F3 : VAIDYANATHAN RESTE AVEC CARLIN

 

Pilote Carlin en British F3, puis en EuroFormula Open, Ameya Vaidyanathan signe logiquement avec les Britanniques pour son passage en F3.

Il existe une jeune génération de pilotes Indiens ambitieux. Arjun Maini est déjà aux portes de la F1. Son petit-frère Kush aimerait marcher sur ses traces. Jehan Daruvala sort d’une bonne saison de F3 ; il est désormais un candidat au titre. Les frères Reddy, après des débuts en fanfare, semblent sur une voie de garage, faute de résultats. Ameya Vaidyanathan n’est pas le plus prometteur du lot ou le plus véloce, néanmoins, il trace son sillon.

Vaidyanathan avait déjà 18 ans, lorsqu’il débuta en F4 MSA (l’actuelle British F4), en 2015. Pilote JTR, il obtint un unique top 10 et termina dans les profondeurs du classement. On le retrouva à l’automne, lors du BRDC F4 Autumn Trophy, avec cette fois Hillspeed. Il n’y avait que sept pilotes sur la grille et ses top 5 possèdent donc une valeur toute relative… En 2016, la BRDC F4 devint le British F3 et Vaidyanathan signa avec Carlin. A Rockingham, il termina 2e, son premier podium en monoplace. Carlin lui proposa de disputer le Masters F3 de Zandvoort, qu’il termina avant-dernier. A l’hiver 2017, il parti en Nouvelle-Zélande pour la Toyota Racing Series, avec un unique top 5 à la clef. Il retrouva ensuite Carlin pour une saison d’EuroFormula Open. Sur le podium lors de l’ouverture, à Estoril, il s’imposa sur le juge de paix de Spa (son premier succès en monoplace) et on le revit sur le podium au Castellet. Profitant d’une libéralisation du règlement, l’équipe comptait aligner une voiture supplémentaire en F3 et le pilote Indien sauta dedans. Vaidyanathan fut la voiture-balais du peloton. De retour en EuroFormula Open, il n’arriva pas à renouveler son exploit de Spa et il fut chassé du podium final.

En trois saisons de monoplace, Vaidyanathan est monté une demi-douzaine de fois sur le podium et il a décroché une victoire. En 2018, il va s’attaquer à une saison complète de F3. Au sein de l’armada Carlin, il fera équipe avec son compatriote Daruvala, « Ferdinand Habsburg », le Français Sacha Fenestraz et Nikita Troitskyi (face auquel il a couru en EuroFormula Open.) Face à eux, son premier défi sera d’exister…

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : CARLIN

Copyright : CARLIN

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE