INDYCAR : JAY HOWARD DE RETOUR À INDIANAPOLIS

 

 

Les 500 miles d’Indianapolis, ce sont aussi des pré-retraités qui ne disputent que cette course, pour le plaisir. Parmi eux, voici Jay Howard, qui pilotera pour Sam Schmidt.

 

Jay Howard est un pilote Britannique, mais il a effectué toute sa carrière aux Etats-Unis.

Champion de FF USA 2005, il remportait l’Indy Lights l’année suivante, avec Sam Schmidt. Faute de volant, il du rempiler en Indy Lights, n’effectuant qu’une demi-saison avant d’être à court de budget.

En 2008, il accéda enfin à l’Indycar, avec Roth Racing, où il partageait son volant avec John Andretti.

Après un bref retour en Indy Lights, il revint en Indycar. Sarah Fisher tentait d’aligner une seconde voiture.

En 2011, Sam Schmidt lui permit de disputer trois épreuves. Puis il couru pour Rahal lors de l’épreuve maudite de Las Vegas.

En 2012, il devait courir pour Michael Shank. Néanmoins, l’écurie ne parvint pas à boucler son tour de table et Howard se retrouva à pied.

Ensuite, Jay Howard monta Motorsport Driver Development, une structure de coaching. En 2017, il monta une écurie de F4 USA, sous l’enseigne MDD.

Quelques mois plus tard, il revint à Indianapolis, grâce à Sam Schmidt et à Tony Stewart. Il fut déventé lors d’un dépassement et il termina dans le mur.

Et donc, il revient en 2018, toujours pour les 500 miles d’Indianapolis. Ce sera l’unique course qu’il disputera, toutes disciplines confondues.

Il retrouvera Sam Schmidt, qui aligne à temps plein Robert Wickens et James Hinchcliffe.

A Indianapolis, il fera également équipe avec Jack Harvey, dont Michael Shank est copropriétaire de la monoplace.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : SAM SCHMIDT

Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE