CHATIN OFFRE LA POLE À L’ÉQUIPE IDEC SPORT, AUX 4 HEURES DU PAUL RICARD, EN ELMS

 

 

 

 

Ce samedi, sur la piste Varoise du circuit Paul Ricard au  Castellet, où se déroule ce week-end la première épreuve du Championnat d’Europe d’Endurance de l’ELMS, les premières pôles de la saison 2018 reviennent à l’équipe IDEC Sport en LMP2 et au M.Racing-YMR, pour la catégorie LMP3, cependant que le Team Proton décroche, celle des LMGTE

 

ELMS 2018 -PAUL RICARD – N°28-IDEC-SPORT-ORECA 07-Gibson-Photo : Antoine CAMBLOR

 

À l’issue des trois séances de qualifications à rebondissements en vue des 4 Heures du Castellet, la première manche de l’European Le Mans Series 2018, les pôle positions des trois catégories pour la course qui se disputera ce dimanche 15 avril, se sont jouées dans les toutes dernières minutes, en LMGTE, le meilleur temps revenant au Proton Compétition, tandis que les écuries IDEC Sport et M.Racing-YMR, elles, signent leur première pole position en ELMS.

Et c’est Paul-Loup Chatin qui offre à IDEC Sport sa première pole position, après que les qualifications LMP2 aient été interrompues au drapeau rouge!

 


ELMS 2018 – PAUL RICARD – N°22-UNITED-AUTOSPORTS-LIGIER-JSP2017-Gibson- Photo : Antoine CAMBLOR

 

La Ligier N°22 de Bruno Senna du Team United Autosports, rencontrant un problème dès son tour de sortie en piste, obligeant ainsi  son pilote Brésilien a s’arrêter au bout de la ligne droite du Mistral.

Seuls trois pilotes avaient alors pu couvrir un tour lancé avant cette suspension de séance!

Lorsque reprennent les qualifications de cette séance en catégorie LMP2, il ne reste que peu de temps, moins de six minutes… On assiste alors à une véritable ruée en piste des concurrents, pour tenter de réaliser un chrono.

 


ELMS 2018 – PAUL RICARD – N°28-ORECA 07 Équipe IDEC Sport.

 

Titré Champion d’Europe en LMP2 en 2014 avec son compatriote Nelson Panciatici – déjà sacré en 2013 avec Pierre Ragues– et le Britannique Oliver Webb, Paul-Loup Chatin signe un excellent chrono, décrochant un temps de 1’41 »194, au volant de l’ORECA 07-Gibson N°28, a tout juste deux minutes du drapeau à damier, s’offrant ainsi sa première pole position ELMS – une grande première également pour la formation IDEC Sport – depuis la manche 2016 disputée en Autriche, au Red Bull Ring, avec l’ORECA du Panis-Barthez.

 


ELMS 2018 PAUL RICARD – N°33-TDS Racing-Oreca 07- Gibson- Photo: Antoine CAMBLOR

ELMS 2018 PAUL RICARD – N°21-DragonSpeed-Oreca07-Gibson- Photo : Antoine CAMBLOR

 

L’ORECA-Gibson N°33 d’un autre tricolore, Matthieu Vaxivière de chez TDS Racing, réalise le deuxième temps, en 1’41 »638, à 0″444 du chrono de référence de Paul-Loup Chatin, précédant de 0″266, encore une ORECA, la N°21 de Ben Hanley, qui pilote pour le Team Américain DragonSpeed.

 


ELMS 2018  PAUL RICARD -N°24-Racing-Engineering-Oreca-07-Gilson-Photo: Antoine CAMBLOR


ELMS 2018  PAUL RICARD – N°29-DUQUEINE ENGINEERING-Oreca 07-Gibson-Photo: Antoine CAMBLOR

ELMS 2018 PAUL RIC2RD – N°31-APR-REBELLION-RACING-Oreca-07-Gibson-Photo : Antoine CAMBLOR

 

Ensuite, on pointe trois autres ORECA 07-Gibson, avec dans l’ordre, la N°24 du Racing Engineering du trio Français, avec Olivier Pla, Norman Nato et Paul Petit, en 1’42.130, et qui précède la N°29 de Duqueine de Nelson Panciatici, Pierre Ragues et Nicolas Jamin, cinquième en 1’42.138 et celle d’APR Rebellion, la N°31, créditée elle de 1’42.194 et que se partagent, les Britanniques Harrison Newey et Ryan Cullen avec l’Américain Gustavo Menezes.

