MOTOGP 2018 EN ARGENTINE : PREMIER JOUR, MARQUEZ ET HONDA PRENNENT TOUT

PEDROSA L’HOMME DU MATIN

Il ya eu deux sessions ce vendredi à Termas de Rio Hondo, à dache tout ce qui est connu dans le pays…

Avec une menace de météo capricieuse, ce qui a donné des résultats parfois étonnants.

ZARCO A ATTAQUÉ

ZARCO A ATTAQUÉ TOUT DE SUITE

Le matin par exemple, il était déjà clair que les Honda tenaient la forme, Pedrosa et Crutchlow ont fait les meilleurs temps, mais Zarco, Iannone,  Miller ont mis du lourd tout de suite en pensant à la pluie possible.

Du coup Marquez, archi favori ici, a terminé six derrière ses deux coéquipiers et les jeunes fous…

ROSSI REGULIEREMENT DEVANT

Rossi était juste derrière lui, précédant  Dovizioso, Lorenzo et Petrucci,  le monde était dans les 10 premiers, obligatoire pour passer direct en pole en Q2…

Sinon, il faut d’abord passer par Q1 et seuls les deux meilleurs sont admis à rouler la pole avec les dix autres meilleurs temps aux trois sessions d’essais.

Le seul con de l’histoire était Vinales,  pour lui si les deux sessions suivantes étaient mouillées, c’était cuit.

Et l’après midi, trois minutes après être sortis, les pilotes ont vu s’agiter le drapeau de pluie, blanc à Croix de Saint André rouge.

Tout le monde rentre au stand, on veut bien ou la pluie ou le circuit sec, mais là c’est bâtard, en plus Michelin a apporté des gommes en plus et il faudrait idéalement limer le bitume comme des fous pour tout tester…

Les pilotes restent le casque sur la tête, en attendant que le ciel et la piste décident, elle sèche vite, elle est à  34 degrés.

CRUTCHLOW COMPLETE LE TABLEAU HONDA

Vingt minutes avant la fin, tout le monde ressort et en slicks, Marquez fait tout de suite un meilleur temps sur un secteur de la piste, on sait donc qu’elle a séché, la session, la vraie, peut commencer.

Marquez ne va pas faire le détail, il améliore petit à petit les temps du matin, prend le meilleur chrono, puis le refait tomber d’une demi seconde, intouchable le mec…

Derrière, l’obsession de terminer dans les dix premiers (s’il pleut lors de la troisième session samedi, on ne pourra pas améliorer les temps) fait que l’on roule un vrai Gen 20 minutes.

Avec des surprises, les Honda vont tellement bien que Rabat (VDS) avec sa meule d’occase, va réussir à revenir dans les dix au combiné.

RINS MIRACULÉ

Vinales aussi réussit à revenir dans les dix meilleurs temps, Rins, qui avait raté sa session du matin, revient aussi dans les dix, belles histoires en fait, les trois Honda d’usine sont en tête, les deux Suzuki sont qualifiées, les trois Yamaha (dans l’ordre Vinales-Rossi-Zarco) sont qualifiées, alors forcément il ya en qui sont éjéctés et c’est du lourd.

Petrucci, Lorenzo, Dovizioso sont au-delà des dix, la seule Ducati qualifiée est celle de Miller, une meule vieille d’un an !

Alors bien sûr si la  troisième séance de samedi est sèche, tout peut encore changer mais la météo du week end est sévère.

Résultats combinés MotoGP premier jour Argentine 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ARG/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_516ca99d

MOTO2  :PASINI AVEC LA PLUIE…

PASINI TRES AIDÉ PAR LA PLUIE

Le matin, sur piste sèche, grosse bagarre entre les deux KTM officielles d’Oliveira et Brad Binder et les Kalex de Pasini et Bagnaia, le premier vainqueur de l’année au Qatar.

On rappelle que le Moto2 est une bagarre de cadres, de parties cycles pardon, le moteur est le même pour tout le monde.

Un vieux Honda 600 préparé en Espagne, mais il ya en a un qui a lâché au Qatar, puis tous les moteurs ont été mis à l’avion, les préparateurs ont du se cogner le très long voyage de Termas de Rio Hondo pour changer la pièce défectueuse sur tous les moteurs !

Bon, je ne dis rien sur Quartararo et Danilo, vous lirez le résultat combiné des deux séances et vous verrez…

Alex Marquez, qui est l’un des favoris de cette cylindrée, a raté sa matinée, l’après midi il est sorti le premier, fait le meilleur temps de la deuxième session, et patatras arrive la pluie.

Une pluie bien à la con, qui tombe en rafales avec des vents genre cyclone, puis dix minutes après soleil mais piste mouillée comme une serpillière, donc les mecs, quelques uns, vont rouler en pneus pluie et comme la piste a séché par endroits, ça n’a aucun intérêt.

Donc les temps du matin ne sont pas améliorés, c’est vache pour Marquez,  Pasini reste meilleur temps combiné,  devant la KTM d’Oliveira,  la Kalex de Bagnaia et l’autre KTM de Brad Binder.

Marquez est cinq à trois dixièmes, ce qui reste prometteur pour les qualifs et pour le GP…

Résultats combinés Moto2 premier jour Argentine 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ARG/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_cd428504

 

MOTO3 : BASTIANINI ET HONDA TRES VORACES

BASTIANINI ET LE TEAM LEOPARD REDOUTABLES

Le matin, il a plu quelques gouttes puis le ciel s’est mis au grand beau, la séance a donc été normale.

Historique en fait, car KTM, qui se prend fanny sur fanny depuis des lustres, a réussi à placer une moto au meilleur temps, celle de Marco Bezzecchi, qui termine devant cinq Honda, dont celles des favoris Jorge Martin et Aron Canet.

L’après midi,  le ciel passe au blanc, puis au noir, le vent se lève, ça sent l’averse, tout le ponde se grouille de faire un chrono mais la pluie ce sera pour la session suivante, celle des Moto2.

Donc grosse bagarre, bien dans les règles du Moto3, c’est-à-dire dans les cinq dernières minutes, avec tout le monde dehors, un vrai GP.

Un seul déçu, Jorge Martin, qui ne trouve pas de tour clair, que dix mecs suivent à l’aspi sur ce circuit où les petites cylindrées sont à fond 70% du temps, il termine cinq à six dixièmes du meilleur temps, il a raté son vendredi…

Devant Martin, ça donne fort, en particulier avec les deux Honda du team Leopard,  Bastianini et Della Porta, qui prennent les deux meilleurs temps de la session et de la journée…

La séance a longtemps été dominée par Rodrigo, qui est argentin, mais qui a lâché le rythme dans les cionq dernières minutes.

Bezzecchi, meilleur temps le matin, se retrouve 23 au combiné, genre de descente en flammes…

On attendait aux postes d’honneur d’autres stars, Antonelli par exemple, Canet, Bulega mais non, le troisième temps est pour la Honda d’Arbolino, première KTM est quatre à une demi seconde, c’est celle de Livio Loi.

Bref, et totalement de bonne foi, je note qu’il ya trois ritals aux trois premières places…

On attend évidemment le retour de Jorge Martin, auteur de huit pole en 2017, même si le héros de la cylindrée a été Joan Mir, passé depuis en Moto2.

Résultats combinés Moto3 premier jour Argentine 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/ARG/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_fa498475

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

 

 

 

 

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis