VETTEL ET FERRARI VAINQUEURS À MELBOURNE DU GD. PRIX D’AUSTRALIE DE F1

 

F1-2018-MELBOURNE-Les-vingt-pilotes-de-la-saison-2018.

F1-2018-MELBOURNE-VICTOIRE pour la FERRARI de SEBASTIAN VETTEL, le dimanche 25 mars

 

Déjà victorieux le dimanche 26 mars 2017, du Grand Prix d’Australie de Formule 1, le pilote Allemand Sebastian Vettel, ancien quadruple Champion du monde de la discipline, récidive ce dimanche 25 mars 2018, en remportant à nouveau, à Melbourne, la manche d’ouverture du calendrier 2018 du Championnat de F1, millésime 2018!

Son 48éme succès en carrière…

 

F1-2018-MELBOURNE-VETTEL-triomphe-en-devançant-HAMILTON

 

Et comme l’an dernier, le pilote de la Scuderia, triomphe sur la piste de l’Albert Park, et l’emporte au volant de sa Ferrari, en devançant encore la Mercedes du poleman, l’autre quadruple Champion du monde F1, le Britannique Lewis Hamilton!!!

Ce dernier fabuleux poleman, auteur la veille samedi, d’un tour magique en Q3 de la séance des qualifications, en 1’21.164, avec à la clé, le record de la piste du tracé de l’Albert Park, et qui occupait le commandement de la course et semblait pouvoir filer vers une nouvelle victoire…

 


F1-2018-MELBOURNE-VICTOIRE comme en 2017 pour VETTEL et FERRARI.

 

Mais au cours du 26éme tour, l’abandon de la Haas-Ferrari du Français Romain Grosjean, dont la monoplace étant mal arrêtée et dangereusement positionnée sur la piste, incitait les commissaires sportifs de la FIA, à être vigilants et ils décidaient d’envoyer la voiture de sécurité virtuelle, obligeant ainsi et contraignant les pilotes à ralentir à 80km/H

 


F1 2018 MELBOURNE – La MERCEDES de LEWIS HAMILTON, le dimanche 25 mars

 

L’homme de tête, Lewis Hamilton s’était déjà arrêté à son stand (18éme passage) pour procéder au changement de ses pneumatiques et du coup, Vettel profitait de l’aubaine – vitesse limitée sur la piste – pour s’engouffrer dans la voie des stands, synonyme naturellement d’un gain de temps!

Et le peloton roulant alors à allure modérée, la Ferrari rejoignait la piste… à la première place, devant un Hamilton médusé et sidéré qui par radio, interrogeait son staff…

 

F1 2018 MELBOURNE La FERRARI de VETTEL.

 

Cet inattendu coup de génie des dirigeants de la Scuderia, lesquels ont parfaitement su gérer la situation, appliquant une excellente stratégie, envoyait Vettel vers la victoire au terme des 58 tours que comportait ce premier GP de la saison 2018, Hamilton n’ayant jamais pu revenir au commandement, disposant de gommes plus usées que celle du leader d’une part et d’autre part, ne parvenant pas à trouver l’ouverture sur une piste qualifiée de difficile, pour tenter de doubler…

 

 

 

F1-2018-MELBOURNE- La joie des pilotes FERRARI, 1er et second u GP d’AUSTRALIE

 

Finalement Sebastian Vettel franchissait à nouveau comme l’an dernier, en vainqueur le drapeau à damier, encore devant Hamilton, son co équipier, le Finlandais Kimi Räikkonen complétant le podium en lieu et place de Valterri Bottas, troisième le 26 mars 2017!

Un Bottas qui a loupé totalement cette manche inaugurale du calendrier 2018, d’abord victime d’une violente sortie de route lors de la Q3, en qualifications et qui ne se classe ensuite ce dimanche qu’à une bien modeste huitième place à l’arrivée… du GP.

 


F1-2018-MELBOURNE-VICTOIRE-pour-la-FERRARI-de-SEBASTIAN-VETTEL-le-dimanche-25-mars-

 

Vettel, heureux vainqueur qui lâchait, tout souriant :

«  Certes nous avons eu de la chance avec le safety. Néanmoins j’ai vécu avec plaisir ce Grand Prix. Mon départ n’a pas été top et j’ai du me contenter de suivre Lewis et Kimi. J’espérais la venue du safety et la, une Haas l’a provoqué. Du coup, rentré au box, j’en suis ressorti devant et je savais qu’ici, Lewis ne pourrait m’attaquer. Malgré sa pression, je suis logiquement resté devant et cette victoire va tous nous motiver à Maranello pour la suite. »

 


F1-2018-MELBOURNE-LEWIS-HALILTON-malgré-tout-HEUREUX

 

Quant à Hamilton, lui, il expliquait simplement:

« Bravo a Sebastian et Ferrari. Seb avait des pneus plus frais, j’ai donc essentiellement cherché à assurer car je voulais économiser mon moteur. »

Rappelons que cette année, chaque pilote ne peut utiliser pour la totalité de la saison que … trois moteurs, ceci explique cela!

 

F1-2018-MELBOURNE-La RED BULL-RENAULT de DANIEL RICCIARDO

 

Derrière le trio de tête, Vettel-Hamilton-Räikkonen, la Red Bull-Renault de l’Australien Daniel Ricciardo, termine quatrième, précédant la McLaren-Renault de l’Espagnol Fernando Alonso. Une monoplace McLaren en net regain de forme avec son nouveau moteur, le Renault, lequel après trois saisons de galère, remplace le Honda!

