EUROCUP FR 2.0 : LA RENAULT SPORT ACADEMY BRILLE SUR LE NÜRBURGRING !

 

 

Christian Lundgaard (MP Motorsport) plus rapide le premier jour
et Max Fewtrell (R-Ace GP), le second jour :
les essais collectifs de l’Eurocup FR 2.0 du Nürburgring ont bien réussi aux pilotes
de la Renault Sport Academy.

Après Hockenheim et le Paul Ricard, l’Eurocup FR 2.0 s’offre un troisième (et dernier) test collectif hivernal. Deux concurrents de FR NEC, Garbeil Gandulia (R-Ace GP) et Doureid Ghattas (Anders Motorsport) se joignent au groupe.

Le mercredi matin, sous la pluie, Ye Yifei (Josef Kaufmann) domine la première session en 2’17″763. 2e de la première session, Alexander Smolyar (Tech 1) se rattrape lors de la seconde en 2’08″649. En début d’après-midi, il y a une brève accalmie et les voitures sont en slicks. Christian Lundgaard (MP Motorsport) met tout le monde d’accord avec 1’58″580. Puis la pluie reprend pour la quatrième session. Smolyar doit se contenter d’un 2’11″836.

Le jeudi matin, la piste est détrempée et en plus, il se met à pleuvoir ! Lundgaard est le plus véloce avec un modeste 2’19″973. La pluie s’arrête pour la seconde session. Le Danois reste au sommet de la hiérarchie, mais à 2’11″057. De nouveau, la piste a séché le midi et les slicks sont de sortie. Le vétéran Max Defourny (MP Motorsport) signe un 1’58″117. Le temps reste au beau fixe pour l’ultime session et les chronos tombent. Max Fewtrell (R-Ace GP) roule en 1’54″939, ce qui est donc le meilleur temps absolu des deux jours.

Ye, Lundgaard, Defourny, mais aussi Logan Sargeant (R-Ace GP) et Richard Verschoor (Josef Kaufmann) -lesquels furent toujours dans le top 5-. On retrouve toujours les mêmes en haut des feuilles de temps, d’un circuit à l’autre. La prochaine étape, ce sera l’ouverture de la saison, sur le Paul Ricard, la semaine prochaine. L’occasion de voir si les plus rapides en essais, le sont aussi en course…

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : RENAULT SPORT

Max Fewtrell (R-Ace GP) Copyright : RENAULT SPORT

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE