L’ALLEMANDE SOPHIA FLOERSCH EN F3 ?

 

 

Sur la feuille d’inscription de la F3 2018,
Van Amersfoort est présent avec deux pilotes Keyvan Andres et Artem Petrov.
Néanmoins, il pourrait y avoir un troisième pilote : l’Allemande Sophia Floersch.

 

SOPHIA-FLOERSCH-Copyright : VAN AMERSFOORT RACING

 

Sophia Floersch aurait du débuter en British F4, en 2015. Néanmoins, comme elle est née le 1er décembre 2000, elle était trop jeune pour participer au Championnat.

Elle s’orienta vers la Ginetta Junior Cup. Elle décrocha 4 podiums en 10 courses (dont 2 victoires.)
À l’été, Motopark l’embaucha comme « pilote d’essai » en F4 et elle abandonna la Ginetta Junior Cup.

Au volant de sa Tatuus/Abarth, l’Allemande affolait les chronos.
Une jeune fille pilote, photogénique et qui plus est rapide, il n’en fallait pas plus pour faire la célébrité de Floersch.

Hélas, ses débuts en F4 ADAC, en 2016, furent décevants. Un top 5 à Oschersleben, lors de la manche d’ouverture et ce fut tout. Certes, c’était beaucoup mieux que ses consœurs. Carrie Schreiner (qui avait l’expérience de la FA1), Marilyn Niederhauser et Michelle Halder arrivaient à peine à passer les qualifications (qui étaient éliminatoires, cette saison-là.)

Pour autant, on en attendait davantage de la coqueluche des médias…

Apparemment, Floersch fut approchée par le Red Bull Junior Team, mais cela n’aboutit pas.
Le limonadier était sans doute encore échaudé par le bide Beitske Visser, unique jeune fille de Red Bull à ce jour…

En 2017, Floersch redoubla, en F4 ADAC, avec Mücke. La saison fut très laborieuse. L’Allemande s’est réveillée en fin de saison, avec deux podiums lors des deux dernières manches.

Pour 2018, Floersch vise la F3. Van Amersfoort n’est guère regardant cette saison. Absente sur le Hungaroring pour cause de baccalauréat, Floersch était sur le Red Bull Ring. Elle termina 8e le premier jour, loin devant ses équipiers, Keyvan Andres et Artem Petrov.

Ainsi, malgré son palmarès un peu juste, Floersch serait capable de tenir son rang en F3.

Sera-t-elle sur la grille du Grand Prix de Pau, pour l’ouverture de la Saison ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : VAN AMERSFOORT RACING et ADAC

SOPHIA-FLOERSCH-

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE