TOUR DE CORSE : LA CITROËN DE KRIS MEEKE DOMINE LE SHAKEDOWN. LOEB PRUDENT SIXIÈME

 

 

CORSE = PARADIS- Photo AutoNewsInfo

 

C’est parti pour Tour de Corse 2018 !

 

Rythmée par de nombreux évènements, cette première journée du Tour de Corse a parfaitement lancé la quatrième  manche du Championnat du Monde des Rallyes WRC !

Shakedown, conférence de presse, séance d’autographes et cérémonie de départ…

Les concurrents se projettent désormais sur le rallye qui débutera ce vendredi à huit heures précises.

 

Le résumé du jeudi 5 avril

WRC-2018-CORSE-C3-CITROËN.

 

Les premiers tours de roue du Tour de Corse ont eu lieu dès huit heures ce jeudi matin à l’occasion du shakedown, lequel se déroulait dans le village de Sorbo Ocagnano.

Même si les temps réalisés par les têtes d’affiche du WRC ne sont pas forcément révélateurs des performances à venir ce week-end, on note que c’est Kris Meeke qui signe le meilleur ‘chrono’ au volant de sa C3 Citroen.

Il devance dans l’ordre Mikkelsen, Neuville, Sord, Ogier, Evans et Loeb. Suivent ensuite, Tanak, Lefebvre, Latvala  qui complètent ce Top 10.

Sur un shakedown pas complètement représentatif des difficultés à venir, Kris Meeke-Paul Nagle, auteurs du meilleur temps, et Sébastien Loeb-Daniel Elena, quant à eux septièmes, ont confirmé leurs bonnes sensations avec la C3 WRC sur l’asphalte insulaire.

 

WRC 2018 CORSE – La C3 CITROËN de KRIS MEEKE

 

Long de 5,45 kilomètres, le shakedown du Tour de Corse, disputé ce matin à Sorbo-Ocagnano, avait la particularité d’être jalonné de nombreuses cordes. Et avec la pluie tombée ces derniers jours sur l’île de Beauté, elles se révélaient particulièrement grasses.

Dans ces conditions, il fallait s’élancer dans les tous premiers sur la route pour espérer réaliser une bonne performance, avant que le bitume ne se pommade progressivement de boue. Pourtant quatrième dans l’ordre des départs, Kris Meeke s’emparait du meilleur temps d’entrée, avant de confirmer son excellente forme par un nouveau chrono prometteur à son deuxième passage.

S’élançant quant à lui neuvième, Sébastien Loeb prenait d’abord ses marques dans ces conditions d’adhérence précaire, avant d’être le seul pilote de pointe à améliorer son temps au deuxième tour pour se hisser au septième rang. Signe également qu’il faudra compter avec lui sur ce terrain où il s’est déjà imposé à quatre reprises (2005, 2006, 2007 et 2008).

De telles conditions grasses n’étant pas attendues pour la suite du rallye, les équipages du Citroën Total Abu Dhabi WRT n’allaient pas au-delà des trois passages réglementaires. Après la cérémonie de départ qui se tiendra ce soir dans le centre de Bastia, les hostilités débuteront véritablement demain, avec d’entrée La Porta-Valle di Rostino (49,03 km), en guise de morceau de bravoure. Morceau de bravoure qu’il faudra négocier à nouveau l’après-midi venue…

 

WRC-2018- Séb LOEB et Kris MEEKE

PAROLES DE PILOTES

Kris Meeke :

« C’était un shakedown piégeux, du fait de la pluie tombée hier, et comme cela devenait de plus en plus boueux, c’était inutile de faire davantage de passages. D’autant que le rallye ne devrait pas se dérouler dans pareilles conditions d’adhérence. Néanmoins, on peut toujours avoir de l’humidité en sous-bois demain matin, or je me suis senti à l’aise au volant de la voiture, j’étais en mesure de jouer avec, et c’est le plus important pour moi. »

Sébastien Loeb :

« C’était comme prévu très gras, avec déjà des cordes bien dégradées. Je n’ai donc pas voulu tenter le diable au premier tour, d’autant que je n’avais encore jamais roulé dans ces conditions de faible grip avec la voiture. Une fois cette étape passée, j’ai haussé le ton pour mon deuxième passage et j’ai eu de suite de bonnes sensations. »

 

WRC 2018 CORSE –  Les jeunes pilotes de l’Équipe de FRANCE, avec leurs aînés, les multiples Champions du Monde, OGIER et LOEB

 

Dans la foulée, les pilotes se sont rendus au ‘media center’ de Borgo pour la conférence de presse. Parmi eux, on retrouvait les pilotes de l’Équipe de France FFSA Rallye, Pierre-Louis Loubet et Jean-Baptiste Franceschi qui s’exprimaient sous les yeux de leurs illustres prédécesseurs, Sébastien Loeb et Sébastien Ogier.

En fin d’après-midi, une foule nombreuse a accueilli les concurrents sur la Place St-Nicolas à Bastia pour la séance d’autographes.

Place à l’action désormais !

Après une bonne nuit de sommeil, les concurrents débuteront la première étape (125,16 km chronométrés) par la mythique spéciale de ‘La Porta’, longue de cinquante kilomètres.

Le programme du vendredi 6 avril

ES1-ES3 La Porta – Valle di Rostino (49,03 km) : Première voiture à 09h50 et 15h12

L’analyse de Dominique Serieys, Directeur du Tour de Corse 2018 :

« Elle débutera par une montée très technique en direction de La Porta et de son église légendaire du Tour de Corse et emblématique de la Castagniccia, pour déboucher sur une route très étroite, sinueuse et parfois déformée qui traversera le village de Giocatojo avant de franchir le magnifique Col St-Antoine. À suivre, presque 600 mètres de descente alternant ancien et nouveau revêtement, portions rapides et tortueuses, qui conduira les équipages vers Ortiporio et Penta-Acquatella, en direction de Barchetta et sa spectaculaire épingle. C’est avec un changement radical de surface et une montée plus large, typée course de côte, que les concurrents rejoindront Campile. Une route beaucoup plus sinueuse flanc de montagne les mènera Bisinchi puis Castello di Rostino plus de 700 m d’altitude, avant une dernière section avec une succession d’épingles en descente vers l’arrivée, non loin de Valle di Rostino. »

ES2-ES 4 Plage du Liamone – Sarrola-Carcopino (29,12 km) : Première voiture à 11h14 et 16h03

L’analyse de Dominique Serieys, Directeur du Tour de Corse 2018 :

« Départ rapide aux pieds du village de Piedigriggio, vite suivi d’une montée très sinueuse présentant deux belles épingles avant la traversée de Popolasca dont les célèbres aiguilles culminent à plus de 2.000 mètres. Poursuite au même rythme jusqu’au col de Croce d’Arbitro et descente étroite et technique jusqu’à l’arrivée peu avant le pont de Castirla. »

 

Christian COLINET

Photos : TEAMS-AutoNewsInfo

 

WRC-2018- Kris MEEKE

 CLASSEMENT DU SHAKEDOWN JEUDI 5 AVRIL 2018

1.Meeke/ Nagle (Citroën C3 WRC) en 4’00’’8

2.Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) en 4’03’’0

3.Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) en 4’03’’8

4.Sordo / Del Barrio (Hyundai i20 WRC) en 4’04’’3

5.Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) en 4’05’’1

6.Evans / Mills (Ford Fiesta WRC) en 4’06’’1

7.Loeb / Elena (Citroën C3 WRC) en 4’06’’4

8.Tänak / Jarveoja (Toyota Yaris WRC) en 4’07’’9

9.Lefebvre / Moreau (Citroën C3 R5) en 4’08”1

10.Latvala / Anttila (Toyota Yaris WRC) en 4’08’’5

11.Lappi / Ferm (Toyota Yaris WRC) en 4’08’’6

 

 

WRC

About Author

gilles