IL Y A 50 ANS CE 7 AVRIL, L’IMMENSE CHAMPION JIM CLARK, SE TUAIT À HOCKENHEIM

 

 

ACO-SOIRÉE -GP-de-FRANCE-1967-JIM-CLARK-Photo-Thierry-COULIBALY-

 

Ce samedi 7 avril 2018, cela fait… 50 ans, cinquante ans que le Champion Écossais Jim Clark, s’est tué !

Cinquante ans, un demi-siècle…

Jim Clark représente l’un de mes plus vieux souvenirs de fan de sport auto d’adolescence, au même titre que d’autres figures aujourd’hui disparues, telles Olivier Gendebien ou bien encore Paul Frère. Ou d’autres encore comme François Cevert, Pedro Rodriguez, ou Bruce McLaren !

Tous d’immenses Champions trop vite, trop tôt emportés par leur folle passion de la course automobile…

Jim Clark, qui fut titré Champion du Monde F1, a en effet trouvé la mort  le 7 avril 1968, sur le circuit Allemand  d’Hockenheim et ce à l’occasion d’une course de Formule 2, car en ce temps-là, tous les pilotes de F1, s’alignaient en course, un week-end en GP F1, un autre en F2, voire en F3 et aussi et surtout en Endurance et donc bien évidemment aux 24 Heures du Mans !

Mon mentor qui n’est plus là, Gérard Crombac – le fondateur du Magazine Sport Auto – qui a guidé avec Bernard Cahier et Renaud de Laborderie – deux autres grands journalistes disparus –  mes premiers pas en Formule 1, m’a toujours expliqué que Clark à l’époque de sa disparition, était considéré comme ‘LA’ Star, ‘LA’ vedette de la compétition automobile, un MONUMENT, une CATHÉDRALE

Lequel Jimmy lorsqu’il était assez souvent de passage à Paris, logeait chez Gerard Et Catherine Crombac, rue de Passy dans le XVIème Arrondissement.

Et la propriété de la famille Crombac à Dhuizon, entre La Ferté Allais et Milly la Fôret, au sud de Paris, portait le nom de Brands-Hatch, le célèbre circuit Britannique où l’ami Gérard, avait fait la connaissance du futur Champion !

 

INDIANAPOLIS La LOTUS 38 de JIM CLARK

 

Sacré Champion du Monde de Formule 1 en 1963 et en 1965 au volant d’une Lotus à moteur Coventry Climax, victorieux aussi des prestigieuses 500 Miles d’Indianapolis en 1965 également avec une Lotus, son meilleur classement aux 24 Heures du Mans reste une troisième place obtenue en juin 1960, mais au volant d’une Aston Martin DBR, et ce en compagnie du grand Roy Salvadori, le vainqueur de 1959 avec Caroll Shelby .

En Grand Prix, outre ses deux couronnes mondiales, Jim Clark compte 25 victoires, la première en juin 1962 au GP de Belgique à Spa, la vingt-cinquième et dernière, six ans plus tard en janvier 1968 au GP d’Afrique du sud à Kyalami et 33 poles !

Jim Clark était né le 4 mars 1936 à Kilmany, en Écosse dans une famille de fermiers. Il est mort jeune à 32 ans…

En 1958, sa rencontre à Brands Hatch, avec Colin Chapman, allait être déterminante pour sa jeune carrière.

Qu’il accomplit entièrement avec la Firme Lotus créée par ce même Chapman.

Les années passent…

50 ans qu’il nous a quitté mais Clark reste bien toujours présent dans notre mémoire…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : DR

Evenements Nécrologie Personnalités

About Author

gilles