Beau tir groupé d’ailleurs des monoplaces à moteur Renault, puisqu’outre Ricciardo et Alonso, on pointe derrière aux sixième et septième places, dans l’ordre, la seconde Red Bull-Renault, celle du Hollandais Max Verstappen et la plus rapide des Renault, celle de l’Allemand Nico Hülkenberg.

 

 

F1-2018-MELBOURNE-Bellr-course-poue-FERNANDO-ALONSO-et-la-nouvelle-McLAREN-RENAULT


F1-2018-MELBOURNE- La RED BULL-RENAULT de Max VERSTAPPEN, classée sixiéme-

 

Le Top 10 étant complété par la deuxième Mercedes W09 de Valterri Bottas, par l’autre McLaren-Renault du Belge Stoffel Vandoorne et par la seconde Renault, de l’Espagnol Carlos Sainz Junior

Remarque, toutes les monoplaces équipées du moteur ‘ made in France’ terminent dans le Top 10 !

Belle performance du moteur Français dès le 1er GP!

 

F1-2018-MELBOURNE-La-FORCE-INDIA-MERCEDES-du-Français-ESTEBAN-OCON.

 

Suivent les deux Force India-Mercedes du Mexicain Sergio Perez et du Français Esteban Ocon  qui précédent la Sauber-Ferrari du débutant Monégasque treizième et qui termine son premier GP, devant la Williams-Mercedes du Canadien Lance Stroll et l’unique Torro Roso-Honda, celle du Néo-Zélandais Brendon Hartley, quinzième et dernier pilote classé

Abandons en effet pour les Haas-Ferrari de Romain Grosjean et Kevin Magnussen, pour la Toro Rosso-Honda de Pierre Gasly, pour la Sauber-Ferrari de Marcus Ericsson et pour la Williams-Mercedes du Russe Sergey Sirotkin.

A l’arrivée, Mario Isola responsable du service compétition du manufacturier Milanais, confiait:

« Ce Grand Prix pouvait se diviser en deux parties bien distinctes : avant et après l’intervention du Safety Car, qui influençait le résultat final, grâce à la stratégie intelligente développée alors par Ferrari. Au final, c’est à une bataille féroce entre les cinq premiers que nous avons assisté jusqu’au tout dernier tour. La plupart des pilotes avait choisi une stratégie à un seul arrêt, qui fut bien aidée par la longue période sous Safety Car de la mi-course qui réduisait l’usure et la dégradation des pneus en piste. Le comportement des trois types de gommes – toutes utilisées en course – a été très positif. Deux autos ont même réussi à rester sur cette stratégie à un seul arrêt sans utiliser la gomme la plus dure.»

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : PIRELLI et TEAMS

 


F1 2018 MELBOURNE VETTEL Triomphe comme en 2017

 

LE CLASSEMENT FINAL DU GRAND PRIX D’AUSTRALIE

 

1 – Sebastian Vettel (Ferrari) 58 tours en 1Heure 29’33.283

2 – Lewis Hamilton (Mercedes) à 5″036

3 – Kimi Raikkonen (Ferrari) à 6″309

4 – Daniel Ricciardo (Red Bull-Renault) à 7″069

5 – Fernando Alonso (McLaren-Renault) à 27″886

6 – Max Verstappen (Red Bull-Renault) à 28″945

7 – Nico Hulkenberg (Renault) à 32″671

8 – Valtteri Bottas (Mercedes) à 34″339

9 – Stoffel Vandoorne (McLaren-Renault) à 34″921

10 – Carlos Sainz (Renault) à 45″722

11 – Sergio Perez (Force India-Mercedes) à 46″817

12 – Esteban Ocon (Force India-Mercedes) à 1’00″278

13 – Charles Leclerc (Sauber-Ferrari) à 1’15″759

14 – Lance Stroll (Williams-Mercedes) à 1’18″288

15 – Brendon Hartley (Toro Rosso-Honda) à 1 tour

 

 

ABANDONS

 

Romain Grosjean

Kevin Magnussen

Pierre Gasly

Marcus Ericsson

Sergey Sirotkin


F1-2018-MELBOURNE-VETTEL, à nouveau-victorieux comme en 2017.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE F1

 

1.Vettel : 25 points – 2.Hamilton : 18 pts – 3.Raikkonen : 15 pts – 4.Ricciardo : 12 pts – 5.Alonso : 10 pts – 6.Verstappen : 8 pts – 7.Hulkenberg : 6 pts – 8.Bottas : 4 pts – 9.Vandoorne : 2 pts – 10.Sainz : 1.

 


F1-2018-MELBOURNE-La-FERRARI-de-SEBASTIAN-VETTEL-

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT DU MONDE DES CONSTRUCTEURS F1

 

1.Ferrari : 40 points – 2.Mercedes : 22 pts- 3.Red Bull-Renault : 20 pts – 4.McLaren-Renault : 12 pts – 5.Renault : 7 pts

 

F1-2018-MELBOURNE-FORZA ITALIA avec VETTEL, 1er et RAIKKONEN, 3éme.

F1

About Author

gilles