L’EXPLOIT DU FRANÇAIS PIERRE GASLY 4ème DU  GP. DE BAHREIN F1

 

F1-2018-BAHREIN-L’EXPLOIT-de-Pierre-GASLY-avec-sa-TORO-ROSSO-HONDA-

 

Ces dernières années, Romain Grosjean avec dix podiums, avait ranimé la flamme pour la colonie Française sur les circuits de Grands Prix.

Nous rappelant l’époque bénite, les années 80, où nos pilotes (Arnoux-Alesi-Depailler-Jabouille-Laffite-Panis-Pironi) brillaient en Formule 1, remportant des Grands Prix, à la pelle… en veux-tu, en voila.

 


PROST-CHAMPION-DU-MONDE Le dimanche 6 octobre 1985  – Photo Bernard BAKALIAN

 

Après qu’au début des années 70, les regrettés François Cevert et Jean Pierre Beltoise, aient ouvert la voie, en triomphant, le premier le 3 octobre 1971 dans le GP. des États-Unis sur la piste de Watkins Glen, le second, l’emportant le dimanche 14 mai 1972, à Monaco.

Avec naturellement l’immense bonheur de voir enfin l’un des tricolores, Alain Prost, devenir Champion du Monde, le dimanche 6 octobre 1985, sur le circuit Britannique de Brands Hatch, au sud de Londres.

Performance qu’il allait à nouveau renouveler à trois reprises, dès l’année suivante en 1986 d’abord, puis ensuite en 1989, ces trois titres ayant été décrochés au volant d’une McLaren, avant de s’offrir un quatrième titre en 1993, avec sa Williams-Renault.

Et ce non sans avoir remporté la bagatelle de … 51 GP !

 

F1 2018 BAHREÏN – La FORCE INDIA MERCEDES d’ESTEBAN OCON.

 

Plus récemment, la nouvelle génération débarquée en F1, a commencé à nous redonner espoir.

Cela a été le cas l’an dernier, ou Esteban Ocon – chouchouté et placé par Mercedes en F1 chez Force India –  qui a fait avec succès ses gammes, empochant auparavant les titres, en Championnat d’Europe de F3, puis dans la série GP3, en lever de rideau des GP, n’a cessé d’accumuler les belles performances, obtenant comme meilleur résultat pour sa première saison en GP, deux cinquièmes places, au GP d’Espagne, puis au GP du Mexique, se classant huitième du Championnat du monde avec sa Force India-Mercedes.

Cette saison, aux côtés de Grosjean et d’Ocon, apparait une autre ‘pépite’ que l’on dit promis lui aussi, à un bel avenir, le jeune normand Pierre Gasly.

Et il n’a pas tardé à faire des étincelles, celui qui est protégé par la firme Red Bull, l’actuel incontournable ‘parrain’  des apprentis-champions !

 

F1-2018-BAHREÏN-L’EXPLOIT de Pierre GASLY avec sa-TORO -ROSSO-HONDA-

SUR LA PISTE DE SAKHIR À BAHREIN…
NAISSANCE D’UN FUTUR CHAMPION !

 

Sur la piste du circuit de Sakhir, située au sud de la capitale Manama, dans l’Île de Bahreïn, déjà auteur d’une sacrée surprise samedi lors de la session des qualifications, où il a décroché le sixième temps, Pierre Gasly, pourtant au volant d’une jusqu’alors bien modeste Toro Rosso (anciennement Minardi) nous a offert une course brillante, parvenant à tirer profit d’une monoplace devenue parfaitement compétitive, alors qu’à Melbourne lors du GP d’ouverture en Australie, elle ne s’était franchement pas montrée à ce niveau… Gasly s’élançant même d’ailleurs bon dernier sur la grille de départ !

Prouvant à toute la communauté de la discipline très fermée qu’est la Formule 1, son réel immense talent débordant.

 

F1-2018-BAHREÏN-Le grand bonheur des hommes de TORO-ROSSO, après l’EXPLOIT de Pierre GASLY, avec sa TORO-ROSSO-HONDA.

 

Pourtant Pierre Gasly, malgré son inexpérience des GP, s’est battu et défendu comme un lion, repoussant les assauts du déjà bien expérimenté Danois Kevin Magnussen, l’obligeant en fin de course à rendre les armes et à rester bien sagement derrière la Toro Rosso STR13 à… moteur Honda !

