3, de la Scuderia Italienne EuroIntenational, la N°11 du tandem Mondini-Berlo, complétant, elle,le podium à 19.707 de la NORMA.

VICTOIRE FERRARI EN LMGTE


ELMS-2018-PAUL-RICARD -N°66-JMW-Motorsport-Ferrari-488-GTE-Photo:Antoine CAMBLOR

ELMS-2018-PAUL-RICARD -La PORSCHE 911 RSR PROTON – Photo : Nico PALUDETTO


ELMS-2018-PAUL-RICARD – N°80-EBIMOTORS-Porsche-911-RSR- Photo:Nico PALUDETTO

 

Enfin dans la classe LMGTE, la victoire revient à la FERRARI F488 du Team Britannique JMW, la N°66 de Griffin, MacDowall et Molina. Lesquels l’emportent sr le fil, en précédant en toute fin de course, la PORSCHE 911 RSR du Proton, la N°88  de Roda, Roda et Cairoli.

Une seconde PORSCHE 911 RSR, la N° 80 de l’équipe EbiMotors de Narac, Pera et Babini, es accompanzant sur le podium.

 

François LEROUX

Photos : Antoine CAMBLOR – Nicolas PALUDETTO et Jeff THIRY

 

 

ELMS-2018-PAUL-RICARD -Le podium LMP2 – Photo : Antoine CAMBLOR

ELMS-2018-PAUL-RICARD  – Le podium LMP2 – Photo : Antoine CAMBLOR

 

ELMS-2018-PAUL-RICARD  – Le podium LMGTE- Photo : Antoine CAMBLOR

ELMS

About Author

gilles