RALLYE DES PRINCESSES 2018 : SUCCÈS COLOSSAL DE SPORT ET D’ÉLÉGANCE

Du 2 au 7 juin, le Rallye des Princesses va traverser la France de Paris à Biarritz (c’est vrai que St Tropez, tout le monde y va…) dans une sorte de récital d’autos sublimes en tenue de soirée pilotées par des nanas jouant le look à fond et la course comme un GP.

Car il ne faut pas se tromper, ce rallye est d’abord une superbe compète, que les filles attaquent avec la rage.  L’organisateur, Zaniroli Classic-Events, s’occupe du décor, de somptueuses petites routes parfois très sportives pour parcourir la France par les chemins de traverse.

 

Les équipages pilotent des autos magnifiques, il y en a 90, de la Porsche 356, la plus mignonne en fait, il ya de l’Austin Healey, de la MGA (Morris Garages type A), de la Jaguar XK, de l’Alfa Roméo.

Il y aura aussi une Ferrari 250 Spider, une Mercedes 190 SL, une Mercedes Pagode, probablement le dessin le plus élégant de l’histoire de la marque, une Bristol 401, tout cela donne le tournis tellement c’est beau et en plus ça roule.

C’est le succès immense de ce rallye, il fait rouler des autos que l’on voit d’habitude sur des stands.

Ces autos magnifiques seront visibles Place Vendôme au parc fermé, lors des vérifications, le samedi 2juin.

Puis, le dimanche, elles passeront par la Forêt d’Orléans où les pièges de navigation sont innombrables, déjeuner au Château de Champvallins, on remet du sport à outrance en Sologne, une sorte de dédale où le traceur a dû bien s’amuser,  étape au Zoo Parc de Beauval, célèbre pour ses pandas.

Une étape magnifique, elles le seront toutes, ce qui explique qu’en 20 ans, ce rallye féminin soit devenu la référence européenne, où les inscriptions sont pratiquement closes un mois après la fin de l’événement.

C’est que, je l’atteste pour avoir suivi quelques Rallyes Classic,  c’est extrêmement sportif dans les spéciales, les filles se prennent au jeu, s’engueulent parfois, piqeunt des crises de nerf car la moindre erreur coûte une blinde de points.

Mon ami Richard Bord le sait, je le navigue quand il prend les très belles photos sur ces rallyes, moi qui ai plusieurs Paris-Dakar à mon actif, je me flanque dedans encore une ou deux fois par jour et nous ne sommes pas en rallye mais juste à la recherche de beaux angles de shooting…

C’est un truc très moderne finalement, sur les plus beaux véhicules d’un demi siècle… Et les tenues des équipages sont un vrai concours d’originalité car on a beau faire des trucs impossibles, on doit garder les lunettes noires droites sur les cheveux, le vernis des ongles ne doit pas s’écailler, le carré Hermès doit rester noué de façon originale et élégante.

LE PARCOURS 2018

Ce qui est finalement plus difficile encore que les autres rallyes, où l’on se soucie de l’élégance de l’auto mais pas toujours de celle des équipiers.

Ces femmes bousculent les codes en fait, et elles sont donc très modernes…

Et elles adorent ça, chaque année, on compte 50% de nouveaux équipages et 50% de fidèles.

Le parcours 2018 est totalement nouveau, d’abord Biarritz est un endroit incroyablement à la mode, et traverser la France vers le sud ouest est un enchantement.

La carte du rallye est ci-dessous, on peut trouver les étapes sur le site indiqué au bas de page.

À chaque déjeuner, à chaque étape, les autos sont regroupées et donc visibles. Ambiance de folie dans les parcs !

 

Viviane Zaniroli a eu cette phrase qui a soudé une génération, peut-être plus d’ailleurs, « ce Rallye donne envie d’avoir envie »…

Et vous vous en rendrez compte si vous allez voir les autos et les équipages, on est largement au-delà de l’envie…

Bonheur ? Pourquoi pas ? Dépassement de soi ? Pourquoi pas ? S’épater, épater les copines et les copains ? Pourquoi pas…

Tout ça fait un cocktail qui a un nom, la joie de vivre.

Voilà, je sais que l’on n’écrit plus comme ça, c’est politiquement incorrect mais elles osent alors j’ose : Elles assurent un max les nanas…

Et je les envie…

Infos : 

http://www.zaniroli.com/rallye-des-princesses/

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Richard BORD et  Alexandre THARREAU

 

 

 

 

 

 

 

 

Rallye des Princesses Sport

About Author

jeanlouis