Gasly parti cinquième sur la grille de départ, le ‘gamin’ qui n’a commis aucune faute, aucune bévue, finissant encore mieux sous le drapeau à damier, à une sensationnelle et inouïe quatrième position, derrière un sacré trio comprenant les Stars de la F1, avec Vettel le vainqueur sur sa Ferrari, entouré sur le podium des deux pilotes Mercedes, Bottas et Hamilton !

 

F1-2018-BAHREÏN-Le-PODIUM-avec-VETTEL-BOTTAS-et-HAMILTON

 

Qu’il nous soit encore permis d’évoquer son fabuleux envol…

L’impétrant Gasly, s’offrant le luxe s’il en est de déborder au premier virage, l’Australien Daniel Ricciardo qui pilote… la Red Bull.

Si par malheur il s’était accroché avec lui, on n’ose imaginer le conséquences dramatiques pour la suite de sa jeune carrière…

Car le Docteur Helmut Marko qui dirige et supervise d’une main de fer, la filière Red Bull, n’a jamais été tendre envers ses pilotes, dont la carrière en GP, s’est hélas pour certains, trop vite terminée (Bourdais-Alguersuari-Buemi-Vergne-Kvyat)

Fort heureusement, il n’en a rien été et la logique a été rapidement respectée, Ricciardo récupérant vite sa position, avec une monoplace bien supérieure et à tout point de vue !

 

F1-2018-BAHREIN-L’EXPLOIT-de-Pierre-GASLY-avec-sa-TORO-ROSSO-HONDA-

 

Pirre Gasly qui confiait au micro de nos Confrères de Canal+

« C’est incroyable ce qui nous arrive. Cela a été un super week-end depuis les essais libres vendredi. Nous avons ensuite confirmé aux qualifications. Nous savions qu’en course ce serait plus compliqué et au final, il y a des opportunités qui se sont présentées. La voiture était top et j’ai pu pousser jusqu’à la fin. Nous étions très rapides. »

Et le Normand ajoutait :

« Pour mon deuxième Gd Prix de la Saison, c’est incroyable. Je ne réalise pas encore, ce n’est que la seconde course. Nous savions que nous avions le potentiel, mais de là à faire quatrième, c’est juste magique. »

Avant de préciser encore :

« Mon rythme a été très bon. J’ai pu creuser l’écart sur Magnussen qui tentait de me doubler. Nous ne nous y attendions vraiment pas. Je suis aux anges, je commence à réaliser. Merci à l’équipe, la voiture a été fantastique tout le week-end. Aujourd’hui, il y a eu une opportunité, et nous avions la voiture pour saisir cette opportunité ».

Reste une question, le trinôme Gasly-Toro Rosso-Honda, parviendra-t-il, à confirmer ce magnifique résultat ?

Vas savoir Charles !

Gasly, précède tout de même dans l’ordre, la Haas-Ferrari de Kevin Magnussen, la Renault de Nico Hülkenberg, les McLaren-Renault de Fernando Alonso et de Stoffel Vanddorne, la Sauber-Ferrari du Suédois Marcus, qui offre un sacré premier précieux point, à son équipe Sauber et un autre Français qui finit dans les points, la Force India-Mercedes d’Esteban Ocon, finissant dixième.

 

F1-2018-BAHREIN-Pierre-GASLY.

 

Question, à laquelle Gasly a timidement fait référence :

« Nous avons vraiment fait un pas en avant ce week-end. Je ne sais pas si nous pourrons être aussi rapides lors des prochaines courses. Nous allons profiter, c’est une belle journée pour l’équipe, pour Honda et pour moi. »

Reste que pareil résultat d’une Toro Rosso, n’est pas courant.

À ce jour, seuls Sebastian Vettel, Max Verstappen et Carlos Sainz Junior avaient réussi ce type d’exploit…

Prochaine étape, dès dimanche prochain, avec le Grand Prix de Chine à Shanghaï.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : PIRELLI RED BULL

 

F1-2018-BAHREIN-LEXPLOIT-de-Pierre-GASLY-avec-sa-TORO-ROSSO-HONDA-

 

Evenements F1

About Author

gilles