 

 

 

ELMS 2018 PAUL RICARD – N°23-Panis-Barthez-Compeětition-LIGIER-JSP2017-Gibson-Photo : Antoine CAMBLOR

ELMS 2018  PAUL RICARD  – LMP2-N°36-Alpine-A470-Gibson-Team-SIGNATECH-ALPINE-MATMUT-Photo:  Antoine CAMBLOR

 

La première Ligier JSP217, la N°23 de l’équipe Panis-Barthez des Français Tim Buret et Julien Canzl qu’épaule, l’ancien pilote F1, le Britannique Will Stevens, n’apparaît qu’au septième rang, en 1’42.199, devant l’Alpine A470 Signatech avec son N°36- laquelle dispute le mondial d’endurance WEC et n’effectue qu’une pige en ELMS – de l’équipage composé du Brésilien André Négrao et du Français Pierre Thiriet, huitième seulement en 1’42.230.

 

6

ELMS 2018 PAUL RICARD – N°35-SMP-Racing-Dallara-P217-Gilson-Photo: Antoine CAMBLOR

ELMS 2018 PAUL RICARD-N°40-G-DRIVE-Racing-Oreca-07-Gibson-Photo: Antoine CAMBLOR

 

Le Top 10, étant complété par la Dallara P217-Gibson de l’écurie Russe SMP, avec 1’42.507 et par l’une des Oreca 07-Gibson de l’autre équipe Russe, G Drive, la N°40, avec 1’42.582

 

DAVID DROUX OFFRE LA POLE LMP3 À NORMA ET À M.RACING-YMR

 

E

ELMS 2018 – PAUL RICARD – N°19-M Racing-YMR-Norma M30-Nissan-Photo: Antoine CAMBLOR

 

Dans la catégorie LMP3, la pole est obtenue en 1’51.930, par la NORMA M30 M.Racing-YMR, N°19 confiée pour cette session à David Droux.

Le jeune Suisse qui a fait ses gammes dans le Championnat VdeV Endurance Series, signe sa première pole et celle aussi de son équipe lors de son tout dernier tour lancé, avant le baisser du drapeau à damier !

 

ELMS 2018 – PAUL RICARD – N°17-ULTIMATE-Ligier-JS-P3-Nissan-Photo:Antoine CAMBLOR

 

Une autre NORMA M30, la N°17 de Matthieu Lahaye de l’écurie Ultimate, pointe au deuxième rang, en 1’51 »991, après l’annulation du temps de 1’51 »975 de Job van Uitert, décroché au volant de la LIGIER du Team RLR MSport, la N°15 et ce à cause d’un dépassement des limites de la piste !

 


ELMS 2018  PAUL RICARD – N°15-RLR-MSPORT-Ligier-JS-P3-Nissan-Photo : Antoine CAMBLOR

ELMS 2018 – PAUL RICARD – N°8-DKR-ENGINEERING-Norma-M30-Nissan-Photo : Antoine CAMBLOR

 

Mais le chrono signé au tour précédent (1’52.108) par le Néerlandais, lui assure néanmoins la quatrième place, à 4 millièmes de la NORMA N°8 d’Alex Toril de chez DKR Engineering, crédité lui de 1’52.104.

Du coup, on trouve trois NORMA aux trois premières places de cette catégorieLMP3!!!

 

POLE ET DOUBLÉ PORSCHE EN LMGTE


ELMS 2018  PAUL RICARD -LMGTE Am-N°88-Porsche 911RSR- Team-DEMSEY-PROTON RACING-Photo: Antoine CAMBLOR

 

Les qualifications de la catégorie LMGTE, se concluent avec une pole et un doublé Porsche, performances qui confirment ainsi,  le rythme des GT Allemandes, lors des essais libres et aussi lors des essais officiels collectifs d’avant-saison qui se sont déroulés sur cette même piste du Paul Ricard, en début de semaine.

L’Italien Matteo Cairoli, se montrant le pilote le plus rapide au volant de la 911 RSR N°88 du Proton Competition.

 


ELMS 2018  PAUL RICARD – LMGTE-Am-N°86-Porsche-911RSR-Team-GULF-RACING-Photo Antoine CAMBLOR

 

Avec un meilleur tour pour les LMGT, bouclé en 1’53 »377, il devance de deux dixièmes, une autre Porsche 911RSR, la N°86 de Ben Barker du Gulf Racing, seconde en 1’53.586

 


ELMS 2018  PAUL RICARD – N°66-JMW Motorsport-Ferrari 488 GTE-Photo: Antoine CAMBLOR

.

Titrée dans cette catégorie en 2017, le Team Britannique JMW Motorsport, s’élancera depuis la troisième position, grâce à son pilote Espagnol Miguel Molina, auteur d’un chrono de 1’54 »562, sur les 5,8 kilomètres du Circuit Paul Ricard, au volant de la Ferrari 488 GTE N°66.

Rappelons que le départ de ces 4 Heures du Castellet sera donné ce dimanche 15 avril 2018, à midi.

