INDYCAR À PHOENIX : NEWGARDEN, WICKENS ET ROSSI, LES JEUNES DONNENT DES LECONS AUX VIEUX !

 

 

 


INDYCAR-2018-PHOENIX- Le légendaire Mario ANDRETTI en compagnie de CLEA NEWMAN, la fille du non moins célèbre PAUL-NEWMAN.

 

Pour l’épreuve d’Indycar de Phoenix, ce sont les derniers arrivés qui ont fait la leçon aux anciens. Chez Penske, on attendait Will Power et Simon Pagenaud, mais c’est Josef Newgarden qui a triomphé. Chez Sam Schmidt, James Hinchcliffe, parti 5e, était l’un des favoris. Robert Wickens a terminé 2e, après avoir longtemps mené. Enfin, chez Andretti, Marco Andretti devait faire honneur à son grand-père, vainqueur ici-même 25 ans plus tôt… Et c’est Alexander Rossi qui compléta le podium.

 


INDYCAR-2018-PHOENIX-Les Français, Sébastien BOURDAIS et Simon PAGENAUD, s’élancent en pole

 

Les Français Sébastien Bourdais (Dale Coyne) et Simon Pagenaud (Penske) s’élancent en tête du Grand Prix de Phoenix, pour une première ligne tricolore historique.

Il ne se passe pas grand chose durant le premier cinquième de la course. Puis Pietro Fittipaldi, le partenaire du Manceau chez Dale Coyne, perd le contrôle et il tape!

Le Brésilien, qui effectuait ses débuts en Indycar (Zach Claman de Melo pilotait sa voiture à St Petersburg) et s’était qualifié au dixième rang, espérait beaucoup mieux…

La course est bien sûr neutralisée et c’est la ruée dans les stands. Bourdais et Alexander Rossi (Andretti), trop fébriles, dérapent tous les deux dans leurs stands et renversent chacun un mécanicien!!!

Pas de bobos, mais la direction de course pénalise les deux pilotes d’un ‘drive-through’ et les voilà du coup, à un tour.

Will Power, l’Australien du Team Penske, jusqu’ici derrière, ressort en premier des stands. Le Canadien Robert Wickens de chez Sam Schmidt est alors troisième. Alex Rossi, survolté, tente une remonté. Peu après la mi-course, il double Power et repasse ainsi dans le même tour que le leader!

L’Australien, peut-être déconcentré, frotte le mur. Graham Rahal hérite des commandes. Il n’y a pas d’interruption, mais nombre de pilotes partent aux stands. La roue arrière droite de Matheus Leist (Foyt) est mal accroché. Alors qu’il est encore dans l’allée des stands, le Brésilien se fait doubler par sa roue! Ses mécanos le ramènent à son stand, lui remettent une roue et l’Indycar lui donne une pénalité. Coût total : 9 tours.

James Hinchcliffe (Sam Schmidt) passe à son tour en tête devant Robert Wickens. A la faveur de la troisième vague de ravitaillements, Simon Pagenaud passe brièvement en tête. Les pilotes Sam Schmidt repassent ensuite devant. Wickens, décidément très à l’aise en Indycar, s’offre son équipier.

Rossi fait de même avec Ryan Hunter-Reay, autre membre Andretti et le voilà troisiéme! Puis, à une vingtaine de tours du but, Ed Jones du Chip Ganassi, tape sérieusement le mur. Les drapeaux jaunes sont agités.

C’est le tournant de la course. Wickens, Hichcliffe et Rossi choisissent de rester en piste. Pagenaud et Josef Newgarden les deux pilotes Penske, optent pour un « splash and dash », un arrêt éclair.

 

 

 

NDYCAR-2018-PHOENIX-Seb-BOURDAIS- Arrêt mouvementé à son stand

 

Le Français renverse un mécanicien, ce qui lui vaut ensuite un drive-through. Newgarden, lui, repart quatre, mais avec des pneus neufs. Au drapeau vert, Rossi et Newgarden double Hinchcliffe. Le Champion 2017 dépasse Rossi et lors des derniers tours, il déboîte Wickens.

C’est donc une victoire pour Josef Newgarden, qui commence à prendre de l’envergure chez Roger Penske. Gag: Newgarden et Pagenaud se font régulièrement des farces. Le Français a ainsi fait un autographe à l’intérieur de la combinaison de l’Américain (avant qu’il ne l’enfile.) Ce qui lui a visiblement porté chance.

Déjà passé pas loin du succès à St Petersburg, Robert Wickens termine second à Phoenix, pour ses débuts sur ovale. Signalons aussi l’exploit d’Alex Rossi, un temps à un tour et qui finit sur le podium.

Pagenaud, vainqueur 2017, termine plus loin, à une modeste dixième place et Bourdais, le poleman, seulement treiziéme.

Au classement, Newgarden vire en tête, avec 77 points. Rossi (le seul pilote à être monté sur le podium des deux 1éres courses) est deuxième avec 72 points. Bourdais descend au troisiéme rang, avec 70 points.
Pagenaud, pointe ui au onziéme rang avec 38 points.

Prochaine étape: Long Beach, la semaine prochaine. Les Français, considérés comme des experts des « routiers » devraient y briller.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos: INDYCAR et TEAM PENSKE

 


INDYCAR-2018-PHOENIX-Le-podium-avec-NEWGARDEN-WICKENS-et-Alex-ROSSI.

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE