2007 DÉJÀ UN DÉBUT (ET UNE FIN) DE SAISON TOTALEMENT EN ROUGE

 

DOVI AU QATAR,VETTEL EN AUSTRALIE, UNE PREMIERE TOUTE ROUGE COMME EN 2007

 

Notre confrère « La Gazzetta dello Sport » l’équivalent de notre « L’Equipe » mais en italien et sur pages roses, relève en effet une troublante coïncidence.

Qui fait rêver en Italie.

On rappellera d’abord que le rouge est la couleur officielle de l’Italie en sports mécaniques, (en France c’est le bleu dit « de France », en Allemagne la couleur argent par exemple) et même quand, sponsor oblige, les pilotes italiens ne sont plus habillés en rouge, la presse de leur pays les appelle toujours « I Caschi Rossi », les casques rouges…

La coïncidence, c’est que la dernière fois que les deux maisons rouges, Ferrari en F1, Ducati en MotoGP, ont remporté toutes deux la première victoire de l’année, cela s’est terminé avec le double titre mondial sur deux et quatre roues.

C’était en… 2007!

Bon, ne surtout pas en déduire que nos italiens confrères sont tombés dans la voyance extra sportive, mais il n’est pas non plus impensable que le destin soit joueur.

2018 : Vettel a gagné Melbourne en F1, son coéquipier Raikkonen est également monté sur le podium.

A 14000 km de là, Dovizioso gagne le GP du Qatar…

 

DOVIZIOSO DEVIENT UNE IMMENSE STAR EN ITALIE

 

La différence, que l’on comprend, est qu’en plus ce retour de Ducati se fait grâce à un pilote italien qui est en train de devenir une immense star dans son pays, avec un bonheur total puisque Rossi est également monté sur le podium.

En 2007, l’Australien Casey Stoner termine au Qatar devant Rossi et Pedrosa, et en F1, Raikkonen gagne en Australie devant Alonso et Hamilton.

 

STONER AU QATAR EN 2007

 

Bien entendu, notre confrère espère que le train rouge continuera d’arriver le premier ce week end, Ferrari en F1 à Bahreïn, Ducati en MotoGP en Argentine, c’est sûr que le pays aura le cœur en siphon, le GP de F1 de Bahreïn démarre à 17 h et le MotoGP d’Argentine à 20 h.

Bon, nous on regardera aussi les deux, avec moins de signes du destin, mais avec un héros qui n’a pas attendu aussi longtemps que Dovizioso pour se battre en tête!

Johann Zarco est devenu notre fierté dès son premier GP en 2017, il lui manque une victoire, ce qui déclenchera tout le reste, mais sur une moto qui compte 600 t/mn de moins que les officielles, c’est impossible… sur le papier!

 

EN FRANCE,ON N’AURA D’YEUX QUE POUR ZARCO

 

Mais Zarco n’est pas fait comme tout le monde, c’est pour cela qu’il est un héros.

Gaz mec…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: Teams et MotoGP

 

 

Evenements F1 Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis