MOTOGP 2018 : ROSSI DONNE DOVIZIOSO GAGNANT… PAROLE, PAROLE…

LE PODIUM AU QATAR

Rossi l’a effectivement indiqué à notre immense confrère italien qu’est « La gazzetta dello sport », avec ses pages roses connues dans le monde entier : Dovizioso est son favori pour le titre 2018.

Connaissant un peu Rossi et son goût pour la provoc’ et les phrases à deux ou trois sens, il était intéressant de voir comment Dovizioso allait s’en dépêtrer, de ce cadeau un poil empoisonné… et la réponse de Dovizioso est assez exceptionnelle !

Et l’on verra que Dovizioso est devenu aussi un redoutable duelliste avec les mots…

« Wow ! Je suis le favori d’après Rossi ? C’est énorme ça »…

DOVIZIOSO SAIT AUSSI SE BATTRE AVEC DES MOTS

Dovi répond que ça lui fait plaisir mais que cette année, il ya six coureurs qui peuvent être titrés, vu les talents en piste et les motos dont chacun dispose. Autrement dit, chaque marque ayant ses circuits préférés, on sait qu’ Argentine et USA sont des pistes pour Honda (Vinales a gagné en 2017 parce que Marquez est allé au tas) on verra fluctuer les positions au fil de ces circuits préférés par les uns et les autres. Il explique aussi « qu’au Qatar c’est Ducati qui était favori, que lui Dovizioso s’est un peu compliqué la vie en partant neuvième, mais que tout le monde devait économiser ses pneus et qu’aucune remontée brutale n’était possible ».  

TRES MAUVAIS DEPART DE DOVIZIOSO AU QATAR

Ce n’est qu’à quatre tours de la fin qu’il s’est retrouvé en bagarre pour la victoire, et, appréciez l’humour, que Marquez l’a encore attaqué au dernier virage, chose qu’il avait déjà faite plusieurs fois en 2017 (et perdu d’ailleurs).

Pour finir sur une autre note d’humour (vache, comme le reste) Dovi assure que « la prochaine épreuve a lieu dans un endroit que même les Argentins ne connaissent pas, c’est situé dans un bled, il faut deux jours pour y arriver depuis l’Italie. Les gens du coin sont pauvres, leur seule distraction est le GP, la piste n’est pas très utilisée et n’est pas dans des conditions exceptionnelles. »

Il ya clairement une nouveauté chez Dovizioso.

DOVIZIOSO ENTRE DANS LE CLUB TRES PRIVÉ DES GRANDS

D’abord il fait gagner une Ducati à sept reprises quand la marque était à sec depuis Stoner, mais surtout il a compris l’importance de la parole, du mot qui passe pour être humoristique et qui tue, activité dans laquelle Rossi est passé maître.

Alors on décode.

  • Rossi est positivement ravi que Lorenzo échoue à faire marcher la Ducati
  • Rossi félicite Dovizioso d’avoir avalé l’ouragan Lorenzo, et aussi de résister à Marquez dont les attaques sont dévastatrices
  • Dovizioso laisse entendre que le terrain de Termas de Rio Hondo est un bled pourri sans importance, ce qui minimise d’entrée une éventuelle et prévisible victoire Honda.
  • Dovizioso est parfaitement conscient que s’il est favori, il n’est qu’un sur six, il ne donne pas les noms, trouvez les, vous verrez c’est amusant… Mais il ne cache pas sa joie, aujourd’hui, d’être remarqué alors qu’il n’a été considéré jusqu’ici, enfin avant 2017, que comme un pilote de seconde ou de troisième zone.

 

Et sur ce point, Dovizioso est évidemment sincère, il était un parmi les inconnus, il est devenu un parmi les très connus.

Il vit un rêve, cela est sûr et fait un bien fou, dans ce monde de tueurs…

Benvenuto Andrea…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis