VICTOIRE DE LA NISSAN ONROAK, AVEC NICOLAS LAPIERRE, AUX 12 HEURES DE SEBRING 2018

 

 

 

 

L’équipage avec le Français Nicolas Lapierre, épaulé par l’Américain Johannes van Overbeek et le Brésilien Pipo Derani triomphe aux 12 Heures de Sebring, seconde manche du Championnat Américain d’Endurance IMSA Weather Championship

Au volant de leur Nissan Onroak Dpi du Team Tequila Patron Extreme Speed Motorsport, ils l’emportent après voir bouclés 344 tours, devançant de 12″427, la plus rapide de la meute des Cadillac Dpi, celle de l’équipe du Wayne Taylor que se partageaient le trio, avec l’Américain Rick Taylor, l’Hollandais Renger Van Der Zande et l’Américain Ryan Hunter-Reay et celle du Team Action Express, avec le Brésilien Félipe Nasr, l’Américain Éric Curran et le Britannique Mike Conway troisième, à 53″075.

Le Top 5 étant complété par la première des LMP2, l’ ORECA de l’Écurie CORE, avec le Français Romain Dumas, Jon Bennett et Colin Braun, quatrième à 1’16″328 et par la Ligier LMP2 de United Autosports, avec l’Ecossais Paul Di Resta et les Britannique Phil Hanson et Alex Brundle, cinquième, à 1’30″732

Il s’agit de la seconde victoire pour Nicolas Lapierre, déjà victorieux aux 12 Heures de Sebring en 2011 avec l’inoubliable Peugeot 908 HDI alignée à l’époque par l’écurie Varoise ORECA!

Deuxième succès également pour le Team Patron Tequila et les deux autres pilotes, van Overbeek et Derani, lauréats eux avec la Ligier LMP2, il y a deux ans, au printemps 2016!!!

À retenir encore la neuvième place de l’ORECA LMP2 du JDC-Miller avec le Français Nelson Panciatici qui découvrait l’IMSA et épaulait le duo que forme le Suisse Simon Trummer et l’Israélien Robert Alon et qui finit, à 13 tours.

Et l’abandon sur sortie de route de la Cadillac Dpi qui avait obtenu la pole avec le fautif, le Français Tristan Vautier et qui pointe du coup au 35eme rang à 59 tours!

 


12-HEURES-de-SEBRING-2018-La-PORSCHE-911-victorieuse-en-GT

 

En GT, succès pour l’équipe Porsche avec l’une de ses deux 911 RSR, celle avec les deux pilotes Français Patrick Pilet et Fred Makowiecki, dixième du général et victorieux en compagnie du Britannique Nick Tandy (ancien lauréat des 24 Heures du Mans) et qui précédent la BMW M8 GTE du Team Rahal RLL, du trio avec le Britannique Alexander Sims, et les Américains Connor De Phillippi et Bill Auberlen et la seconde Porsche 911 RSR, du Belge Laurens Vanthoor, du Néo-Zélandais Earl Bamber et de l’Italien Gianmaria Bruni, toutes les deux classées dans le même tour.

Top 5 complété par la première Ford GT du Chip Ganassi, de l’Australien Ryan Briscoe, de l’Anglais Richard Westbrook et du Néo-Zélandais Scott Dixon et par la Ferrari 488 GTE du Risi Competizione, du Finlandais Tony Vilander, du Britanique James Calado et de l’Italien Pier Guidi, les deux classées également à 16 tours.

 

Peter GRISWOLD

Photos : IMSA et TEAM

 


12-HEURES-de-SEBRING-2018-La-NISSAN-ONROAK-victorieuse

CLASSEMENT DES 12 HEURES DE SEBRING 2018

1 – Van Overbeek/Derani/Lapierre (Nissan DPi) Tequila Patron ESM – 344 tours en 12h00’34.369

2 – Taylor/Van Der Zande/Hunter-Reay (Cadillac DPi) – Wayne Taylor, à 12″427

3 – Nasr/Curran/Conway (Cadillac DPi) AXR, à 53″075

4 – Bennett/Braun/Dumas (ORECA LMP2) CORE, à 1’16″328

5 – Hanson/Di Resta/Brundle (Ligier LMP2) United Autosports, à 1’30″732

6 – Bomarito/Tincknell/Pigot (Mazda DPi) Mazda Joest, à 1 tour

7 – Miller/Simpson/Goikhberg (ORECA LMP2) JDC-Miller, à 6 tours

8 – Jarvis/Nunez/Rast (Mazda DPi) Mazda Team, à 10 tours

9 – Trummer/Alon/Panciatici (ORECA LMP2) JDC-Miller, à 13 tours

10 – Pilet/Makowiecki/Tandy (Porsche 911 RSR)  Porsche, à 16 tours (1erGT)

11 – Sims/De Phillippi/Auberlen (BMW M8 GTLM) Rahal RLL, à 16 tours

12 – Vanthoor/Bamber/Bruni (Porsche 911 RSR) Porsche, à 16 tours

13 – Briscoe/Westbrook/Dixon (Ford GT) Chip Ganassi, à 16 tours

14 – Vilander/Calado/Pier Guidi (Ferrari 488 GTE) Risi Compettizione, à 16 tours

15 – Gavin/Milner/Fassler (Corvette C7.R) GM Corvette, à 17 tours

16 – Albuquerque/Barbosa/Fittipaldi (Cadillac DPi) AXR, à 20 tours

17 – Sellers/Snow/Lewis (Lamborghini Huracan GT3) Miller, à 23 tours

18 – MacNeil/Balzan/Jeannette (Ferrari 488 GT3) Scuderia Corsa, à 23 tours

19 – Keating/Bleekemolen/Stolz (Mercedes-AMG GT3) Riley, à 23 tours

20 – van der Linde/Mies/Picariello (Audi R8 LMS GT3) Land, à 23 tours

21 – Hawksworth/Heinemeier Hansson/Rayhall (Lexus RC F GT3) 3GT, à 23 tours

22 – Long/Nielsen/Renauer/Jaminet (Porsche 911 GT3 R) Wright à 23 tours

23 – Marks/Aschenbach/Farnbacher (Acura NSX GT3) Michael Shank, à 23 tours

24 – Legge/Parente/Hindman (Acura NSX GT3) Michael Shank, à 23 tours

25 – Lindsey/Bergmeister/Pappas (Porsche 911 GT3 R) Park Place, à 23 tours

26 – Habul/Jaeger/Grenier (Mercedes-AMG GT3) Riley, à 23 tours

27 – Yount/Machavern/Palttala (BMW M6 GT3) Turner, à 24 tours

28 – Dalla Lana/Lamy/Lauda/Serra (Ferrari 488 GT3) Spirit of Race, à 24 tours

29 – Potter/Lally/Davis (Audi R8 LMS GT3) Magnus Racing, à 25 tours

30 – Baumann/Marcelli/Frommenwiler (Lexus RC F GT3) 3GT, à 28 tours

31 – Saavedra/Yacaman/Gonzalez (Ligier LMP2) – AFS PR1, à 29 tours

32 – Gilsinger/Eversley/Dyer (Acura NSX GT3) HART,  à 32 tours

33 – Miller/Bechtolsheimer/Wittmer (Acura NSX GT3) CJ Wilson, à 35 tours

34 – Krohn/Edwards/Catsburg (BMW M8 GTLM) Rahal RLL, à 48 tours

35 – McMurry/Vautier/Cheever (Cadillac DPi) Spirit of DAYTNA, à 50 tours

36 – Magnussen/Garcia/Rockenfeller (Corvette C7.R) GM Corvette, à 61 tours

37 – Hand/Mueller/Bourdais (Ford GT) Chip Ganassi, à 67 tours

38 – French/Masson/O’Ward (ORECA LMP2) Perf Tech, à 68 tours

39 – Cameron/Montoya/Pagenaud (Acura DPi) Penske, à 141 tours

40 – Castroneves/Taylor/Rahal (Acura DPi) Penske, à 172 tours

41 – Sweedler/Bell/Montecalvo (Ferrari 488 GT3) Scuderia Corsa, à 335 tours

42 – Koch/Spinelli/Perez (Mercedes-AMG GT3) P1, à 335 tours

43 – Sharp/Dalziel/Pla (Nissan DPi) Patron Extreme Speed, à 344 tours

 

 

12 Heures de Sebring IMSA

About Author

gilles