 

François LEROUX

Photos : Antoine CAMBLOR –Nicolas PALUDETTO – Davy et Daniel DELIEN


ELMS-2018-PAUL-RICARD-N°33 L’Oreca-07-Gibson de l’équipe TDS  – Photo-Nico-PALUDETTO.

 

LA GRILLE DE DÉPART DES 4 HEURES DU CASTELLET AU PAUL RICARD

1.ligne

Lafargue/Chatin/Rojas (Oreca 07) IDEC – 1’41 »194

Vaxiviere/Perrodo/Duval (Oreca 07) TDS – 1’41 »638

  1. ligne

Hedman/Hanley/Lapierre (Oreca 07) DragonSpeed – 1’41 »904

Nato/Pla/Petit (Oreca 07) Racing Engineering – 1’41 »904

  1. ligne

Ragues/Jamin/Panciatici (Oreca 07) Duqueine – 1’42 »130

Cullen/Newey/Menezes (Oreca 07) Rebellion – 1’42 »138

  1. ligne

Buret/Canal/Stevens (Ligier JSP217) Panis Barthez – 1’42 »194

Negrao/Thiriet (Alpine A470)  Signatech – 1’42 »199

  1. ligne

Shaitar/Orudzhev/Isaakyan (Dallara P217) SMP – 1’42 »507

Allen/Guibert/Gutierrez (Oreca 07) G-Drive – 1’42 »582

  1. ligne

Tereschenko/Chaves (Dallara P217) AVF – 1’42 »660

Rusinov/Pizzitola/Imperatori (Oreca 07) G-Drive – 1’42 »850

  1. ligne

Cognaud/Hirschi/Gommendy (Oreca 07) Graff – 1’43 »139

Owen/De Sadeleer/Boyd (Ligier JSP217) United – 1’43 »410

  1. ligne

Andersen/Fjordbach (Dallara P217) High Class – 1’43 »717

Lacorte/Sernagiotto/Belicchi (Dallara P217) Villorba – 1’43 »895

  1. ligne

Hanson/Senna (Ligier JSP217) United – 1’44 »043

Lafargue/Maris/Cavailhes (Ligier JSP217) IDEC – 1’46 »016

  1. ligne

Patterson/De Jong/Kim (Ligier JSP217) Algarve – 1’47 »194

Ferrer/Droux/Legeret (Norma M30)  YMR – 1’51 »930

  1. ligne

M.Lahaye/J.Lahaye/Heriau (Norma M30) Ultimate – 1’51 »991

A.Toril/Glorieux/M.Toril (Norma M30) DKR – 1’52 »104

  1. ligne

Farano/van Uitert/Garofall (Ligier JS P3) RLR – 1’52 »108

Falb/Rayhall (Ligier JS P3) United – 1’52 »641

  1. ligne

Wells/Grist/Bell (Ligier JS P3) United – 1’52 »711

Woodward/Kaiser/Swift (Ligier JS P3) 350 Racing – 1’52 »783

  1. ligne

Mondini/Von Berlo (Ligier JS P3) Eurointernational – 1’53 »009

Millara/Bihel (Ligier JS P3) YMR – 1’53 »070

  1. ligne

Boguslavskiy/Chuklin/Pronenko (Ligier JS P3) Nefis – 1’53 »198

Roda/Roda/Cairoli (Porsche 911) Proton – 1’53 »377

  1. ligne

Talkanitsa Sr/Talkanitsa Jr/Clairey (Ligier JS P3)  AT – 1’53 »383

Smiechowski/Hippe (Ligier JS P3) Europol – 1’53 »400

  1. ligne

Wainwright/Davison/Barker (Porsche 911) Gulf Racing –1’53 »586

Noble/Kapadia/Stubbe Olsen (Ligier JS P3) Ecurie Ecosse – 1’53 »638

  1. ligne

Coigny/Alexander/Borga (Ligier JS P3) Cool – 1’53 »872

Dromedari/Hanratty/Dayson (Ligier JS P3)  Eurointernational – 1’54 »027

  1. ligne

Mateu/Mendez/Ponzio (Norma M30) Oregon – 1’54 »172

L.Griffin/MacDowall/Molina (Ferrari F488) JMW – 1’54 »562

  1. ligne

Scheuschner/De Marchi/Enqvist (Ligier JS P3) Europol – 1’54 »582

Ried/Dienst/Olsen (Porsche 911) – Proton – 1’54 »830

  1. ligne

Krohn/Jonsson/Bertolini (Ferrari F488) Krohn – 1’54 »905

Cameron/M.Griffin/Scott (Ferrari F488) Spirit of Race – 1’54 »949

  1. ligne

Dracone/Baratto (Ligier JS P3) DHK – 1’55 »159

Babini/Pera/Narac (Porsche 911) Ebimotors – 1’55 »183

  1. ligne

Flohr/Castellacci (Ferrari F488) Spirit of Race – 1’55 »790

 

 

ELMS

About Author

gilles