SUPERSPORT 2018 À BURIRAM : CLUZEL A TERRE, MAHIAS SECOND D’UN QUADRUPLÉ YAMAHA !

MAHIAS BATTU D’UN CHEVEU

 

Ce n’est pas un résultat en or pour les pilotes français, pourtant partis en pole et en deuxième position sur la grille de départ, en revanche c’est un triomphe pour Yamaha qui décroche les quatre premières positions à l’arrivée et aussi les quatre premières au général de la cylindrée !

Mahias s’est battu en tête avec Cluzel et le Suisse Krummenacher, sont venus se mêler à la fête l’Italien Caricasulo et l’Allemand Cortese, ancien Champion du monde Moto3 qui n’a jamais pu passer l’avaloir d’espoir, qu’est le Moto2.

Jules Cluzel a chuté dans les derniers tours, laissant ainsi les quatre pilotes Yamaha former un groupe de tête, la Kawasaki du Thaïlandais Warokorn pointant loin, carrément à neuf secondes !

Et Mahias a été battu, devancé de… 48 millièmes de seconde par Krummenacher, car dans le dernier tour le pilote français a légèrement glissé de l’avant, perdant quatre dixièmes et il est parvenu à remonter tout son retard, sauf les 48 millièmes fatidiques !

Décidément en ce moment, les courses se terminent sur des différences extrêmement faibles on se souvient des quelques millièmes en Moto3 (Mir) et en MotoGP (Dovizioso) lors du récent GP. du Qatar.

Bon, l’ouragan Sofuoglu étant absent pour cause de hanche mal réparée, ce qu’il fallait absolument, c’est prendre des points, Mahias a gagné l’Australie devant Krummenacher, l’inverse à Buriram, égalité de points en tête du mondial, avec 45 points, c’est bien mais on pense à la phrase classique de fin d’année au lycée « … Peut mieux faire ! »

Pour l’autre pilote tricolore, Mike Di Meglio, ça a encore été l’enfer, il termine loin derriére dix huitième à quarante secondes des premiers, la raison invoquée, est une moto manquant totalement de puissance, et on lui promet une vraie R  bien affûtée pour la prochaine course mais il aura totalement raté deux courses.

Comme sur celles qui restent, il manquera encore celles qui sont en concurrence de date avec les courses du Championnat du monde d’endurance, Mike di Meglio est loin de réaliser son rêve, de revenir rouler en vitesse, entre les courses d’endurance, où en revanche, il est le pilote que l’on envoie en piste, quand il faut prendre un peu de temps à la concurrence la plus sévère…

Drôle de destin parfois !

 

Résultat de la Course SSP de Buriram 2018

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/THA/SSP/001/CLA/Results.pdf?version=f0b4d5e9bcf29989eb44351b81288000

Classement général du Championnat du Monde SSP 2018 après la Thaïlande

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/THA/SSP/001/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=8b046a7c114d0a269b986f43cc1bf767

DAVIES EN BAGARRE AVEC LES YAMAHA

 

En WSBK, le Championnat du Monde de Superbike, on est parti en grille inversée pour la deuxième course, Rea était donc en troisième ligne.

Et l’on a vu un très beau spectacle, Camier (Honda) parti en tête devant les deux Yamaha de Lowes et Van den Mark. Yamaha qui d’ailleurs vont passer en tête, alors que Rea se rate un peu, il était derrière les bleues, il repasse cinquième.

Davies et Melandri, les pilotes Ducati, sont dans ce groupe de cinq, le reste est à dache. Tom Sykes entre autres, est douzième, il finit par rentrer au stand avant la fin…

Davies passe les deux Yamaha, Rea est à six secondes, bref une vraie course, quand les Kawasaki cessent d’être survitaminées grâce à des règlements imbéciles, le Superbike redevient un vrai spectacle.

Le résultat est donc étonnant, Davies (Ducati) devant Lowes et Van der Mark (Yamaha), Rea termine quatre. pas de pilote Kawa sur un podium de cette discipline, rare, rarissime..

 

DAVIES SORT ENFIN DE L’OMBRE

 

Mais du coup comme annoncé, il prend la tête du mondial (qu’il ne quittera très certainement plus d’ici la fin du Championnat) je disais hier que contrairement à tous les sports mécaniques, le WSBK était écrit à l’avance, il ya eu aujourd’hui une faute de frappe dans le scénario qui permet à Davies et aux deux Yamaha officielle de monter sur le podium mais au final, Rea est probablement déjà un futur Champion du Monde !

Et sur cette triste conclusion, je ne souhaite qu’une chose, me tromper du tout au tout et que ce Championnat redevienne le bijou qu’il a été…il ya un gros bout de temps !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: WSBK

Résultats course 2 WSBK Buriram 2018

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/THA/SBK/002/CLA/Results.pdf?version=3f254ea62985e67d70d5751fd79112ed

Classement général WSBK 2018 après Buriram

http://resources.worldsbk.com/files/results/2018/THA/SBK/002/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c

 

 

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis