YAMAHA FAIT COURIR UNE TY–E EN TRIAL MONDIAL !

DU COUPLE À QUI MIEUX-MIEUX

Pour être honnête,  les véhicules électriques (à part les petits trains de mon enfance) me laissent de marbre, des machins sans bruit (donc dangereux en ville et inintéressants en circuits) c’est pas mon truc.

Mais celui là est magique parce qu’il s’appelle TY (pour Trial Yamaha) .

Et mon berceau de journaliste, à ‘Moto Verte’, a été le Trial et la Moto berceau de tous les Trialistes a été la TY.

Alors, les vieux frissons remontent, tiens un lecteur m’a envoyé cette photo peut-être justement récupérée sur ‘Moto Verte’, où je fais le kéké sur une plage bretonne, bien entendu sur une TY.

BON, ÇA NE DATE PAS D’HIER !

Cette moto était une bénédiction, quelle qu’en soit la cylindrée !

En plus,Christian Rayer proposait et propose toujours des kits pour en augmenter la cylindrée, cette moto était tellement bien faite que tout le monde était bon en zones de franchissement.

Christian Rayer propose toujours ses kits, sur d’autres motos aussi d’ailleurs,

Site :

http://www.kit-moteurs.com/

Téléphone : 06 14 04 67 17.

Alors cette TY électrique ?

Elle sera inscrite en Coupe du Monde Trial-E, qui ne compte que deux courses, Auron en France les 14 et 15 juillet et Comblain au Pont en Belgique les 21 et 22 juillet.

Le pilote sera le Japonais Kuroyama.

AGILE COMME UN CHAT

Avantage de cette moto de Trial électrique, le couple est énorme et l’allonge colossale.

Elle est ultra légère, moins de 70 kg, l’embrayage est resté mécanique, le cadre est monocoque donc très rigide, et, c’est aussi une des raisons pour lesquelles je parle de cette moto, elle est élégante, ce qui est rarissime dans les engins électriques.

LÉGFÈRE COMME UN ÉCUREUIL

Fiche technique :

Longueur x largeur x hauteur : 2 003 x 830 x 1 130 mm
Empattement : 1 310 mm
Garde au sol minimum : 350 mm
Poids  : moins de 70 kg
Moteur : électrique synchrone AC
Batterie auxiliaire : batterie lithium-ion
Embrayage : hydraulique, multidisque
Cadre : monocoque CFRP

Bien entendu, pour l’instant cette TY-E est un prototype, conçu par les ingés de la maison mais plus comme un challenge que comme un objet de convoitise, mais voilà, ‘souvenirs, souvenirs’ chantait Johnny, et puis mon meilleur pote Mick Andrews a été Champion d’Europe en 1973 sur cette moto.

ANDREWS LE DIEU TY AUX SIX JOURS D’ÉCOSSE

En plus, le silence est un avantage de la moto de trial, qui permettait il ya trente ans de se faire des ballades sublimes sans emmerder qui que ce soit, là je vais même jusqu’à dire que c’est encore mieux …

Sauf que c’est un objet unique, et donc hautement désirable.

Décidément TY, tu me fais perdre la tête…

 

Jean Louis Bernardelli

Photos : Constructeur

 

Moto Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis