LE JEUNE CORSE JOHN FILIPPI, BRILLE AUX ESSAIS DE CATALUNYA EN WTCR

 

 

 

Pilote le plus rapide lors de la séance d’essais officiels  jeudi dernier sur la piste de Catalunya, à Montmeló au nord de Barcelone, le jeune Français, natif de l’Île de Beauté, John Filippi est confiant avant de débuter sa saison en Championnat du monde WTCR, dont la manche inaugurale est programmée en fin de semaine au Maroc, à Marrakech, disputé sur le circuit urbain Moulay El Hassan.

Le pilote Corse, qui sort de plusieurs saisons en mondial WTCC, n’a eu effectivement aucun mal à s’acclimater à sa nouvelle voiture, une Cupra – Ex Seat Léon – de plus de 300 cv.
Cette nouvelle marque reprend en effet les grandes lignes des Seat Sport.

John et la Cupra sont d’ailleurs alignés par le Team Espagnol Campos Racing. Un retour aux sources pour le pilote, désormais âgé de 23 ans, lequel retrouve la formation Campos, équipe avec laquelle, il avait débuté sa carrière en Touring Car, en 2014.

 

WTCR 2018- John FILIPPI

 

Être déjà aux avant-poste tout de suite, avec tout de même vingt-six pilotes dot plusieurs anciens Champions du Monde WTCC, comme Yvan Muller, Gabriele Tarquini ou Rob Huff, représentant sept marques sur la grille, le challenge est assurément de taille cette saison…

Sans oublier, non plus, le Champion en titre du TCR, un autre pilote tricolore, Jean Karl Vernay !

Le circuit en ville de Marrakech, ne va pas rendre la tâche facile aux pilotes. Confiant néanmoins, John sait que sa Cupra, peut l’amener aux premières places entre les murs de la Ville Impériale.

Véritable piste atypique, sur le circuit Marocain, il ne faudra surtout pas faire la moindre erreur en qualifications, pour s’assurer une bonne position sur la ligne de départ. Et ensuite, tenter de viser la victoire et les Places d’honneur sur le podium.

 

WTCR-2018-  John FILIPPI

 

Après sa belle performance obtenue en Catalogne, John Filippi, nous confie :

« On avait fait qu’une seule journée d’essais avant de rouler à Barcelone et tout s’est très bien déroulé. J’ai fait plus de 110 tours c’était mon objectif, prendre mes marques et me sentir à l’aise au volant de la Cupra. Le team a fait du bon boulot tout au long de la journée, je suis satisfait du travail accompli aujourd’hui. J’ai pu essayer plusieurs set-up sur la voiture, c’est de bonne augure pour Marrakech même si la piste est totalement différente d’ici. »

Et il précise :

« Je connais bien le circuit de Marrakech – il y a roulé ces dernières années en WTCC – et je sais où il faut qu’on travaille pour tirer le meilleur de l’auto. Le premier temps obtenu à Catalunya n’est selon moi, pas représentatif de la hiérarchie de la saison, car j’estime que pas mal de pilotes n’ont pas poussé. C’est dommage. Mais en tout et pour tout, je suis content d’être là et de participer à ce Championnat WTCR 2018, qui révolutionne le Touring Car, aussi bien dans sa complexité que dans sa compétitivité. Je suis impatient d’être sur la ligne de départ à Marrakech le week-end prochain ».

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAM et WTCR

 

Sport WTCR

About Author

gilles