OUVERTURE DE LA SAISON EN FUNCUP À SPA

 

 

 

Le toboggan de Spa-Francorchamps, le weekend dernier, a réuni un de ces beaux meetings Funcup sous un temps typiquement belge : soleil le vendredi pour des essais libres, quelques gouttes le samedi lors de qualification Funcup, et averses de pluie, neige et grêle persistante laissant une pistemouillée en permanence lors de la course Funcup. Et même si certains étaient allés rouler à Abu Dhabi en janvier ‘ah, le soleil…), c’était tout de même l’ouverture de la saison française qui se faisait en ce jour de Pâques avec nos amis belges.

Histoire d’eau pour les Funcup…

On a commencé le meeting par des essais mixtes Mitjet Funcup le vendredi sous le soleil. Un régal pour tous les pilotes… sauf pour deux d‘entre eux, qui se rentraient dedans en haut du célèbre raidillon de l’Eau Rouge, l’un venant de la piste de course, l’autre en sortie des stands. Et c’est là que l’on constate et apprécie l’extrême solidité du châssis de la Funcup. Si les voitures n’ont pas pu courir, les pilotes étaient eux indemnes… Hélas pour Frank Lagorce, qui devait piloter l’une de ces deux voitures, le weekend s’arrêtait là.

Au sein du team Zosh Compétition, qui fêtait la quarantaine de son Boss Jean René Defournoux, et après le départ de la famille Robin vers des courses VdeV, il s’agissait de savoir qui allait devenir la « leader car » du team.

 

Funcup-8 Heures de-Spa 2018-La 82 rencontrera une autre Funcup en perdition-sur-sa-route-Photo-Daniel-Nauly.

 

Sur la 82 « DI Environnement » pour cette course, pas d’invité comme de tradition, mais la Famille Rosati au complet était au volant (le Père et les deux Frères Hugo et Claude), accompagnée de leur coach Antoine Weil, spécialiste notamment du VdeV.

 

-Funcup-8h-de-Spa-2018-La-412-finira-en-tête-des-voitures-Zosh-en-passant-au-travers-de-tous-les-ennuis-Photo-Daniel-Nauly.

 

Sur la 412 « Le Mans », les deux Patrick, Soubrane et Coulm, ont récupéré un nouveau coéquipier à l’année en la personne de Paul Corduan, transfuge d’une autre écurie, et ayant limé les pistes de la Funcup les… quatorze dernières années. Frank Hardonnière, un spécialiste du Rallycross était venu compléter le quartet.

 

Funcup-8h-de-Spa-2018-On-prend-les-mêmes-et-on-reconmmence-une-saison-pour-la-160-Who-Drives-Photo-Daniel-Nauly

 

Enfin, sur la 160 « Who Drives ? », Pascal Roux et Charles Emme reprenaient le volant pour une nouvelle saison. Stéphane Trémier, présent lui aussi, fera la majorité des épreuves, mais pas toutes, de même que Didier Houal, absent lui à Spa.

Les essais qualificatifs ont débuté sous un ciel particulièrement menaçant. Tout le monde pensait qu’il fallait être tôt en piste pour signer un temps… Au bout de trois tours, quelques gouttes faisaient leur apparition, sans mouiller la piste réellement… Et finalement, tous les essais se sont déroulés sur le sec.

Pour ajouter à la difficulté, les pneumatiques avaient changé. Quelques explications s’imposent…

Depuis bien des années, la Funcup se courait avec les pneus de série de BF Goodrich qui avaient déjà succédés aux Kleber. En 2017, l’organisateur Français décidait de passer aux pneus Yokohama (toujours de série), dont le profil moins haut et plus rigide semblait bien fonctionner avec la voiture avec gains de deux à trois secondes au tour. Et une bonne résistance puisque à Magny Cours les 12 Heures étaient couvertes sans problème.

L’organisateur Belge, restait lui fidèle aux BF Goodrich et tous les concurrents (Belges ou étrangers) ont dû rouler en 2017 avec ces pneus-là, que ce soient aux 8 Heures ou au 25 Heures de Spa-Francorchamps.

Cette année, les Belges décidaient de changer également de monte, mais choisissaient, eux, des Hankook. Et les Français présents à Spa ce weekend devaient bien entendu les utiliser!

 

-Funcup-8h-de-Spa-2018-Tout-feu-tout-flamme-les-Funcup-à-la-Source-avec-les-nouveaux-neumatique-Hankook-Photo-Daniel-Nauly

 

Ils se sont révélés plus proche des Yokohama que des BF Goodrich, grâce à une meilleure rigidité du pneu. Ce pneumatique Coréen glisse certes un peu plus que le pneu Japonais, mais plus progressivement et met bien le pilote en confiance.

 

Funcup-8h-de-Spa-2018-Meilleurs-temps-des-essais-la-280-connaitra-des-ennuis-en-course-Photo-Daniel-Nauly

 

Les Belges, qui maîtrisent chaque cm²… et chaque flaque d’eau de la piste Spadoise qu’ils connaissent tous par cœur , prenaient le pouvoir avec les sept meilleurs temps, y compris les deux meilleurs avec la 280 du Milo devant la 277 d’Allure…

La Cox Française la plus rapide était la 777… Belge aussi mais concourant pour le Championnat Français. La deuxième place d’une équipe tricolore était occupée par la 404 du Groupe Lemoine, menée notamment par l’inoxydable Alain Ferté, au coup de volant toujours aussi magistral.

 

Funcup 8h de Spa 2018 – Alain Ferté toujours au top en compétition auto – Photo Daniel Nauly.

 

Côté Zosh, à l’issue de ces essais, c’était la 82 qui émergeait en position de voiture la plus rapide du Team Sarthois, en signant le 48éme chrono. Suivait la 412 en 50ème et la 160 en 66ème position, sur 82 voitures inscrites.

 

Funcup-8h-de-Spa-2018-Belle-position-aux-essais-pour-la-777-belge-devant-courir-en-France-cette-saison-Photo-Daniel-Nauly.

 

Dimanche matin, le ciel qui déversait des trombes d’eau depuis 4 Heures du matin, avec parfois un peu de grêle ou de neige, se faisait plus clément pour le départ. Il fallait lâcher 80 voitures finalement sur un circuit détrempé.

Le départ ne se passait pas trop mal à la Source, mais un accrochage un peu plus loin nécessitait un Full Cours Yellow, suivie d’un Safety-Car. La 82 et la 412 roulaient ensuite en peloton tandis que la 160, confiée au Boss pour le premier relais, remontait du terrain jusqu’à la 22ème place. Elle retombait un peu dans le rang ensuite, navigant régulièrement entre la 30éme et la 35éme place.

La 82 repassait devant, mais la 412 ne parvenait pas à refaire son retard.

A Spa normalement, on fait deux relais de 45 minutes avec un plein. Mais sous la pluie on roule moins vite, on fait moins de tours par relais et on consomme moins. Et le passage par les pompes coûte… Cinq minutes chrono fixées par l’organisateur. Chez Zosh, on a donc tenté de rouler sur trois relais avant de passer aux pompes au lieu de deux. Ce fut limite avec des relais longs au premier plein. Il ne restait pas de marge de sécurité. Mais les Zosh devaient donc récupérer près de 10 mn en gagnant deux arrêts aux pompes, soit presque trois tours puisqu’on roulait en 3’30 environ.

Hélas la course sous la pluie est souvent une loterie. Ce fût tout d’abord la 82 qui ne pouvait éviter un autre concurrent en perdition en tête à queue et qui rentrait avec un radiateur plié, lâchant tout son liquide de refroidissement. Elle repartait rapidement après réparations.

 

Funcup-8h-de-Spa-2018-Résultat-mitigé-pour-la-160-Autonewsinfo-pour-une-petite-sortie-de-route-à-1-h-de-la-fin-Photo-Daniel-Nauly

 

Puis en fin de course ce fût la 160 qui se faisait pousser aux Fagnes et était envoyée dans la barrière de pneumatique. Un plateau la ramenait aux stands (10 minutes) puis 35 autres minutes pour changer le triangle arrière droit, et la voiture repartait pour les 20 dernières minutes de course. Aucune de ces deux voitures ne pouvait donc profiter de la stratégie audacieuse établie par Le Boss…

 

Funcup-8h-de-Spa-2018-Victoire-pour-la-277-du-team-Belge-Allure-Photo-Daniel-Nauly

 

Devant, les Belges continuaient à s’en donner à cœur joie… Ils plaçaient 8 voitures parmi les dix premiers. Mais les Français n’étaient pas reste. Car derrière la 277 Belge du Team Allure victorieuse, deux voitures Françaises complétaient le podium, la 413 Défi Performance et la 404 du Groupe Lemoine. Mais sur les trente premiers … vingt étaient des équipages courant en Belgique.

 

Funcup 8h de Spa 2018 – Très belle deuxième place et même premier français pour la 413 Defi Performance – Photo Daniel Nauly

Funcup-8h-de-Spa-2018-La-404-groupe-Lemoine-toujours-à-la-pointe-finit-sur-le-podium-Photo-Daniel-Nauly

 

La 412 Zosh Le Mans finissait sans ennuis en leader de l’écurie, à la 39ème place. La 82 terminait 53ème et la 160 à la 61ème place. Un résultat très moyen pour le Zosh Compétition qui espérait beaucoup mieux…

Mitjet-4h-de-Spa-2018-Hugo-Rosati-tente-les-weekends-complet-Funcup-et-Mitjet-cette-année-Photo-Daniel-Nauly.

Mitjet : Caramba, un podium raté de peu

 

La veille de ces 8 Heures de Spa Funcup, l’épreuve Mitjet avait eu lieu. La difficulté c’est de disputer les qualifications durant une heure et demie à partir de huit heures du matin et la course de 4 heures dans la foulée. Et en Belgique, un 31 mars, à 8 h du matin, il reste encore du… verglas par endroit sur la piste. Les 17 voitures se sont malgré tout qualifiées, avec des temps pas toujours représentatifs car obtenus sur une piste évoluant à chaque minute.

 

Mitjet-4h-de-Spa-2018-Hugo-Rosati-et-le-Boss-Jean-René-Defounoux-roulent-sur-la-Zosh-40-Photo-Daniel-Nauly

 

Le Team Zosh dispose maintenant de deux voitures : la 40 pour le Boss et Hugo Rosati, et la 74 pour Paul Corduan (qui à 67 ans court dans les deux disciplines, chapeau), et Patrick Roure. Elles se retrouvaient respectivement et 5ème et 17ème place sur la grille de départ.

 

Mitjet-4h-de-Spa-2018-Deuxième-place-assurée-pour-la-42-MT-Racing

 

La course elle aussi allait être marquée par de la stratégie au niveau des changements de pilotes et des ravitaillements. Et à ce petit jeu-là, c’est la 70 DN’S Racing qui se montrait la plus astucieuse et enlevait la victoire avec 11 secondes d’avance sur la 42 MT Racing et 2’17’’ sur la Tetris SKR.

 

Mitjet-4-h-de-Spa-2018-Victoire-pour-la-70-DNS-Racing-Photo-Daniel-Nauly-

 

La Zosh 40 échouait au pied du podium à 1 tour en ayant du ravitailler une fois de plus, les pompistes ayant fait un plein partiel en cours de course…
La 74 est particulièrement bien remontée en neuvième position….

 

Daniel NAULY

Photos:  Daniel NAULY

Mitjet-4h-de-Spa-2018-Deuxième-place-assurée-pour-la-42-MT-Racing-Photo-Daniel-Nauly-

-Mitjet-4-h-de-Spa-2018-Beau-podium-pour-la-Tetris-SKR-Photo-Daniel-Nauly-

Mitjet-4h-de-Spa-2018-Une-quatrièeme-place-frustrante-pour-le-Zosh-Compétition-Photo-Daniel-Nauly

 

Fun Cup Sport

About Author

gilles